Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

EC-C3 : Réflexivité professionnelle
Enseigner au sein d’une communauté éducative

--> analyser ses pratiques en s’inscrivant dans la dynamique d’une formation tout au long de la vie grâce à la démarche réflexive.

BCC-C Conduire et réguler ses projets, Interroger les pratiques

Agathe Vuattier Dujardin
Professeure documentaliste
Professeure formatrice académique

les objectifs de notre cours :


--> Apports notionnels sur les compétences professionnelles.

--> Préparer l’épreuve orale de fin de M2.

--> Cibler les attendus de fin de formation à mettre en valeur pendant l’épreuve.

--> Collecter et produire des traces du développement des attendus de formation.

--> Adopter une démarche réflexive, devenir un praticien réflexif.

--> Avancer dans le développement de son identité professionnelle.

Que savons-nous de l'épreuve orale de fin de M2 ?

Le cadrage de l'entretien expériences profesionnelles :


L’épreuve d’entretien d’expérience professionnelle a pour objectifs de :

--> mettre en évidence les compétences disciplinaires et professionnelles de l’étudiant à l’issue de sa formation initiale au travers :

- de la présentation d’au moins une expérience professionnelle vécue à
l’occasion de ses stages

- de son analyse et de sa mise en perspective
- mettre en évidence les attendus de formation qui n’auraient pas été préalablement validés au moins au niveau 2 (par le tuteur
parcours, le tuteur stage, le tuteur terrain ou un formateur)
- et/ou de démontrer la montée en compétence au-delà d’un niveau
préalablement évalué.

fiche de positionnement

Les attendus de fin de formation et le métier de professeur documentaliste :


Une liste de 23 attendus de fin de formation à intégrer aux spécificités du métier de professeur documentaliste.

4 domaines :

fiche de positionnement


Quels domaines pour quels attendus ?

--> Les attendus de fin de formation sont des compétences à développer tout au long de la formation mais aussi de la carrière.

--> 4 niveaux de maîtrise : niveau 2 attendu pour la fin du M2

Qu'est-ce qu'une compétence professionnelle ?

Parmentier - pacquay (grifed) une définition de la compétence :

"Même s’il existe de nombreuses compréhensions de la notion de compétence, les chercheurs ont maintenant cerné clairement les attributs clés qui composent le concept.
En référence à divers travaux récents (Le Boterf, Perrenoud, Rey, Roegiers, Wittorsky, etc.), une compétence peut ainsi être définie comme...
... « un ensemble de ressources cognitives, affectives, motrices, conatives... (ou des « combinaisons », « orchestrations » de savoirs, savoir-faire, attitudes, schèmes d’action, routines, ...)
... mobilisées (ou mises en œuvre de façon intégrée et dynamique)
... pour faire face à une famille de situations-problèmes (réaliser des tâches complexes,
significatives, fonctionnelles, résoudre des problèmes authentiques, réaliser un projet). "
(Paquay, 2001)


Evelyne Charlier :

Les compétences professionnelles appartiennent à un triptyque « projets - actes - compétences ».
Exemple : projet = faire acquérir une culture de l’info / actes ou schèmes d’action = les verbes d'action (cf schéma) / cpT = formaliser une politique de formation


A Vuattier Dujardin

Charlier et Donnay

→ Les compétences sont un ensemble de représentations, de savoirs et de schèmes d’actions.

Représentations : personnalité, vécu d’élV, expériences accumulées...

Savoirs : formation initiale + cours A et B

Schèmes d’actions : Le schème est une structure ou organisation des actions telles qu'elles se transforment ou se généralisent lors de la répétition de cette action en des circonstances semblables ou analogues (Jean Piaget)

Guy Le Boterf

→« Les compétences peuvent être considérées comme une résultante de trois facteurs : le savoir agir qui suppose de savoir combiner et mobiliser des ressources pertinentes (connaissances, savoir-faire, réseaux, …) ; le vouloir agir qui se réfère à la motivation personnelle de l’individu et au contexte plus ou moins incitatif dans lequel il intervient ; le pouvoir agir qui renvoie à l’existence d’un contexte, d’une organisation du travail, de choix de management, de conditions sociales qui rendent possibles et légitimes la prise de responsabilité et la prise de risque de l’individu. »

Construire les compétences individuelles et collectives

Comment entrer dans une démarche réflexive ?

