Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les intelligences multiples

Ce n'est pas...

Une étiquette : chacun de nous possède les 8 formes à des degrés divers, il ne s'agit pas d'appartenir à un club.


Figé : l'intelligence de chacun évolue au cours de sa vie, au gré de ses rencontres, de ses découvertes, de ses apprentissages…



C'est...

Un moyen de se connaître


Un moyen de mieux apprendre


Savoir comment fonctionne réellement mon cerveau


Une façon de travailler autrement


Un outil de formation pour tous, enfants et adultes

Quelles sont les huit intelligences ?

L'intelligence verbale - linguistique

C'est celle qui nous rend sensibles aux mots, au langage, aux jeux sur la langue,

à l'écriture et à la parole.

On la reconnaît bien chez ceux qui aiment lire, raconter ou entendre des histoires, parler, écrire, faire des jeux de mots, jouer avec le vocabulaire.



Quand elle fait défaut, on a parfois du mal à s'exprimer, surtout devant quelqu'un qui manie mieux le langage.

On a du mal à mémoriser, à transcrire les pensées en mots.




Quand on la possède on aime apprendre des textes,

de la parole, des récitations, travailler avec des dictionnaires,
faire des débats, écrire. On apprend en voyant les mots.


L'intelligence logico-mathématique

C'est celle qui nous rend sensibles aux chiffres, à la logique, aux mathématiques, au raisonnement. C’est celle qui nous permet de calculer, de trier, de mettre en ordre les idées, les choses, le monde qui nous entoure.



On la reconnaît chez les personnes doués en calcul, en grammaire, les gens logiques, qui aiment raisonner, émettre des hypothèses, analyser, synthétiser, évaluer, prédire la suite d'une histoire, poser des questions sur le fonctionnement des choses (comment ? / pourquoi ?).





Quand elle fait défaut, on a du mal à s'organiser, à hiérarchiser les informations, à comprendre le fonctionnement des choses, à comprendre le raisonnement et la démarche scientifique.






Quand on l'a, on apprend par raisonnement logique, par séquence,

par formule de type mathématique qu'on peut appliquer à d'autres domaines.
On apprécie tout ce qui structure, hiérarchise, organise.
On expérimente ses idées et connaissances en réalisant des frises, des cartes,
des diagrammes, des calculs. On aime prendre un modèle et découvrir
sa structure, on travaille facilement par imitation.



L'intelligence corporelle / kinesthésique

Elle rend sensible au langage du corps, elle permet d'avoir une bonne coordination.





On la reconnaît chez les sportifs, les danseurs, ceux qui s'expriment par le corps, font du théâtre, ont des gestes gracieux, le rythme dans la peau, qui parlent avec les mains, chez les personnes qui aiment toucher les autres, masser ou être massées, entrer en contact avec le corps, avoir quelque chose dans les mains, manipuler, tricoter, broder.






Quand elle fait défaut on est maladroit, malhabile, pas toujours à l’aise dans son propre corps, on craint le contact physique.







Quand on l'a, on aime apprendre en touchant, en bougeant, en faisant
des expériences, en manipulant ; on aime réfléchir en marchant,
être mobile plutôt qu’assis, faire du sport avant ou après les activités
studieuses. Bouger et mobiliser son corps est un réel besoin dans ce cas-là,
pas un manque de concentration.



L'intelligence interpersonnelle

Elle permet d'entrer en facilement contact avec les autres et de les comprendre, de déceler leurs émotions ou leurs humeurs à travers les signes (expressions du visage, langage corporel, ton de la voix…) , de « sentir » les gens et les choses.






On la reconnaît chez les gens ouverts, sociables, qui se lient facilement avec des inconnus, qui se mêlent aisément aux autres, leur parlent facilement, chez ceux qui s'engagent pour les autres, socialement ou politiquement, ceux qui savent se faire rapidement des amis et les garder, ceux qui savent écouter.








Si elle fait défaut, on se sent replié sur soi, mal à l'aise avec autrui, timide, on a du mal à travailler en groupe, on est gêné par les émotions.








Quand on l'a, on aime le travail de groupe, les activités de communication
verbale, corporelle, psychique, réfléchir sur les autres, sur les comportements
des personnages d'une histoire, décrypter une attitude, on préfère
la coopération, le travail collaboratif et non compétitif, le jeu, tout ce
qui crée du lien humain, les activités conviviales, la critique constructive.




L'intelligence intrapersonnelle

Elle permet d'entrer en contact avec soi-même, de se connaître bien, d’aimer la solitude, de savoir qui l'on est avec ses valeurs, ses limites, donc de se différencier d'autrui et d'apprécier sa relation aux autres.






