Want to make creations as awesome as this one?

Tiré du site Educadroit

Transcript

Le dessin

de presse

Née en 2006 au siège de l’organisation des Nations Unies, l’association Cartooning for Peace est présidée par le dessinateur du journal Le Monde, Plantu et placée sous le haut patronage de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan. Aujourd’hui, Cartooning for Peace réunit à travers le monde 162 dessinateurs et dessinatrices de 55 pays.

Cartooning for peace

Le dessin de presse a pour principaux traits

> d’être une image inventée de toutes pièces.
> d’être déjà une lecture de l’actualité
> d’être l’expression d’une opinion

www.facebook.com/CartooningforPeace

Libérons les crayons !

Blog hébergé par Le Monde:

cartooningpeace.blog.lemonde.fr

SOURCE:

Cartooning for peace

Educadroit
Site du défenseur des droits

#0120

https://educadroit.fr/sites/default/files/Livret_general_ok-min.pdf

Plantu (France), 2015

Mikaïa, 2018


1. Lire un dessin de presse

Le dessin de presse n’est pas un dessin comme les autres. Il a vocation à être diffusé par un média (une

publication papier comme un quotidien ou une publication dématérialisée comme un site inter-
net) et son auteur possède le statut de journaliste.

Le dessin de presse a en effet pour fonction d’illustrer l’actualité : il traduit, en une seule image, ce
qu’un article de presse peut développer sur plusieurs dizaines de lignes. Il est très souvent satirique*.

Le dessin de presse, c’est quoi ?

+info

Honoré Daumier,
litHograPHie Publiée
Dans la caricature,
le 15 août 1833,
conservée à la bnF

Le dessin de presse est TOUJOURS associé à un contexte bien précis, une actualité. C'est pourquoi il faut prendre en compte sa date de parution, son lieu de parution, le journal de parution. Sans quoi, il est décontextualisé et perd tout son sens. Ce qui peut mener à des polémiques*.


*polémique: Qui suscite des discussions vives, des désaccords.

*œuvre satirique : œuvre dont l’objectif est une critique par l’humour de son sujet

LE SAIS TU ?

+info


LE SAIS-TU ?
La diffusion du dessin de presse s’intensifie avec le développement de la presse écrite au XIXe siècle. Jusqu’à l’apparition de la télévision et de la radio au XXe siècle, la presse écrite est le principal moyend’information. Le terme de presse écrite regroupe les journaux quotidiens, hebdomadaires et publications périodiques liés à la diffusion de l’information. Internet permet aujourd’hui à de nombreux dessinateurs de diffuser leur travail mais cette diffusion à l’échelle mondiale peut parfois leur porter préjudice si le dessin est décontextualisé voire instrumentalisé. Par exemple, la dessinatrice tunisienne, Willis from Tunis (voir plus tard) , a été contrariée d’apprendre que l’un de ses dessins sur l’immigration avait été réutilisé par le parti d’extrême droite français «Front national» dont elle ne partage pas du tout les idées !

Acturatons, 2022

Les dessinateurs de presse ont, comme les artistes, des styles très différents. L’objectif principal du dessin de presse étant de faire
passer un message, l’attention portée à l’esthétique et aux caractéristiques décoratives va différer d’un dessinateur à l’autre.

De même, certains dessinateurs accompagnent leur dessin d’une ou plusieurs bulles de texte, tandis que
d’autres préfèrent « laisser parler l’image »

2. Une question de goût :
« À chacun son style »

Sa valeur ne sera pas jugée à ses qualités graphiques. Nombreux sont les dessinateurs de presse qui affirment qu’il n’est pas nécessaire de savoir bien dessiner pour devenir un bon cartoonist !

+info


boligán (mexique), 2007

Un bon dessin de presse fait réagir, sourire ou réfléchir.

Chimulus (France) 2013

Boligan (Mexique) 2007

3. Le quotidien du dessinateur : les étapes d’un dessin

L’esquisse

Crayonné

Encrage

Colorisation

Cette étape préparatoire permet au dessinateur de poser son idée sur le papier et de commencer à réfléchir à l’agencement des personnages dans

l’espace, à la forme générale que prendra son dessin fini. L’esquisse est souvent exécutée au crayon
pour pouvoir y apporter des corrections.

