Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La naissance de l'Etat royal

Le roi, un personnage sacré

Philippe II Auguste

Louis IX

1226 - 1270

1165 - 1223

Le roi, un personnage sacré

Les insignes royaux

Épée

Éperons

Sceptre

Main de justice

Manteau à fleur de lys

Couronne

La bataille de Bouvines (1214)

Paris, capitale du royaume

Des baillis et des sénéchaux

Philippe II Auguste
(1180-1223)


Paris au XIIIe siècle

Le château du Louvre : forteresse de Philippe Auguste



Philippe Auguste et les rues de Paris


"Un jour que le roi Philippe Auguste allait par son palais, pensant à ses affaires, il s'appuya à une fenêtre de la salle pour regarder la Seine et prendre l'air. Or, il arriva que des charrettes qui passaient dans les rues remuèrent et touillèrent si bien la boue qu'une puanteur insupportable en sortit et monta jusqu'à la fenêtre où était accoudé le roi. Pour cette raison, il conçut de faire une œuvre grande et somptuaire. Il fit alors chercher le prévôt1 et les bourgeois de Paris et leur ordonna de faire bien et soigneusement paver de pierres toutes les voies et les rues de la cité."


D'après Les Grandes Chroniques de France, XIIIe siècle.


1. Représentant des marchands.

La nomination des baillis


"Nous décidons que les baillis fixeront dans leurs baillages1 chaque mois un jour qui sera appelé jour des assises. Là, tous ceux qui auront une plainte à formuler recevront du bailli droit de justice sans délai et nous-même notre droit et justice. Nous voulons que notre mère très chère, la reine Adèle, d'accord avec notre oncle Guillaume2, fixe tous les quatre mois un jour d'audience à Paris, où les baillis viendront exposer les affaires de notre domaine. Si l'un de nos baillis a commis un meurtre, rapt, ou traîtrise, nous punirons ces crimes d'un tel châtiment que les autres en seront épouvantés."


Ordonnance dite "Testament de Philippe Auguste", juin 1190.


1. Territoire du bailli.

2. En l'absence du roi qui part en croisade.

Louis IX
(1226-1270)

La justice royale

La monnaie du roi

Un prince et un roi modèle

L'administration royale à la fin du XIIIe siècle

L'ordonnance sur la monnaie du roi


"La monnaie royale aura désormais cours dans tout le royaume. Il est ordonné que nul ne puisse faire des monnaies semblables à la monnaie du Roi (à moins qu'il y ait une différence sensible) et du côté croix et du côté pile. Et qu'on ne se serve d'aucune autre monnaie que celle du roi, dans le royaume, à partie de la Saint-Jean prochaine, là où il n'y a pas de monnaie particulière1."


Ordonnance de Louis IX, 1263.


1. Les monnaies frappées par les seigneurs n'auront cours que dans les terres des seigneurs qui les font frapper.


L'écu de Louis IX

Monnaie en or, XIIIe siècle. BNF, Paris.






Louis IX juge un puissant baron, Enguerrand de Coucy, qui avait pendu trois jeunes gens chassant dans une forêt qui lui appartenait. Le roi refuse cette justice rendue en vertu du droit de seigneur, car il la trouve cruelle et excessive. Il fait emprisonner Enguerrand de Coucy au Louvre et veut le condamner à mort. Les barons qui le conseillent parviennent à le convaincre d’épargner l’accusé et de lui infliger des peines plus légères et de lourdes amendes.