Le praticien réflexif

Le professionnel est considéré comme « un praticien réflexif », capable de « délibérer sur sa propre pratique, de l'objectiver, de la partager, de l'améliorer et d'introduire des innovations susceptibles d'accroître son efficacité ».(Léopold Paquay, Régine Sirota, « Le praticien réflexif », Recherche et Formation (INRP),‎ 2001)
--> des compétences relevant de deux modes, deux temps articulés :

La réflexion dans l'action (ou en cours d'action).

La réflexion sur l'action (a posteriori sur sa propre action).

Donald Schön : Le praticien réflexif: à la recherche du savoir caché dans l'agir professionnel

Des outils pour entrer dans une démarche réflexive.

Des outils pour analyser les pratiques

Le multi-agenda (Dominique Bucheton) :


Le multi-agenda est un outil pour appréhender le travail enseignant dans sa complexité. Une modélisation plus fine des gestes d'étayage, au cœur du métier d'enseignant est développée à travers les postures enseignantes et les postures d'élèves.
Le multi-agenda est constitué d'un ensemble de préoccupations enchâssées et orientées vers ce que l'enseignant "doit faire" :

Pilotage
Atmosphère
Tissage
Etayage
Savoirs (enseigner un contenu)

Voir la vidéo de présentation du multi-agenda par Dominque Bucheton sur la plateforme Néopass@ction

Des outils pour analyser les pratiques

Le simplexe du travail enseignant (Luc Ria) :


Le simplexe est un outil qui a pour ambition d'aider à déconstruire la complexité de l'activité des enseignants en classe pour comprendre ce qui l'organise prioritairement et comment elle se transforme.
La complexité du travail enseignant est fondée sur une riche combinaison d’organisateurs génériques en interaction les uns avec les autres :

deux préoccupations prioritaires "enseigner" et "contrôler"
des savoirs (instruction) et des valeurs (éducation)
des modalités d’adressage à des individus et des collectifs
un vécu professionnel plus ou moins confortable

Source : centre Alain Savary

un exemple d'utiisation du multiagenda pour analyser l'action du professeur documentaliste :

à mettre en lien avec quel(s) attendu(s) ? -

Attention à l'importance de produire une trace commentée.

analyse d'une situation pédagogique à l'aide d'un des 2 outils :

Produire une trace commentée de la démarche réflexive

Objectif ?

Pour en savoir plus sur le multiagenda de D Bucheton


Pour en savoir plus sur le simplexe de L Ria


Pour la trace réflexive :



Quelle situation ? Quel problème de métier ?

Quelles ressources du portfolio ? (externes / internes)

Quel outil d'analyse / Quelles connaissances ? (A, B, C...)

Quels attendus de formation (auto-positionnement) ?

Séminaire de traces : Mettre en lien les expériences vécues et la réflexivité professionnelle.

Zoom sur :

3 groupes de discussion sur les 9 "mythes" exposés dans l'ouvrage. Qu'en pensez-vous, qu'avez-vous pu observer là-dessus en stage ?

Prévoir un ou plusieurs rapporteurs par groupe pour présenter l'essentiel de vos discussions, situations de terrain, accords ou désaccords.

Zoom sur : les 9 "mythes"

Groupe A : chap 1,4,9
Groupe B : chap 2,5,8
Groupe C : chap 3,6,7

Présentation du résultat des discussions en groupe et résumé de la pensée des aut.rices.eurs sur chaque mythe :

Dépôt des travaux de groupe, supports pour la mise en commun.

Zoom sur les postures de l'enseignant et de l'élève

Les postures de l'enseignant


Les postures de l'élève


postures du professeur documentaliste ? / postures de l'élève ?
temps d'accueil ? / temps d'enseignement ?

https://digidoc.app/p/622fb39e6cc85

Choisir une posture enseignante et une posture élève et l'illustrer par le court récit d'une expérience vécue ou observée

Identifier les critères de réussite à l'épreuve orale.

EXTRAITS DU DOCUMENT DE CADRAGE :

Au minimum 15 jours avant l’entretien, l’étudiant doit rendre au responsable de site du parcours et à son tuteur-parcours sa fiche d’auto-positionnement des attendus
Cette fiche présente :
- le niveau d’auto-positionnement final par l’étudiant
- les derniers positionnements par les différents formateurs de l’étudiant.

