Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

The Auld alliance, les relations franco-ecossaises contre l'Angleterre

Des cartes pour comprendre

Le royaume de France au XIIe

Le royaume de France au XIIIe

1°/Quel est le rôle de la cérémonie de l’hommage ?
2°/Que reçoit le vassal de son seigneur en échange de sa fidélité ?

Doc1. L'hommage

Doc. 1: L’hommage


La cérémonie de l’hommage. « Le comte demanda au futur Vassal s’il voulait devenir son homme sans réserve, et celui-ci répondit : «je le veux » ; et ses mains étant jointes dans celles du comte qui les étreignit, ils s’allièrent par un baiser.

En second lieu, celui qui vous avait fait hommage engagea sa foi en ces termes : « je promets en ma foi d’être fidèle à partir de cet instant au comte Guillaume et de lui garder contre tous et entièrement mon hommage, de bonne foi et sans tromperie » ; il jura cela sur la relique des saints.

Ensuite le comte donna un fief à tous ceux qui lui avaient promis sûreté et fait hommage par serment.


Galbert de Bruges,histoire du meurtre de Charles le Bon, comte de Flandres, XIIe s

1°/ Quelle est la relation entre le roi d’Angleterre et le roi de France?
2°/ Quelle est la situation particulière entre le roi d’Angleterre et le roi de France?

Doc..2 : La féodalité

Respectueux des règles régissant le système féodal, désireux, en outre, d'ôter aux Capétiens tout prétexte juridique d'agression, les Plantagenêt renouvellent périodiquement l'hommage qu'ils doivent à leur suzerain pour la Normandie et pour l'Aquitaine. Henri II, Henri le Jeune, Richard Cœur de Lion ne s'y dérobent pas.»

Source: Larousse.fr


Les Plantagenêt sont une famille vassale qui possède de nombreuses terres en France tenues en fief de leur seigneur le roi de France...mais ils sont aussi roi d’Angleterre!


Les Plantagenet et les Capétiens, les origines de la guerre de Cent ans.

1°/ Que concluent les deux rois ?
2°/ Qu’est-ce qu’un félon ?

Doc.3 : Richard Cœur de Lion roi d’Angleterre en 1199, ses vassaux et le roi de France Philippe II.

«En l’année 1199 de l’incarnation du Seigneur, à l’époque du carême, après une conférence ayant réuni les deux rois de France et d’Angleterre en vue du rétablissement de la paix, une trêve fut enfin conclue entre eux pour une certaine durée. A cette occasion, le roi Richard trouva opportun de mener, pendant le carême, son armée contre le vicomte de Limoges*, celui-ci , tandis que les deux rois étaient en guerre s’était révolté contre lui, le roi son seigneur, et avait conclu un traité d’alliance avec le roi Philippe.»


extrait de Jean Flori, Richard Cœur de Lion, le roi Chevalier, 1999, p257 : Raoul de Coggeshall .


*Aimar est vicomte de Limoges et Adémar comte d’Angoulême tout deux vassaux félons du roi d’Angleterre.

1°/ Qui s’oppose dans cette bataille ?
2°/ Qui est au coté du roi d’Angleterre ?
3°/ En faveur de qui tourne la bataille ?

Doc. 4 : La bataille de Bouvines, le 27 juillet 1214.

« Le roi jean (Jean sans Terre) partit pour le Poitou vers la Chandeleur. Il y eut bataille en Flandre, près de Bouvines, un dimanche, entre le roi de France et les grands du roi d’Angleterre, dans laquelle ont été pris les comtes de Flandre et de Boulogne, et Guillaume, comte de Salisbury, du parti du roi d’Angleterre. L’Empereur Otton, qui était près de là, voyant le développement de la bataille, prit la fuite.»

Chronique de Bury St Edmunds, XIIIe siècle.

The Auld alliance

C'est une alliance nouée entre les royaumes de France et d’Écosse contre l’Angleterre. Bien que le traité d'Édimbourg de 1560 ait mis fin de fait à la plupart de ses dispositions, l'alliance et ses prolongements ont marqué les relations franco-écossaises de 1295 jusqu'à l'époque contemporaine.