Lors de l’étape du crayonné, le dessinateur affine l’esquisse et commence à placer les détails de la

composition : le dessin prend alors sa forme définitive.

À ce stade de la conception du dessin, le dessinateur encre les contours définis lors du crayonné.

Cette étape peut se faire à la main ou par ordinateur grâce à des logiciels spécialisés, après avoir
scanné son crayonné.

Lors de cette dernière étape, le dessinateur remplit les zones délimitées lors de l’encrage à l’aide

de la palette de son logiciel ou de ses outils (aquarelle, crayon de couleurs, feutres).

Paradoxe : le dessinateur présente une situation qui va à l’encontre de la manière de penser habituelle.

Il cherche à faire réagir en heurtant la raison ou la logique de son lecteur.

Allégorie : c’est la représentation concrète d’une idée abstraite sous les traits d’une personne à
laquelle sont associés des attributs symboliques. Par exemple, la Justice est souvent représentée sous les traits d’une femme qui porte une balance (symbole
d’égalité) et a les yeux bandés (car la loi doit s’appliquer à tous).

4. La « boîte à outils » du dessinateur de presse

Métaphore : La métaphore est une figure de style très utilisée en littérature et dans le langage courant. Il s’agit d’utiliser des termes concrets (objet, personne) pour exprimer une abstraction ou un concept.

Ironie : L’ironie consiste à faire comprendre le contraire de ce que l’on dit. Elle joue sur l’implicite (ce que l’on ne dit pas clairement mais qui est sous-entendu). Il
exagère le dessin de façon à montrer la bêtise ou la mauvaise foi de la situation.

Comparaison : En mettant en regard plusieurs
situations, le dessinateur de presse invite son lecteur
à opérer une comparaison entre elles, aboutissant le
plus souvent à la mise en valeur d’un paradoxe

Utilisation de figures de style

Boligan (Mexique) 2007


vlaDDo (colombie), 2008

Plantu, 2007

Mix & Remix, 2018

+ Question

De quelle figure de style s'agit-il ?

Utilisation de signes communs à toutes les langues et les cultures

Par exemple, un crâne symbolise toujours la mort tandis qu’un cœur sera associé à l’amour.

+ Question dessin ci dessus


1/ Qui est le personnage représenté et à quoi le reconnais-tu ?

2/ De quelle figure de style est-il ici question ?

3/ De quoi sont composés le vêtement et le corps du personnage ? Comprends-tu ce que cela signifie ?

+ Question dessin ci dessus

1/ Qu’aperçoit-on derrière les guichets ?

2/ À quel drapeau cela te fait-il penser ? Qui sont donc les personnes assises derrières ces guichets ?3/ Qui sont les personnes à droite de l’image ? Comment le dessinateur fait-il pour rendre ce groupe bien distinct des autres ?4/ À quoi ces personnes sont-elles confrontées ?

1/ Qu’aperçoit-on derrière les guichets ?

2/ À quel drapeau cela te fait-il penser ? Qui sont donc les personnes assises derrières ces guichets ?3/ Qui sont les personnes à droite de l’image ? Comment le dessinateur fait-il pour rendre ce groupe bien distinct des autres ?4/ À quoi ces personnes sont-elles confrontées ?

En mars 2013, alors que le monde catholique attend la nomination d’un nouveau Pape, le dessinateur

mexicain Angel Boligán reprend un célèbre tableau du peintre surréaliste belge Magritte (1964).

Une pomme cache en partie le visage d’un homme de telle sorte que l’on ne peut discerner son identité, tout comme on ne connait pas encore qui deviendra le nouveau souverain pontife.

Utilisation d’œuvres de référence, qu’elles appartiennent à l’art « officiel »

(celui que l’on retrouve dans les musées) ou à l’art populaire

+Question

Quels éléments du dessin de Willis from Tunis font référence à l’affiche et permettent de les rapprocher ?