On la reconnaît chez les psychologues, les personnes qui méditent, qui ont besoin de moments calmes et solitaires, qui aiment lire, écrire leur journal, qui sont organisées, ont une bonne estime de soi, ont des relations privilégiées, un ami plutôt que beaucoup de copains.








Quand elle fait défaut, on a peur de la solitude, on a du mal à réfléchir sur soi tout en croyant se connaître, on se connaît mal, on craint le calme et le silence, on a du mal à

se motiver, à comprendre ses erreurs, on ne sait pas tirer les leçons d'un échec.







Quand on l'a, on aime travailler seul, à son rythme, réfléchir sur soi, analyser
les situations, rêver, être au calme, prendre du temps, faire des recherches,
poursuivre ses propres centres d'intérêt, être original, avoir un espace
personnel.




L'intelligence musicale

Elle rend sensible à la musique, au rythme, aux sons, tout ce qui est auditif ou poétique.








On la reconnaît chez les gens qui fredonnent toujours quelque chose, les musiciens, les compositeurs, les mélomanes, les poètes, tous ceux qui comprennent la musique et son langage, qu'elle soit classique ou rock, ceux qui aiment écouter ou jouer la musique, chanter, qui ont de l'oreille, les gens qui pianotent un rythme avec les doigts pendant les réunions, ont des goûts musicaux ouverts voire éclectiques, qui aiment la poésie. Ils ont un bon accent, comprennent la « musique » d'une langue étrangère.










Quand elle fait défaut, on n'apprécie pas la musique, on a du mal à reproduire un rythme ou un son, on n'aime pas la danse, le chant.











Quand on l'a, on aime apprendre en écoutant de la musique, chanter, parler une
langue étrangère ou l'écouter, pour mémoriser on se sert du rythme,
d'enregistrements audio, on aime travailler la diction et le phrasé d'un texte,
inventer des poèmes, des chansons, faire des karaokés. On a besoin d'un
environnement musical ou sonore pour mieux travailler.





L'intelligence visuelle / spatiale

Elle permet de créer des images mentales, de visualiser les choses dans sa tête. Elle nous permet de voir le monde mais aussi d'imaginer.










On la reconnaît chez les peintres, les dessinateurs, les créateurs de jeux en 3D, les architectes, les géographes, mais aussi les metteurs en scène, les décorateurs. On la repère chez les amateurs d'art, de peinture, ceux qui ont un bon sens de l'orientation, qui lisent facilement les cartes routières, les graphiques, chez les gens qui aiment changer de place pour avoir une autre perspective sur ce qu'ils regardent, qui se repèrent facilement dans l'espace.











Quand elle fait défaut on a du mal à retrouver son chemin, à se situer dans l'espace, à visualiser ce dont on parle, à passer de l'abstrait au dessin ou de l'abstrait au concret, à s'habiller en couleurs, on ne reconnaît pas bien les images, les visages, on voit mal les points communs

entre des images ou des objets, on ne comprend pas le langage des couleurs,
on a du mal à lire ou à créer une carte mentale.












Quand on l'a, on apprend en lisant ou en créant des cartes mentales, des
tableaux, en dessinant, en coloriant ou en codifiant par la couleur, en créant des
maquettes, en observant (on aime faire appel à sa mémoire visuelle), en utilisant
des codes graphiques pour prendre des notes, des supports visuels
(dessins, photos, vidéo…).






L'intelligence naturaliste

Elle permet d'observer, de comprendre la nature et ses systèmes ou de créer soi-même ses propres systèmes (tout ce qui permet une classification : botanique, astronomie, rangement, etc…)












On la reconnaît chez les personnes qui aiment observer la nature et les phénomènes, se sentent bien au milieu de la nature, les collectionneurs, les documentalistes, tous ceux qui savent établir un contact étroit avec la nature, qui identifient les arbres ou les fleurs, les minéraux, les insectes, sont sensibles à l'écologie, aiment faire des listes, sont organisés.












Quand on en manque, on a du mal à comprendre le milieu ambiant, on est peu intéressé par le règne végétal ou animal, on ne sait pas trier les informations, on comprend mal les systèmes.














Quand on l'a, on aime apprendre dans un environnement naturel ou proche de
la nature, travailler dans l'herbe, mettre ses connaissances en rapport avec le
monde, du brin d'herbe jusqu'aux étoiles, on aime aussi trier des données, ranger,
classifier, inventer des systèmes, lister et organiser.






Et toi ?

Quelles sont tes intelligences multiples ?

"Je suis intelligent(e) et de plusieurs manières"