Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les Etats-unis et la question environnementale : tensions et contrastes

Sommaire

A. Le role de l'etat central et le tournant des années 90

Introduction

B. Les acteurs politiques à l’échelle infranationale : Etats fédérés et municipalités en lutte contre l’Etat central

I. Une relation ambigue avec la nature

A. La nature, patrimoine national

C. Les firmes transnationales: une implication dans la lutte contre le changement climatique ?

B. Un territoire à conquérir et exploiter

C. Les etats-unis à l'épreuve de la nature et de l'homme

II. Des acteurs aux ambitions contradictoires

introduction

Le Grand Canyon (Arizona, Etats-Unis) est considéré comme l’un des patrimoines naturels les plus importants du monde car il retrace l’histoire géologique de la planète. En 1919, le Congrès le classe « parc naturel » pour en assurer la protection. Aujourd’hui cependant, avec l’anthropisation, de nouvelles dynamiques se dessinent autour de ce patrimoine dont les acteurs sont tiraillés entre sa protection et son exploitation.
Cet exemple reflète la relation que les différentes échelles administratives des Etats-Unis, première puissance économique mondiale, entretiennent avec la nature. Certains prêchent pour la protection ou la conservation de la nature, d’autres, dans une logique de rentabilité, s’en préoccupent peu ou pas du tout créant des désaccords et des conflits nombreux.


Pourquoi les différents acteurs de la question environnementale s’opposent-ils aux Etats-Unis et quels enjeux nationaux et internationaux cette opposition soulève-t-elle ?

Une relation ambigüe avec la nature

I.

a. La nature, un patrimoine national

A retenir :

La colonisation (conquête de l'ouest et ruée vers l'or) permet la découverte de la nature sauvage, la wilderness. En même temps, les colons voient dans la nature un réservoir de ressources qu'il faut exploiter.

XIXe siècle : certains Américains s'inquiètent du devenir de la wilderness et développent une pensée environnementaliste comme John Muir (préservationnisme : la nature doit être protégée) et Gifford Pinchot (conservationnisme : la nature doit être préservée pour mieux être exploitée).


A retenir :

1776-1890 : Conquête de l'Ouest. Il faut conquérir et préserver à la fois. Cette conquête se fait selon le principe de la Destinée Manifeste selon laquelle les USA auraient la mission quasi divine d'apporter leur lumières sur leur territoire puis dans le monde : progrès technique et démocratie libérale.

1821 : début de l'exploitation du gaz de schiste.
1859 : premier forage pétrolier
1889 : Land Run.

B. Un territoire à conquérir et exploiter

Les Etats-Unis sont un des territoires les plus exposés aux risques naturels dans le monde :
  • A l'ouest : séisme et activité volcanique (faille de San Andréas), incendies.
  • Dans les régions centrales : tornades, ouragans, érosions, coulées de boue, inondations.
  • A l'est : cyclones, inondations, tempêtes de neige.

Exploitation intensive :
  • Déforestation = payasges défigurés
  • Extraction intensive = essor industriel, urbanisation, pollution.
  • Exploitation intensive des Grandes Plaines : disparition d'espèces, difficultés de santé pour les populations
Chesapeake Bay : première "zone morte du monde" à cause de l'hypoxie.

Une population touchées par des catastophes :
Dust Bowl, fonte des glaces, disparition des espèces, multiplication des incendies, des évènements climatiques de grande ampleur, des risques industriels, des risques nucléaires.

C. Les etats-unis a l'épreuve de la nature et de l'homme

La rivière Cuyahoga

Des acteurs aux ambitions contradictoires

II

A. Le rôle de l'Etat central et le tournant des années 90

XIXe-1990 : L'Etat fédéral est le premier acteur de la lutte contre le changement climatique :
  • 1872 : création des parcs naturels
  • 1963 : Clean Air Act
  • 1964 : Wilderness Act
  • 1972 : lois sur la protection du littoral, sur qualité de l'eau et sur les pesticides
  • 1993 : loi sur le développement des énergies alternatives.

Depuis 1990, la rentabilité économique prime
  • 2003 : loi sur l'indépendance énergétique
  • Pressions des lobbies pétroliers et charbonniers
  • Population peu préparée à la lutte contre le changement climatique => affirmation du climatoscepticisme.

B. Les acteurs à l'échelle infranationale : Etats fédérés et municipalités en lutte contre l'Etat central

Prendre la fiche 1 (en cliquant ci-contre ou dans le drive TEAMS).
Lire les docs, réaliser le tableau, le compléter.

Inutile d'imprimer le document.

Il faut aussi ajouter les municipalités, ONG, associations, universités, chercheurs, entreprises, particuliers

FTN = Firmes Transnationales

C. Les FTN: une implication dans la lutte contre le changement climatique ?

Dumping environnemental : action d'une entreprise/institution visant à alléger ou contourner la législation en faveur de l'environnement afin de poursuivre des objectifs de compétitivé économique.

Les Etats-Unis et l'environnement à l'échelle internationale

III

Jalon : Les Etats-Unis et l'environnement à l'échelle unternationale (Etats, FTN, ONG...)

Prendre la fiche 2 (ci contre ou dans le drive de TEAMS). Inutile d'imprimer

A. Un partenaire difficile

Mardi 15 mars :
passage des exposés sur le climatoscepticisme et les marches pour le climat,
probablement également l'exposé sur les étapes de l'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO,
diplomatie du panda la même semaine.