Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La terre est si belle

Hugues Aufray

Toi qui sais chanter avec le vent
Toi qui connais les sables et l’océan
Les forêts sauvages
Les aigles et les loups

De rives en rivages
Souviens-toi de nous

La terre est si belle
Le monde est si grand
Va mon hirondelle
Sur l’aile du vent

La terre est si belle
Le ciel est si grand
Va mon hirondelle
La nuit descend



La terre est si belle
Le monde est si grand
Va mon hirondelle
Chercher le printemps

La terre est si belle
Le monde est si grand
Va mon hirondelle
La nuit descend

Fa majeur



Toi qui sais naviguer aux étoiles
Toi qui sais aussi parler aux volcans
De déserts de glace
En terre de feu
D’espace en espace

Va tant que tu peux

La terre est si belle
Le monde est si grand
Va mon hirondelle
Sur l’aile du vent

La terre est si belle
Le monde est si grand
Va mon hirondelle
Chercher le printemps

On ira

Jean-Jacques Goldman

On partira de nuit, l'heure où l'on doute
Que demain revienne encore
Loin des villes soumises, on suivra l'autoroute

Ensuite on perdra tous les Nords

On laissera nos clés, nos cartes et nos codes
Prisons pour nous retenir
Tous ces gens qu'on voit vivre comme s'ils ignoraient
Qu'un jour il faudra mourir
Et qui se font surprendre au soir

Oh belle, on ira
On partira toi et moi, où? Je sais pas
Y a que les routes qui sont belles
Et peu importe où elles nous mènent, oh belle
On ira, on suivra les étoiles et les chercheurs d'or
Si on en trouve, on cherchera encore

On n'échappe à rien pas même à ses fuites
Quand on se pose on est mort
Oh j'ai tant obéi, si peu choisi, petite

Et le temps perdu me dévore

On prendra les froids, les brûlures en face
On interdira les tiédeurs
Des fumées, des alcools et des calmants cuirasses
Qui nous ont volé nos douleurs
La vérité nous f'ra plus peur

Oh belle, on ira, on partira toi et moi, où ? Je sais pas
Y a que des routes qui tremblent
Les destinations se ressemblent
Oh belle, tu verras
On suivra les étoiles et les chercheurs d'or
On s'arrêtera jamais dans les ports
Jamais

Mi b majeur

On ira (fin)

Oh belle, on ira
Et l'ombre ne nous rattrapera peut-être pas
On ne changera pas le monde
Mais il nous changera pas
Ma belle, tiens mon bras
On sera des milliers dans ce cas, tu verras
Et même si tout est joué d'avance,

On ira, on ira

Même si tout est joué d'avance à côté de moi
Tu sais y a que les routes qui sont belles
Et crois-moi, on partira, tu verras
Si tu me crois, belle
Si tu me crois, belle
Un jour on partira
Si tu me crois, belle
Un jour

Le sens de la vie

Tal

J'ai voulu dormir, et j'ai fermé les yeux
Sans même voir que le ciel était bleu
Je me suis réveillée sous un nouveau soleil

Et depuis ce jour-là rien n'est pareil

Lumières des projecteurs qui réchauffent mon cœur
Tout au fond de moi je n'ai plus jamais peur

J'ai trouvé le sens de la raison qui m'entraîne
À chaque pas sur le devant de la scène
J'ai trouvé le sens de la vie que je mène
Et je l'aime

C'est une évidence, j'ai trouvé ma voie
Je prends mon envol mais je n'oublie pas
Les paroles d'une chanson d'enfance
Qui me rappellent d'où je viens, d'où je tiens ma chance

Lumières artificielles qui fait briller mes yeux
Et je sors de l'ombre, je sais ce que je veux

J'ai trouvé le sens de la raison qui m'entraîne...


De sens en contre-sens, on se perd toujours
Quand on ne fait pas les choses avec un peu d'amour
C'est peut-être lui qui rend notre ambition fascinante
Il est dans ma voix, c'est pour ça que je chante

J'ai trouvé le sens de la raison qui m'entraîne...
x2

Même dans le ciel qui se voile
Il y a toujours une étoile, qui scintille
Et nous guide sur le chemin de nos rêves
Et quand on y croit, un nouveau jour se lève

J'ai trouvé le sens de la raison qui m'entraîne
x2


Fa majeur

Au bout de mes rêves

J-J Goldman

Et même si le temps presse
Même s'il est un peu court
Si les années qu'on me laisse

Ne sont que minutes et jours

Et même si l'on m'arrête
Ou s'il faut briser des murs
En soufflant dans des trompettes
Ou à force de murmures

J'irai au bout de mes rêves
Tout au bout de mes rêves
J'irai au bout de mes rêves
Où la raison s'achève
Tout au bout de mes rêves

J'irai au bout de mes rêves
Tout au bout de mes rêves
Où la raison s'achève
Tout au bout de mes rêves

Et même s'il faut partir
Changer de terre ou de trace
S'il faut chercher dans l'exil
L'empreinte de mon espace

Et même si les tempêtes
Les dieux mauvais, les courants
Nous ferons courber la tête
Plier genoux sous le vent

J'irai au bout de mes rêves
Tout au bout de mes rêves
J'irai au bout de mes rêves
Où la raison s'achève
Tout au bout de mes rêves
J'irai au bout de mes rêves


Sol majeur

Et même si tu me laisses
Au creux d'un mauvais détour
En ces moments où l'on teste

La force de nos amours

Je garderai la blessure
Au fond de moi, tout au fond
Mais au dessus je te jure
Que j'effacerai ton nom

J'irai au bout de mes rêves
Tout au bout de mes rêves
J'irai au bout de mes rêves
Où la raison s'achève
Tout au bout de mes rêves
x4

Always

Gavin James, Philippine

What am I supposed to do without you?
Is it too late to pick the pieces up?

