Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

mieux scolariser les élèves TSA en EPS

et faciliter les apprentissages de tous les autres élèves de la classe

le document que vous allez découvrir est issu des travaux du groupe de travail sur la prise en compte des élèves besoins éducatifs particuliers, en particulier les élèves en situation de handicap en EPS de la DSDEN du Rhône le GTHEPS

contact: auprès du CPC EPS de chaque
circonscription du Rhône

au niveau départemental: paul.bouvard@ac-lyon.fr

mieux scolariser les élèves TSA en EPS

Anticiper les situations de vie quotidienne autour de la séance d’EPS

Connaitre les caractéristiques de la pensée autistique et les prendre en compte

Tenir compte de la singularité des environnements en EPS pour proposer des dispositifs adaptés

Identifier les catégories d’expériences motrices, sociales, émotionnelles proposées par les différents champs d’apprentissages des programmes

et faciliter les apprentissages de tous les autres élèves de la classe

d'après les travaux du GTHEPS du Rhône ( 2018-2021)
et les ouvrages de Christian Alin : l'autisme à l'école, le pari de l'éducabilité . ed Mardaga 2019; l'autisme et le sport Ed MArdaga 2021

Paul Bouvard CPD EPS DSDEN du Rhône mars 2022

mieux scolariser les élèves TSA en EPS

Anticiper les situations de vie quotidienne autour de la séance d’EPS

Connaitre les caractéristiques de la pensée autistique et les prendre en compte

Tenir compte de la singularité des environnements en EPS pour proposer des dispositifs adaptés

Identifier les catégories d’expériences motrices, sociales, émotionnelles proposées par les différents champs d’apprentissages des programmes

et faciliter les apprentissages de tous les autres élèves de la classe

d'après les travaux du GTHEPS du Rhône ( 2018-2021)
et les ouvrages de Christian Alin : l'autisme à l'école, le pari de l'éducabilité . ed Mardaga 2019; l'autisme et le sport Ed MArdaga 2021

Paul Bouvard CPD EPS DSDEN du Rhône mars 2022

retournez à l'index

la singularité des environnements en EPS

Comprendre le dispositif d’apprentissage

Conditions de l’apprentissage à mettre en œuvre

l'environnement sensoriel en EPS

Regarder la petite vidéo ( 2 min ):

  • Quel est le but de la tâche?
  • Commet l’élève sait-il qu’il a réussi?
  • Comment est organisé le dispositif?
    • Sur le plan matériel
    • Sur le plan de l’organisation humaine

Donner du sens à l’environnement d’apprentissage

Ce que l’aménagement du milieu permet de comprendre (et qu’il faut expliciter):

Le but: Je fais rouler la boule pour qu’elle s’arrête dans le rectangle entre les plots blancs.

Faciliter la compréhension des consignes en EPS:

Quels points de vigilance pour répondre aux besoins particuliers de l’élève porteur de TSA?

  • Ne pas multiplier les canaux d’informations
  • Privilégier le canal visuel :aménagement du milieu, images, pictos…
  • Laisser un délai de latence avant d’obtenir la réponse de l’élève
  • Ne pas répéter les consignes
  • Donner une consigne sous forme de phrase simple, courte, à chaque fois,
  • Formuler une consigne positive (marche), qui est plus simple à appréhender qu’une consigne négative (ne cours pas)

Faciliter la compréhension des consignes en EPS:

Quelles adaptations envisager en EPS?

  • Importance de l’avant séance pour limiter les incertitudes sur ce qu’on va faire , où on va, pour faire quoi...
  • Rendre lisibles les espaces en codant par des couleurs les éléments visuels soutenant les consignes (ex : un plot bleu matérialise l’entrée dans l’eau à la piscine, sur le tapis, dans la zone de jeu
  • Privilégier une passation courte de consignes , dans un espace dévolu à cet effet
  • Ne pas écarter la possibilité de proposer à l’élève une formulation de la consigne par l’AESH avec les soutiens nécessaires ( picto, visite du dispositif)
  • Possibilité d’entrer rapidement dans l’activité dès la passation de consigne faite

Quels gestes professionnels attendus de l’AESH?
  • Permettre à l’élève de ne pas attendre la fin de la passation des consignes si c’est trop difficile pour lui: hypersensibilité au bruit par exemple...
  • Codage des consignes , guidage de l’élève par la voix par des codages particuliers dans le dispositif

Aider l’élève à attendre son tour

Quels points de vigilance pour tenir compte des besoins particuliers de l’élève?

