Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Depuis Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer, salué par une reconnaissance immédiate, jusqu'à L'enfant qui regarde, en passant par L'exil vaut le voyage, Je suis un écrivain japonais et L'énigme du retour (prix Médicis), Dany Laferrière construit dès 1985 son Autobiographie américaine.
Une oeuvre patiente et puissante, adaptée notamment au cinéma, qui illumine les nuits de ses lecteurs et lui a valu son élection à l'Académie française.

Discours et travaux académiques

2015 Discours de réception de Dany Laferrière
2016 Eloge de l'alphabet
2017 Eloge de la lecture
2018 La langue du ventre
2019 Un art de vivre par temps de catastrophe
2020 Une forme d'expression populaire
2020 Le poids d'un mot

Commandeur de la Légion d'honneur
Commandeur des Arts et des Lettres
Commandeur de l'ordre de la Pléiade
Officier de l'ordre national du Québec
Officier de l'ordre du Canada
Compagnon de l'ordre des Arts et des Lettres du Québec
Officier de l'ordre de Montréal
Ordre du Mérite Culturel de Monaco

Ecrivain

Les premières lectures sous les draps, à Petit-Goave. Les rencontres brûlantes, à Port-au-Prince, avec ces poètes qui ont illuminé mon adolescence. Les nuits passées à chercher ma musique en frottant vivement les phrases les unes contre les autres - cette vieille technique qui permet de faire du feu en forêt. Et le premier maigre récit qu'on trouve, sous l'oreiller, au matin, comme la rose de Coleridge. Puis l'exil et le long tunnel de l'écriture. Ces aubes angoissantes. Mon cas n'est pas unique, car pour tout écrivain il y a une mer d'encre à traverser et cette musique à trouver.

Journal d'un écrivain en pyjama

Dany Laferrière

de l'Académie française


27 oeuvres


A découvrir ou redécouvrir

Les premières lectures sous les draps, à Petit-Goave. Les rencontres brûlantes, à Port-au-Prince, avec ces poètes qui ont illuminé mon adolescence. Les nuits passées à chercher ma musique en frottant vivement les phrases les unes contre les autres - cette vieille technique qui permet de faire du feu en forêt. Et le premier maigre récit qu'on trouve, sous l'oreiller, au matin, comme la rose de Coleridge. Puis l'exil et le long tunnel de l'écriture. Ces aubes angoissantes. Mon cas n'est pas unique, car pour tout écrivain il y a une mer d'encre à traverser et cette musique à trouver.

Journal d'un écrivain en pyjama

Dany Laferrière


Académicien

Ecrivain aux multiples prix