Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

violence dirigée contre soi-même

présenter par Sofiane, sipane, sarah et yanis

Les principaux facteurs de risque de violence dirigée contre soi-même

Que peut-on faire pour éviter la violence dirigée contre soi-même

Conclusion

Ampleur du problème

sommaire

Le suicide est à la fois une des principales causes de mortalité et un grand problème de santé publique. De 15 à 44 ans, les automutilations sont la quatrième cause de décès ainsi que la sixième cause de mauvaise santé et d’in- capacité. Presque partout dans le monde, le suicide est frappé d’ostracisme.

Image représentant une femme qui subit l'automutilation

Introduction

Ampleur du probléme

815 000 personnes se sont donné la mort en 2000, soit un taux de 14,5 pour 100 000 et environ une personne toutes les 40 secondes. C’est en Europe de l’Est que l’on constate les taux les plus élevés. Dans les pays, les taux de suicides sont souvent plus élevés au sein des populations autochtones.

Ampleur du problème suite

D’une façon générale, les taux de suicide augmentent avec l’âge. Les femmes aient plus souvent des pensées suicidaires que les hommes. En général, 10 % des personnes ayant tenté de se suicider finissent par se donner la mort.

Il existe certains facteurs prédisposants :
-alcoolisme ou toxicomanie
-antécédents de sévices corporels ou sexuels dans l’enfance
-solement social
-problèmes psychiatriques comme les troubles de l’humeur, la schizophrénie ou un sentiment général de désespoir.

Consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud

Lorem ipsum dolor sit amet

Lorem ipsum dolor sit amet

Les principaux facteurs de risque de violence dirigée contre soi-même

D’autres facteurs importants interviennent :
-accès à un moyen de se donner la mort (armes à feu, médicaments ou produits toxiques à usage agricole le plus souvent)
-maladies somatiques, notamment celles qui s'accompagnent
de douleurs ou d’incapacités
-antécédents de tentatives de suicide.

Les principaux facteurs de risque de violence dirigée contre soi-même suite

1.Traitement des troubles mentaux
-Le diagnostic et le traitement précoces des troubles mentaux constituent une stratégie importante de prévention.
2.Approches pour changer les comportements
-Les personnes à tendance suicidaire expriment en général une difficulté à résoudre leurs problèmes. Les approches passant par des thérapies comporte-mentales sont conçues pour étudier les problèmes sous-jacents et aider les patients à développer la faculté de les résoudre

Que peut-on faire pour éviter la violence dirigée contre soi-même

Que peut-on faire pour éviter la violence dirigée contre soi-même

Actions au niveau communautaire
Certaines des mesures les plus courantes prises à ce niveau sont les suivantes:
-création de centres de prévention du suicide offrant des numéros d’appel d’urgence, des conseils et des actions de proximité
-programmes à base communautaire dans les centres de jeunes ou les institutions pour personnes âgées
-groupes de soutien destinés aux personnes ayant fait des tentatives de suicides et aux familles et amis de personnes qui se sont suicidées
-médias et campagnes d’éducation pour sensibiliser au problème et lutter contre les tabous associés aux comportements suicidaires.




Conclusion

Les violences contre soi-même sont très fréquente et son causé en général par un évènement traumatisants vécue par l'individu ou encore par une souffrance intérieure trop difficile a exprimé. Cependant il existe énormément de moyen d'y remédier mais la plupart des gens qui vivent ce genre de chose reste dans le silence et n'en parle à personne.

merci à tous