L’épreuve d’entretien d’expérience professionnelle est constituée par :
- 5 minutes de présentation par l’étudiant des éléments de son parcours et des expériences
qui mobilisent plus particulièrement les attendus pour lesquels la fiche individuelle de positionnement de l’étudiant indique qu’il n’aurait pas encore atteint le niveau 2. Cela peut en outre être valorisé par ses travaux de recherche, les enseignements suivis, les stages, l'engagement associatif et/ou les périodes de formation à l'étranger.
L’étudiant présente une expérience professionnelle (expérience qui peut être constituée
d’épisodes différents, mais articulés entre eux), l’analyse et l’exploite dans le cadre du métier
et de son exercice.

EXTRAITS DU DOCUMENT DE CADRAGE :

Cette présentation permet de mettre en évidence des compétences professionnelles et la
capacité à se projeter dans l’exercice du métier dans une diversité de situations. De plus
cette présentation choisie et définie par l’étudiant doit lui permettre de faire la preuve des attendus de fin de formation qui ne seraient pas encore positionnés avant cette épreuve.
L’étudiant doit donc cibler son intervention et avoir conscience de l’identité professionnelle
dont il doit faire la preuve.
- Suite à cette présentation, un entretien d’une durée comprise entre 10 et 20 minutes se
met en place avec le jury, cet entretien est organisé comme suit :
- 10 minutes a minima sont requises pour la validation des MCC
- prolongeables jusqu’à 10 minutes
Le jury a pour missions de dialoguer à partir d’éléments du portfolio divulgués par l’étudiant
sur les deux premiers axes des attendus de fin de formation et vise plus spécifiquement les attendus où l’étudiant n’aurait pas encore atteint le niveau 2
- Axe 1 : Le professeur, acteur de la communauté éducative et du service public de
l’Education Nationale (annexe 4)
- Axe 2 : Le professeur, pilote de son enseignement, efficace dans la transmission des
savoirs et la construction des apprentissages (annexe 4)
Le troisième axe (Le professeur, praticien réflexif, acteur de son développement
professionnel) est spécifiquement interrogé au travers de la soutenance de mémoire en BCC-C


proposer une grille d'evaluation :

+ revoir les niveaux de maîtrise en diapo 7


A partir des 2 diapos précédentes : établir une grille d'évaluation avec 4 à 5 grands critères. Chaque critère sera détaillé pour décrire les attentes du jury ( possibilité de proposer différents items pour un même critère).


exemple de grille d'évaluation

propositions de grille

D'autres outils pour soutenir la démarche réflexive.

Apprendre en classe, approches cognitives à quatre niveaux (André Tricot) :


Cette approche à 4 niveaux permet de montrer que les deux derniers niveaux (la réalisation de la tâche et la réussite de l’apprentissage) pouvaient être en concurrence. Si la tâche est trop exigeante, si la tâche est trop difficile, l’élève peut complètement s’engager dans la tâche et cet engagement dans la tâche va se faire au détriment de l’apprentissage.

Voir la vidéo d'André Tricot "Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages"

Source : centre Alain Savary

Les cinq focales pour analyser une pratique d'enseignement (Roland Goigoux) :


Cette typologie vise à décrire de manière systémique les organisateurs de l’activité enseignante pour essayer de mieux comprendre sur quoi repose l’expertise professionnelle, au carrefour de ces cinq entrées, en décomposant, en rendant plus explicites et plus transmissibles les savoirs de métier, dans une perspective de didactique professionnelle.

Source : centre Alain Savary

Ressources pour construire et analyser des séances pédagogiques

GRILLE D’ANALYSE D’UNE SEQUENCE D’APPRENTISSAGE proposé par Philippe Meirieu.

Construire une séance pédagogique en info-documentation scolaire par Sophie Van Ommeslaeghe (via le site des profdocs de l'académie de Lille.)

Suite du travail de production de traces et/ou collecte des différentes traces déjà produites au cours de la formation et association aux attendus de fin de formation.

La notion de société apprenante pour enrichir la démarche réflexive.

Planète apprenante ?

#1 Vers une planète apprenante : Enseigner différemment.

MOTS CLéS à noter pendant le visionnage : Quelles notions /pratiques pédagogiques /idées retenir pour nourrir notre réflexion sur le métier de professeur documentliste et ses gestes professionnels ?


Liens avec ma réflexion ?


Planéte apprenante et métier et gestes professionnels du professeur documentaliste

Mise en commun Récapitulatif des notions, ressources à retenir


Une représantation du métier de professeur documentaliste d'aujourd'hui.

Extrait de l'émission "liberté égalité scolarité sur LCP.

Votre projet pour cette épreuve orale de fin de M2 ?
Vos dernières questions pour vous accompagner ?