La dessinatrice tunisienne, Willis from Tunis, veut montrer que les femmes ont un rôle essentiel à jouer dans le renouveau politique que connait le pays après le « Printemps arabe ». Elle utilise pour cela une référence à une affiche américaine très connue car beaucoup reproduite. Réalisée en 1943, cette affiche de propagande* devait remobiliser les travailleurs engagés dans l’effort de guerre. Elle a surtout été très utilisée dans les années 1980 par les mouvements féministes. Le lien entre les deux images est donc tout trouvé !


* Propagande : la propagande est une communication menée dans le but d’influencer la population à penser ou à agir d’une certaine façon.


boligán (mexique), 2013


le Fils De l’Homme, Huile sur toile, 1964, conservée au musée
magritte à bruxelles


Le 10 janvier 2015, après les attentats ayant entrainé
la mort de onze personnes dans les locaux du journal Charlie Hebdo, dont cinq dessinateurs de presse,
Plantu publie ce dessin dans le journal Le Monde. il suspend la
liberté de la presse et réfome le droit de vote.

Il s’inspire du célèbre tableau réalisé par Delacroix en 1930 intitulé « La liberté guidant le peuple » qui s’appuie lui aussi sur une actualité brûlante. En effet, le 25 juillet 1830, le roi Charles X prend une série de mesures portant atteintes aux libertés dure- ment gagnées durant la Révolution : Le peuple parisien se révolte et forme des barri-

cades : les 28, 29 et 30 juillet 1830 sont appellés
les Trois Glorieuses, et aboutissent à l’abdication du
souverain Charles X.

Le tableau est devenu un symbole fort de la République française et de la démocratie. Or, ce sont à ces valeurs que les terroristes

ont tenté de s’attaquer au début du mois de janvier
2015 : Plantu utilise ce symbole fort et universellement connu, tout en remplaçant les armes par des
crayons. Il fait référence à la mobilisation populaire excceptionnelle du 11 janvier et rend ainsi hommage aux victimes des attaques terroristes dont Paris a été
le siège.

Plantu (France), 201

eugène Delacroix, La Liberté guidant Le peupLe, 1830, Huile sur toile conservée au
musée Du louvre-lens


Utilisation de clichés

Ils sont à manier avec précaution, car ils

réduisent un individu à certains traits de sa
culture ou à des idées reçues sur celle-ci. Ils
sont néanmoins utiles au dessinateur car ils
permettent à son lecteur d’identifier directe-
ment un individu ou une chose.

+ Questions

1.A quoi sont réduits les asiatiques ? et les africains ?

2. Pourquoi ce cliché peut-il faire l'objet de critiques ?

3. Que dénonce l'auteur ?

Vadot 2015


De nombreux personnages ont été caricaturés à travers l’histoire, le

plus souvent des personnages publics, comme des hommes politiques ou aujourd’hui des « stars »

Utilisation de caricatures

Le dessin de presse est souvent appelé « caricature ». Pourtant, les deux notions ne doivent pas êtreconfondues. En effet, la caricature n’est qu’une forme particulière que peut prendre le dessin de presse.

Son éty-mologie permet de comprendre sa nature : « cari- catura » signifie en italien « charger ». La caricature « charge », exagère un trait physique ou de caractère dans le but de faire sourire.

+ Question

1. Quels traits sont exagérés ici ?

caricature Datant
De lantiquité D’un
Homme Politique
retrouvée Dans
latrium De
la villa Des Mystères de Pompei


caricature Par gian
lorenzo bernini Du
carDinal sciPion
borgHèse son mécène et
Protecteu

Soulcié

Pour résumer




Le Dessinateur de Presse
C'est un journaliste qui apporte une information accompagnée d’un dessin pour donner son regard critique, une opinion personnelle. Son objectif est : INFORMER.
Ex: Plantu, Vadot, Boligan...

Le DESSIN : dénonce, conteste, illustre l’actualité mais aussi dédramatise un événement, fait rire et donne à réfléchir.

Il est associé à un contexte précis. Il est porteur de sens et utilise des stéréotypes, des références communes, des codes, pour être compris par le plus grand nombre.

Un journal Satirique
Un journal satirique est une publication qui s’attaque à quelque chose ou à quelqu’un en se moquant, en le caricaturant, le plus souvent avec des dessins. Ex: Charlie Hebdo, le canard enchaîné...