C'est une alliance nouée entre les royaumes de France et d’Écosse contre l’Angleterre. Bien que le traité d'Édimbourg de 1560 ait mis fin de fait à la plupart de ses dispositions, l'alliance et ses prolongements ont marqué les relations franco-écossaises de 1295 jusqu'à l'époque contemporaine.

The auld alliance

TRAITE DU 23 OCTOBRE 1295 ENTRE PHILIPPE LE BEL ROI DE FRANCE ET JOHN BAILLOL ROI D'ECOSSE

1- Quels rois sont concernés par ce traité ?
2-Quel est son but ?
3-Comment est garanti le traité ?
4-Contre qui et comment les rois s'allient-ils ?

1- Quels royaumes s’allient contre l’Angleterre ?
2- Quand est signé le traité ?
3- Que prévoit cette alliance ?
4- Cite 3 batailles qui ont vu cette alliance être utilisée contre l’Angleterre
5- Qu’est-ce que la garde écossaise ?
6- Que se passe-t-il en 1513 ?
7- Comment l’alliance se renforce-t-elle ?

Document 2 :TRAITE DU 23 OCTOBRE 1295 ENTRE PHILIPPE LE BEL ROI DE FRANCE ET JOHN BAILLOL ROI D'ECOSSE

« Philippe, par la grâce de Dieu Roi de France, à tous ceux qui verront ces lettres, salut.

Parmi tous les moyens qui existent pour conforter des rois et des royaumes et pour leur procurer les bienfaits de la paix et de la tranquillité ainsi que la prospérité de leur Etat, celui qui, après mûre considération, paraît être le plus efficace est de conclure entre rois et royaumes des traités d'alliance garantissant leur amitié fidèle et leur union solide.

Aussi, pour remédier aux injures et aux violences injustifiées des méchants, comme pour repousser les attaques qui sont lancées contre eux au mépris de la justice, les rois et les princes ne peuvent-ils mieux faire que de s'unir par une amitié sincère, grâce à laquelle ils s'entraident dans la prospérité comme dans l'adversité(...).

C'est pourquoi l'illustre Prince Jean, roi d'Ecosse, notre spécial ami, (...) nous a envoyé (…) ses ambassadeurs (...) afin de conclure avec nous un traité formel de confédération et d'amitié.

Donc nous, (...) avons convenu et accordé (...), que le prince Edouard, fils aîné dudit roi d'Ecosse et son héritier, épousera Jeanne, fille aînée de notre dit frère Charles (...).

De même le dit roi d'Ecosse, en prince juste et pacifique, mû par sa sincère amitié pour nous, notre royaume et notre peuple, considérant les graves injures, énormes excès, attaques injustifiées et agressions iniques que le roi d'Angleterre, en violation de son serment de fidélité, commet chaque jour contre nous et nos sujets (...), promet expressément que, dans la présente guerre que nous menons contre ledit roi d'Angleterre et ses complices, tant le roi d'Allemagne que les autres, il mettra à notre disposition, et à celle de nos successeurs si cette guerre se prolonge jusqu'à leur règne, toutes les forces de son royaume, tant de terre que de mer, afin de nous aider ouvertement et publiquement en Angleterre (...).

En outre, afin de mieux réprimer les injures dudit roi d'Angleterre et de le contraindre à cesser ses attaques contre nous, ledit roi d'Ecosse s'engage à nous envoyer de l'aide, dans toute la mesure de ses moyens et à ses propres frais (...). »

Fait à Paris, le 23 du mois d'octobre, l'an du Seigneur 1295.

Traduction abrégée de Michel Duchein

L'original, conservé aux Archives nationales de France sous la cote J677 n°1, est en latin.

L'Adoration des mages, par Jean Fouquet, 1454. Charles VII y est représenté en roi-mage, entouré de sa garde écossaise. Livre d'heures d'Étienne Chevalier.

La garde écossaise est un corps militaire d'élite créé par Charles VII en 1422 pour constituer la garde personnelle du souverain français. Composée de cent hommes, elle fut peu à peu intégrée aux troupes de la maison militaire du roi.'

Author's Name