  • Penser la zone d’attente en fonction du profil de l’élève (luminosité, exposition aux bruits…)
  • Limiter les incertitudes: être sûr que l’on va passer, bien voir la progression de l’attente
  • Limiter l’attente lorsqu’elle devient difficilement supportable


Quelles adaptations envisager en EPS?
  • partir d’une file d’attente courte stable sur les séances où l’élève puisse de se projeter (je suis avant untel et après untel), en respectant les affinitésAvoir une entrée « coupe-file » lorsque l’attente devient difficilement supportable
  • mettre en place des éléments visuels stables : matérialisation claire de la zone d’attente, photos, plots successifs

Rôle de l’AESH:
  • Montrer la progression de la file, son écoulement
  • valoriser la réussite quand le tour de rôle est respecté
  • accepter des moments d’impossibilités pour lui en proposant une zone de repos ou en lui proposant de couper la file


Aider l’élève à réaliser une action motrice

Quels points de vigilance pour répondre aux besoins particuliers de l’élève?

  • Des rituels pour apaiser rassurer, faciliter l’engagement dans la séance
  • Bien connaitre le dispositif, son déroulement,
  • Avoir une représentation visuelle de ce qu’il va falloir faire (but)
  • Besoin de renforçateurs pour aider à la connaissance du résultat et faciliter l’engagement
  • Importance de la répétition pour gagner en efficacité motrice


Quelles adaptations envisager en EPS?
  • Dispositif matériel et humain stable et lisible
  • Bien structurer l’avant séance avec l’aide de photos, vidéos, pictos pour rassurer, limiter les incertitudes au maximum
  • Critère de réussite explicite, matérialisé et adapté; identifier la réussite de son action. Lier la réussite aux renforçateurs.

Aider l’élève à réaliser une action motrice

Aider l’enfant à connaître sa réussite ou son action

Quels points de vigilance pour répondre aux besoins particuliers de l’élève?

Identifier des critères de réussite à sa mesure, et correspondant à ses besoins et ses capacités
Utiliser des renforçateurs pour aider à connaitre la validité de l’action
Les critères de réusiite peuvent être différents de ceux ses camarades

Quelles adaptations envisager en EPS?

Le critère de réussite doit être explicite, matérialisé et adapté: utiliser les pictogrammes pour le définir.

Quels gestes professionnels attendus de l’AESH?
Encourage l’action, l’atteinte des critères de réussite définis pour l’élève (pas toujours les mêmes que ceux retenus pour les autres élèves de la classe)

retournez à l'index

Préparer le déplacement à la piscine ou au gymnase

Quels points de vigilance pour répondre aux besoins particuliers de l’élève?

  • Limiter les incertitudes, limiter les inconnues, prendre en compte les émotions, le ressenti
  • les relations entre élèves sont à prendre en compte, à stabiliser, possibilité de prévoir un espace un peu à l’écart des autres si nécessaire,
  • En fonction du profil sensoriel de l’élève, anticiper ce qui pourrait gêner le déplacement : instaurer des rituels sécurisants (même itinéraire, même repère arbre, poteau...), possibilité de prévoir un casque antibruit, trouver un rituel pour gérer l’attente

Quelles adaptations envisager en EPS?
  • Outils pour se projeter sur la séance à venir (emploi du temps explicité par l’AESH, vidéo pour visualiser, photos, découverte des lieux en amont, possibilité de ne travailler que le déplacement sur la première séance si besoin)
  • Anticiper, arrivée de l’élève avec l’AESH en amont du groupe classe.
  • Expliciter les différents moments et lieux par le biais d’une trace visuelle, les modalités de déplacement.


Quels gestes professionnels attendus de l’AESH?
  • Arrivée possible de l’élève avec l’AESH en amont du groupe classe, s’approprier les lieux et les espaces avant l’arrivée des autres pour limiter la surcharge informationnelle et faciliter le traitement de l’information.

retournez à l'index

  • Adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements ou des contraintes variés
  • Adapter ses déplacements à différents types d’environnement

Regarder la vidéo et s’interroger ce qui à été mis en place pour que cet élève apprenne:

  • Quel environnement inclusif?
  • Quelles adaptations pédagogiques?