Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Start

Les Droits et les Libertés

Yoanna et Marie

trust

Trust est un groupe de hard rock français, originaire de la région parisienne, formé en 1977 et popularisé au début des années 1980.

Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale
Tu masques ton visage en lisant ton journal
Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro
Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balles
Tu voudrais donner des yeux à la justice
Impossible de violer cette femme pleine de vices

Antisocial, tu perds ton sang-froid
Repenses à toutes ces années de service
Antisocial, bientôt des années de sévices
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus

Écraser des gens est devenu ton passe-temps
En les éclaboussant, tu deviens gênant
Dans ton désespoir, il reste un peu d'espoir
Celui de voir les gens sans fard et moins bâtards

Mais cesse de faire le point, serre plutôt les poings
Bouge de ta retraite, ta conduite est trop parfaite
Relève la gueule je suis là, t'es pas seul
Ceux qu'hier t'enviaient, aujourd'hui te jugeraient

Antisocial

Antisocial, tu perds ton sang froid.
Repense a toutes ces années de service.
Antisocial, bientôt les années de sévices,
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus.

Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale,
Tu masques ton visage en lisant ton journal,
Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro,

Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas,
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle,
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balle.
Tu voudrais donner des yeux a la justice
Impossible de violer cette femme pleine de vices.

Antisocial, tu perds ton sang froid.
Repense a toutes ces années de service.
Antisocial, bientôt les années de sévices,
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus.
Qu'on ne rattrape plus.
Qu'on ne rattrape plus.
Qu'on ne rattrape plus.

Antisocial x12

*paroles*

Chanteur

Bernie Bonvoisin

Bassiste

ismalia diop

guitariste

Norbert Krief

bassiste, contrebassiste

David jacob

membres du groupe

9 juillet 1956

7 juillet 1956

19 décembre 1999

23 octobre 1966

Article 4 : La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi, donc quelles sont les libertés prononcés dans cette chanson ?

Dans le premier couplet on peut y lire << Tu bosse toute t'a vie pour payer ta pierre tombale >> On peut comprendre dans cette phrase que le travail est un champ d'éxploitation où le travailleur creuse sa propre tombe. Plus tard dans la chanson on peut y lire << Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle, Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balle >> ce qu'on peut comprendre dans cette phrase c'est que dans ce monde il est impossible de parler librement sans se prendre des remarques.

<< Tu voudrais donner des yeux a la justice >> on peut y comprendre que la justice est aveugle, plus tard dans le texte il y ait écrit << écraser les gens est devenu ton passe temps, en les éclaboussant, tu deviens gênant >> ce qu'on y comprend c'est que les personnes dans cette phrase représente la brutalité des personnes dans ce monde. Et on peut finalement lire dans le refrain << repense à toutes ces années de service.>> Et << enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus. >>, Dans ces phrases on peut penser a des années de travail acharnée et donc moins de temps pour sois.

On peut donc comprendre les plusieurs libertés dites dans cette chanson sont la liberté d'expréssion, la liberté de pensé et la liberté d'agir. Ce qui est compris dans cette chanson est que le groupe dénonce l'acharnement de la société sur les personnes.

fin du diaporama

Merci de votre attention.