Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

D'où viennent les actus dont vous avez eu connaissance cette semaine ?

Où avez-vous entendu votre dernier coup de coeur musical ?

Où trouvez-vous de l'inspiration pour votre déco/chorégraphie/bricolage ?

Où trouvez-vous de l'aide pour comprendre le cours de SVT ?

Les réseaux sociaux

Nodier - Mars 2022

Objectifs SNT

  • Mieux connaître le fonctionnement des réseaux sociaux
  • comprendre leur impact sur chaque individu
  • comprendre leur impact sur la société

Plan de cours

Création et droit d'auteur

Communautés et libre arbitre

De l'influence à l'addiction

Usages des réseaux

Usages des réseaux

Usages des réseaux

Usages des réseaux

Usages des réseaux

Tous accros ?

Activité 1


Tous accrocs ?

Quelle molécule responsable du plaisir, de la motivation et de l’addiction est sécrétée par notre cerveau lorsqu’on utilise un réseau social ?

La dopamine

Pour quelles raisons Youtube cherche t-il à nous garder le plus longtemps possible connectés à son réseau ?

2 raisons économiques :
la valeur de l’entreprise dépend de la publicité diffusée avant chaque vidéo (plus l’audience est forte, plus les publicitaires sont prêts à payer cher pour diffuser leurs vidéos et plus l’entreprise gagne de l’argent et de la valeur en bourse).
Google (propriétaire de Youtube) collecte un maximum de données personnelles sur chacun d’entre nous pour les analyser et les revendre aux publicitaires.
Ces 2 raisons peuvent être résumées par la formule « Si c’est gratuit, c’est toi le produit ! »
Le temps, l’attention, le comportement de chaque utilisateur ont une valeur marchande pour les réseaux sociaux.

Quelle donnée nous concernant est essentielle au fonctionnement de ce réseau? Et pourquoi ?

La donnée personnelle la plus importante pour Youtube est de savoir ce que l’on fait sur la plateforme: combien de temps passé sur les vidéos, depuis quel appareil (mobile ou tablette), depuis quel endroit etc... pour mieux connaître nos goûts, dresser notre profil et même prédire notre comportement. On se souvient que son objectif est de nous garder le plus longtemps possible sur la plateforme ; pour capter notre attention, il doit nous faire de nouvelles propositions intéressantes. Il doit donc nous connaître le mieux possible pour nous faire des recommandations personnalisées.

Comment s’appelle le programme informatique au cœur du fonctionnement de YouTube et quel est son rôle ?

L’algorithme de recommandation n’a qu’un seul rôle : nous faire passer plus de temps devant notre écran. Ce qui a de la valeur pour Youtube c’est notre engagement c’est à dire le temps qu’on accorde à chaque vidéo et nos actions sur ces vidéos (commentaires…). L’algorithme sert à repérer les vidéos sur lesquelles nous allons avoir un engagement maximal. Il va donc mettre en avant des vidéos qui vont nous faire réagir, des vidéos choc, sensationnelles et parfois même complotistes. Nous sommes plongés dans un univers provocateur et attirant.

Quelle technique s’appuyant sur notre passivité, renforce le pouvoir d’addiction du réseau ?

L’autoplay est une technique simple pour nous garder captifs : les vidéos se lancent automatiquement sans action de notre part. Aucun choix n’est demandé ce qui correspond très bien au penchant naturel de notre cerveau pour la passivité. Economiser notre énergie en ne faisant pas de choix est ce qui nous convient le mieux. Youtube le sait et en profite !


Qu’est-ce que l’effet Zeigarnik ?

Le rôle de l’autoplay est renforcé par un phénomène psychologique découvert en 1929 par Bluma Zeigarnik : lorsqu’on débute une tâche démarre en même temps ce qu’elle appelle la « motivation d’achèvement », la volonté inconsciente d’aller au bout de l’action dans laquelle nous sommes engagés. Cette motivation ne sera pas satisfaite tant que la tâche ne sera pas terminée. C’est cette raison qui nous pousse à regarder toujours plus de vidéos : on ne parviendra jamais à visionner l’ensemble des vidéos qu’on nous propose mais notre esprit s’entête à vouloir continuer pour satisfaire cette motivation profonde et inconsciente.


Quel impact « l’effet chambre d’écho » a t-il sur notre comportement ?

On l’a bien compris, l’algorithme de recommandation créé une réalité personnalisée pour chacun de nous. Ne nous parviennent plus que des infos qui font écho à ce que l’on pense, à ce que l’on croit. Celà renforce donc nos croyances sans jamais nous confronter à d’autres points de vue. On parle alors de « bulle informationnelle ». Celà flatte notre égo et renforce notre conformisme.


et sous influence ?

Théorie des graphes

Pour calculer les relations qu’entretiennent les membres du réseau entre eux et ainsi voir qui sont les personnes les plus populaires, celles qui vont avoir de l’influence sur les autres etc...
Les algorithmes vont devoir représenter les relations d’amitié entre tous les utilisateurs. Ils utilisent pour celà la théorie des graphes.

Un peu de vocabulaire :
La distance entre deux sommets est le nombre minimum d'arêtes pour aller d'un sommet à l'autre.
L'écartement d'un sommet est la distance maximale existant entre ce sommet et les autres sommets du graphe.
Le centre d'un graphe est le sommet d'écartement minimal (le centre n'est pas nécessairement unique).
Le rayon d'un graphe est l'écartement d'un centre.
Le diamètre d'un graphe est la distance maximale entre deux sommets.

Théorie des graphes

Correction en vidéo

Formation des communautés

Théorie des petits mondes

Chaque personne est à 6 "poignées de mains" de n'importe quelle autre dans le monde. Le degré de séparation est réduit à 3 sur les réseaux sociaux

le monde est tout petit

le monde est tout petit
(et rétréci)

Création et propriété intellectuelle

Soyons créatifs !

La création de contenus artistiques sur les réseaux sociaux est encouragée par de multiples facteurs :
- grande visibilité
- publication libre
- nombreuses sources d'inspiration
- facilités techniques

Le Web n'est pas une zone de non-droit.

Le droit d'auteur s'applique sur les créations numériques comme sur toute création du moment qu'elle soit originale.

« L’auteur d’une oeuvre de l’esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle[...] Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral (article L.111-1 du Code de la Propriété Intellectuelle) »



La protection d'une œuvre débute à sa création sans démarche particulière de la part de l'auteur

C'est le critère d'originalité qui définit la protection de l'oeuvre

Le droit moral lie l'auteur et son oeuvre pour toujours

Le droit patrimonial concerne l'exploitation commerciale de l'oeuvre. Il prend fin 70 ans après la mort de l'auteur. Ll'oeuvre tombe alors dans le domaine public.

S'inspirer ou plagier ?