Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Lylian Teissier MCO1

Bernard Tapie

et son image

comment a-t-il détruit son image ?

sa carrière

qui est-il ?

Né le 26 février 1943 à paris

Mort le 3 octobre 2021 à paris


étude : paris "ESIGELEC" ou certificat d'étude primaires

carrière dans le cinéma, la chanson

carrière d'ingénieur cher Panhard

carrière de coureur automobile

le secteur des affaires

les affairesla politique
entrepreneur 1966-1980
représentant de la sixième circonscription des Bouches du Rhône
repreneur d'entreprise 1980-1986élection législative de Marseille 1988
patron d'équipe sportive 1984-1994candidat régional Provences Alpes Cote d'Azur 1992
animateur de télévision 1986-1988
Mitterrand fait de lui le ministre de la ville 1992
reprise d'Adidas 1990-1993
candidat de la dixième circonscription des Bouches du Rhône 1993

élu représentant du cinquième canton de Marseille
élu au scrutin national des élections européenne1994





Info

Info

affaire VA-OM

affaire crédit lyonnais

22 mai 1993 match contre US Valenciennes-anzin

Plainte de la Ligue nationale de football
250 000 000 de franc
Tribunal de grande instance de Valenciennes

Sanction :
- M.Tapis renvoyer de son poste de dirigant
- Club relégé en ligue 2
- déficit financier
- condanation de M.Tapis à deux ans d’emprisonnement, dont un ferme, à trois ans d'inéligibilité et 20 000 francs d'amende
appel qui réduit la peine à deux ans avec sursis et 15 000 francs d’amende

Affaire VA-OM

Return

Jacques Glassmann

Jean-Jacques Eydelie

Jean-Pierre Bernès

Éric de Montgolfier

Affaire crédit lyonnais

Return

Next

En décembre 2017, les juges d’instruction chargés du dossier décident, , de renvoyer devant le tribunal correctionnel les inculpés. Le jugement, rendu le 9 juillet 2019, relaxe Bernard Tapie ainsi que tous les autres prévenus des fins de la poursuite. Le parquet de Paris fait appel de la relaxe générale. Le procès en appel se déroule en mai-juin 2021, en l’absence de Bernard Tapie, affaibli par son cancer. Le parquet général requiert contre lui cinq ans de prison avec sursis et 300 000 euros d'amende. La mort de Bernard Tapie, en octobre suivant, met fin aux procédures qui le visaient. Quatre des cinq coprévenus de Bernard Tapie seront finalement condamnés par la Cour d'Appel pour leur rôle dans l'arbitrage « frauduleux » organisé par Bernard Tapie à son avantage