Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

GOOGLE - SEARCH TIPS

Horizontal infographics

OSCAR WILDE

Horizontal infographics

NORMANDY 1944

Horizontal infographics

VIOLA DAVIS

Horizontal infographics

LOGOS

Horizontal infographics

RUGBY WORLD CUP 2019

Horizontal infographics

Transcript

1

2

3

4

5

6

Ecriture du séquencier

Les étapes d'un court-métrage

Découpage technique

Repérage

Storyboard

Tournage et script

montage

Pas question de manquer de quoi et de s'en rendre compte au moment du tournage ! (...)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit

Première étape : l'écriture. Décrire ce que l'on voit à l'écran est primordiale (...)

On se promène à la recherche du bon endroit pour tourner. (...°

Comme une bande-dessinée, vous dessinez des vignettes sur une grande feuille blanche et vous dessinez vos plans (..)

On y est : c'est le moment de mettre en boîte vos images!

Première étape : l'écriture. Décrire ce que l'on voit à l'écran est primordiale : l'ambiance sonore, l'ambiance lumineuse, les bruits, la manière dont le personnage se comporte en disent plus que les mots. Les mots ne doivent pas venir ajouter de la lourdeur à la scène mais ils doivent être nécessaires. Si vous choisissez d'intégrer du dialogue à vos séquences, il faudra transposer le séquencier en scénario (aussi appelé continuité dialoguée) : ce sont deux documents différents, le scénario en particulier répond à des règles précise de mise en page, comme au théâtre. Attention à ne pas laisser trop de place à l'improvisation de votre acteur/actrice, car la direction d'acteur au moment du tournage fait partie des plus grandes difficultés ! Penser à bien communiquer à vos acteurs ce que vous attendez d'eux, n'hésitez pas à écrire le texte, même s'il s'agit de quelques phrases! Restez naturels dans l'expression, à moins de tourner un film d'époque, faites parler vos personnages comme dans la vraie vie.

Pas question de manquer de quoi et de s'en rendre compte au moment du tournage ! Le temps sur un tournage cinéma professionnel coûte beaucoup d'argent, alors interdit de se laisser surprendre. Même s'il s'agit d'un tournage amateur, prenez les bonnes habitudes professionnelles et respecter vos collaborateurs : un bon projet demande de l'organisation et vous devez lister vos besoins scènes par scènes. Quel matériel allait vous utiliser en plus de la caméra? Avez-vous besoin de costumes, ou d'accessoires pour mieux diriger la lumière? avez-vous déjà des idées de transitions entre vos plans? si vous prévoyez des fondus par exemple à la fin de vos scènes, il faudra penser à laisser tourner la caméra pour avoir le temps de caler votre effet au montage.L'étape du découpage technique est fondamentale pour définir le budget du film.

On se promène à la recherche du bon endroit pour tourner. Il faut prendre en compte plusieurs choses : le décor bien sûr, mais également les contraintes de l'environnement. Est-ce que le lieu est un lieu de passage, et à quelles heures? Est-ce que c'est un lieu où il y a du vent? Si le lieu est exposé au vent pour une captation audio qu'on souhaite utiliser au montage il faudra sûrement prévoir l'équipement ou bien envisager un tournage en intérieur. C'est le moment de penser à l'endroit où la caméra sera placé. Un rapide plan au sol lors du repérage sera une note précieuse pour la création du storyboard.

Comme une bande-dessinée, vous dessinez des vignettes sur une grande feuille blanche et vous représentez les plans qui constituent vos séquences : pour rappel, la séquence c'est l'unité narrative, et le plan c'est l'unité de mesures de la séquence, à chaque fois que l'on compte une coupure, un changement d'angle ou une alternance de points de vue ajouté au montage pour créer du rythme. Parfois, la caméra ne se coupe pas du tout lors d'une séquence, on parle alors de plan-séquence. Dans le story-board vous pouvez reprendre votre séquencier pour reprendre les éléments importants se déroulant pendant le plan que vous représentez. Ce sera votre feuille de route lors du tournage pour l'assistant du réalisateur et l'équipe technique.

On y est : c'est le moment de mettre en boîte vos images! Soyez organisés et malins : on onrganise le tournage de toutes les scènes qui doivent se dérouler au même endroit à la suite afin de ne pas perdre de temps inutilement. C'est pour cela qu'un script est indispensable pour faciliter votre travail de montage à venir : noter précisément le temps caméra et la séquence et le plan auquel la scène correspond/