Too soon to let them go?
Est-ce que tu gardes en toi mon visage ?
Et dans une boite, toute notre histoire
La clé n'est plus qu'un mirage

Reviens vers moi, vivons
Un rêve d'enfant
Reviens comme avant

T'es dans ma tête encore en boucle
Et j'me répète, nos espoirs et nos doutes
I'd rather choke on my bad decisions
Then just carry them to my grave
You're in my head
Always, always, always

Les jours, les mois, les larmes qui coulent encore
Ils partent, s'envolent les morceaux de mon cœur
Ne reste que les remords
Et un jour, une lueur
Premier regard et plongeon amoureux
Dans le bleu de tes yeux

Reviens vers moi, vivons
Un rêve d'enfant
Reviens comme avant

T'es dans ma tête encore en boucle...

T'es dans ma tête encore en boucle
Et j'me répète, nos espoirs et nos doutes
I know there's nothing left to cling to
But I'm still calling out your name
You're in my head
Always, always, always


Fa# mineur

Mistrals gagnants

Renaud

À m'asseoir sur un banc, cinq minutes, avec toi
Et regarder les gens, tant qu'y en a
Te parler du bon temps, qui est mort ou qui reviendra

En serrant dans ma main tes petits doigts

Pis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups de pied pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures

Te raconter un peu comment j'étais, minot
Les bombecs fabuleux qu'on piquait chez l'marchand
Car-en-sac et Minto, caramels à un franc
Et les Mistral Gagnants

À remarcher sous la pluie, cinq minutes, avec toi
Et regarder la vie, tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux

Te parler de ta mère, un petit peu

Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s'marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, repartir en arrière

Te raconter surtout les Carambars d'antan et les Coco Boers
Et les vrais Roudoudous qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Et les Mistral Gagnants

Si mineur+

Mistrals gagnants (fin)

À m'asseoir sur un banc, cinq minutes, avec toi
Regarder le soleil qui s'en va
Te parler du bon temps, qui est mort et je m'en fous

Te dire que les méchants, c'est pas nous

Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux

Te raconter, enfin, qu'il faut aimer la vie, et l'aimer même si
Le temps est assassin et emporte avec lui
Les rires des enfants
Et les Mistral Gagnants
Et les Mistral Gagnants

Soulman

Ben l'Oncle Soul

J'ai pas le regard de Spike Lee
J'ai pas l'génie de De Vinci
J'ai pas les pieds sur Terre, la patience de ma banquière

J'ai pas ces choses là

J'ai pas la sagesse de Gandhi,
L'assurance de Mohammed Ali
J'ai pas l'âme d'un gangster, la bonté de l'Abbé Pierre,
Ni l'aura de Guevara

Je n'suis qu'un Soulman écoute ça, baby
J'suis pas un Superman, loin de là
Juste moi, mes délires, j'n'ai rien d'autre à offrir
Mais je sais qu'en fait c'est déjà ça

J'ai pas l'physique des magazines,
J'ai pas l'humour de Charlie Chaplin
Je n'ai pas la science infuse
Le savoir faire de Bocuse

Non je n'ai ces choses là

J'ai pas la chance de Neil Armstrong
J'ai pas la carrure de King Kong
Plusieurs cordes à mon arc, la ferveur de Rosa Parks
Ni le courage de Mandela

Je n'suis qu'un Soulman écoute ça, baby
J'suis pas un Superman, loin de là
Juste moi, mes délires, j'n'ai rien d'autre à offrir
Mais je sais qu'en fait c'est déjà ça

x3

Mi b Majeur

Stand by me

Ben E. King

When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only light we'll see
No, I won't be afraid, no, I won't be afraid

Just as long as you stand, stand by me

So darlin', darlin', stand by me, oh, stand by me
Oh, stand, stand by me, stand by me

If the sky that we look upon
Should tumble and fall
Or the mountains should crumble to the sea
I won't cry, I won't cry, no, I won't shed a tear
Just as long as you stand, stand by me

And darlin', darlin', stand by me, oh, stand by me
Oh, stand now, stand by me, stand by me

Darlin', darlin', stand by me, oh, stand by me
Oh, stand now, stand by me, stand by me

Do majeur

Je veux

Zaz

Donnez moi une suite au Ritz, je n'en veux pas !
Des bijoux de chez Chanel, je n'en veux pas !

Donnez moi une limousine, j'en ferais quoi? (papalapapapala)

Offrez moi du personnel, j'en ferais quoi?
Un manoir à Neufchatel, ce n'est pas pour moi
Offrez moi la Tour Eiffel, j'en ferais quoi (papalapapapala)

Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur
Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur
Moi j'veux crever la main sur le coeur, (papalapapapala)
Allons ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité


J'en ai marre de vos bonnes manières, c'est trop pour moi !
Moi je mange avec les mains et j'suis comme ça !
J'parle fort et je suis franche, excusez moi !

Finie l'hypocrisie moi j'me casse de là !
J'en ai marre des langues de bois !
Regardez moi, toute manière j'vous en veux pas
Et j'suis comme ça (j'suis comme ça) (papalapapapala)

Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur
Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur
Moi j'veux crever la main sur le coeur (papalapapapala)
Allons ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité

x3

Ré mineur +