Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Stratégies et tactiques des pirates

Présenté par Gabin Buyle--Casier 5°2

Sommaire

1. Introduction

2. Abordages

3. Organisation du bateau

4. Leurs cibles

5. Leurs ennemis

6. Les pirates et corsaires aujourd'hui

FIN

introduction

Les pirates, qui sont apparus vers le 16ème siècle sont connus pour leurs pillages de villages, abordages de navires et leurs aventures sur les mers souvent représentées dans les films, jeux vidéos, séries ou encore romans. Ils avaient (pour les plus civilisés) une organisation précise apté pour une vie de pirate.

1. Abordages

L’abordage (terme dérivé du mot « bord ») désigne à l'origine la collision accidentelle entre deux navires puis le choc que deux navires subissent en entrant en collision, généralement sur le côté (le bord) au moins de l'un d'eux. On distingue l'abordage volontaire et involontaire. Dans le premier cas, la tactique militaire distingue :
l'abordage en belle : navires s'amarrant bord à bord ;
l'abordage de franc-étable : le navire attaquant présente son avant (étrave ou éperon) au navire ennemi.

Les pirates abordent le plus souvent des navires marchands ou des navires pirates pour y dérober leur butin et leurs ressources.

2.Organisation du navire

CAPITAINE :C’est l’âme du navire, il est responsable de la stratégie et du succès de la mission de l’embarcation. Il a droit de vie et de mort sur l’équipage mais peut être abandonné sur une île déserte par l’assemblée, conformément à la chasse-partie si il fait preuve d’incompétence (mutinerie). Il a été élu grâce à son charisme.
SECOND (ou premier lieutenant):
C’est l’homme responsable du bon fonctionnement du navire. Il détaille les ordres évasifs du capitaine en saisissant leur finalité. Il doit aussi prendre des initiatives telles que faire part des faits importants. Sa position est décisive pour la conduite du navire et des hommes. Sur un navire pirate, le Second représente les pouvoirs politique et judiciaire, alors que le capitaine représente les pouvoirs exécutif et militaire.
Canonnier (ou second lieutenant)
C’est le responsable des tirs d’artillerie. C’est souvent un ancien chef de guerre aguerri. Au combat, il précise les ordres du capitaine au Maître-canonnier. En dehors des combats, il dirige aussi les exercices pour entraîner les artilleurs.
Maître d’équipage
Il assure le lien entre les hommes et le commandement. Il est chargé de la mise en œuvre des ordres du second. C’est aussi lui qui motive les hommes, organise les groupes et coordonne leurs actions. Il sert aussi de médiateur lors de litige entre pirate; le maître d’équipage doit souvent faire appel aux coups de triques (punition) pour faire régner la discipline et son poste est occupé par des matelots qui en ont les épaules

4. Leurs cibles

Les cibles des corsaires pirates était généralement lorsqu'ils était en petit équipage des petits villages le long des côtes ou des navires marchands disposant de très peu de défenses militaires, si leur équipage était nombreux, ils s'attaquaient en revanche à une plus grosse cible, la Marine Royale, qui était en quelque sorte la police de l'époque, ils instaurèrent une nouvelle loi vers le début des années 1700 qui obligeait le pirate à être pendu ou de payer une grosse partie de ses richesses en fonction de sa fortune, ce qui s'élevait à beaucoup de livres généralement.

5. les pirates aujourd'hui

Les pirates d'aujourd'hui sévissent essentiellement dans les régions d'Asie du Sud et Asie du Sud-Est (en particulier dans la mer de Chine méridionale), le long des côtes de l'Amérique du Sud, du golfe d'Aden, de la mer Rouge, mais aussi celles de la Somalie, dans le golfe de Guinée et dans la mer des Caraïbes. Selon le Bureau maritime international, plus de 4 000 actes de piraterie ont été enregistrés durant les vingt dernières années[Quand ?],

Les pirates d'aujourd'hui sévissent essentiellement dans les régions d'Asie du Sud et Asie du Sud-Est

(en particulier dans la mer de Chine méridionale), le long des côtes de l'Amérique du Sud, du golfe d'Aden, de la mer Rouge, mais aussi celles de la Somalie, dans le golfe de Guinée et dans la mer des Caraïbes. Selon le Bureau maritime international, plus de 4 000 actes de piraterie ont été enregistrés durant les vingt dernières années, ils prennent généralement des personnes en otages et demandent des rançons, malgré toutes les lois réformés par les polices locales.

fin merci d'avoir écouté !