Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

STEVE JOBS

Horizontal infographics

FIRE FIGHTER

Horizontal infographics

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

BEYONCÉ

Horizontal infographics

ALEX MORGAN

Horizontal infographics

Transcript

Lancement du projet Update

Constitution de l'équipe de recherche

Travail d'analyse

Questionnaires

Projet Update

Qu'est ce que l'éducation à la citoyenneté ?

Qu'en est-il des pratiques actuelles existantes ?

Quels sont les besoins des publics concernés (jeunes, animateurs, formateurs, institutionnels) pour promouvoir de nouvelles approches de l’éducation à la citoyenneté dans le travail jeunesse ?

1

2

3

LES QUESTIONS POSEES

EQUIPE DE RECHERCHE

Travail de recherche et documentation

Mise en commun et analyse tri-partite

Réfléxion et travail sur les questionnaires

Production et envoi des questionnaires

Lorem ipsum dolor sit amet

NOTRE DEMARCHE

Production d'un état des lieux

Mise en commun et présentation à l'équipe coordination

FRANCE

ALLEMAGNE

SPECIFICITES DE CHAQUE PAYS

TUNISIE

Éléments clés de l’éducation à la citoyenneté en France:

  • Éducation à la citoyenneté perçue comme remède à tout, à la fois enjeu et instrument politique
  • « Apprentissage de la citoyenneté » qui contribue au sentiment d’appartenance à la Nation
  • Apporte une connaissance formelle des institutions : en FR focus important sur les connaissances
  • Donner des valeurs et compétences pour devenir un citoyen autonome
  • Buts importants : maintien de l’ordre (scolaire) et social
  • Impact limité, les enseignants et éducateur évitent d’aborder les sujets « chauds »
  • Compréhension très basée sur la transmission de connaissances et lié à la conception républicaine de la citoyenneté ( être Français c’est quoi ?), aussi dans la pratique des formateurs (« cours » sur la citoyenneté)
  • INFA : ECART entre besoin d’EC et cadre institutionnel imposé
  • « éducation á la citoyenneté » comme « éducation à la laicité »

Nécessités/besoins :

  • Plus de pratique participative, moins de contenu théorique
  • Ne pas se limiter à des principes des « valeurs »
  • Passer à une approche beaucoup moins scolaire et basée sur des méthodes dites « d’éducation populaire »
  • Comment agir dans une société divisée avec un public désavantagé (notamment dans les quartiers) ?
    • Transmettre, mobiliser, accompagner
    • 3 compétences : autonomie, coopération, participation

Éléments clés de l’éducation à la citoyenneté en Tunisie :

  • Avant 1956 : l’éducation devait garantir la stabilité du système social traditionnel et du pouvoir des colonisateurs
  • Influence très importante du personnel enseignant français
  • « Éducation nationale » // « éducation civique » à l’école, dispensé également par des professeurs d’éducation religieuse
  • Buts principaux : discipline, respect des lois, devoirs du « bon citoyen » vis-à-vis de l’état, on y parlait très peu de libertés et de droits des citoyens
  • Transformation cours : de l’Étatisation de la société à la privatisation de l’État
  • Après le coup d’État de Ben Ali en 1987 un certain espoir avec le fondement de l’éducation sur les droits humains
  • L’éducation civique devient une matière indépendante, plus liée l’histoire-géo qu’à l’instruction religieuse
  • Le « despotisme doux » de Ben Ali était problématique
  • La révolution de 2011 et les libertés qui y étaient associées ont permis la montée d’une culture religieuse très visible, plus active que les élites de l’État moderniste
  • Peu de rôle pour la jeunesse dans l’après-révolution, alors qu’ils y jouait un rôle principal
  • Conflit entre citoyenneté étatique, citoyenneté selon la société civile et la citoyenneté traditionnaliste
  • Clubs d’éducation à la citoyenneté comme coopération entre école/ministère de l’éducation et la société civile

Nécessités/besoins :

  • Attirer de nouveaux publics
  • Comment gérer le conservatisme des parents ?
  • Echange entre différents animateurs
  • Trouver des nouvelles méthodes plus attirantes pour les jeunes
  • Comment former un groupe permanent/constant
  • Que faire avec des jeunes délinquants ?
  • Comment trouver des sujets qui sont importants ?

Éléments clés de l’éducation à la citoyenneté en Allemagne :

  • Processus éducatif actif et interactif, auto-construction de l’être humain
  • Les points de référence principaux sont la démocratie et la participation politique et non la citoyenneté (« éducation politique à la citoyenneté démocratique »)
  • Objectifs clé pour le travail éducatif (consensus minimum de compétences à acquérir) :
  • capacités de jugement politique (savoir analyser et juger des développements économiques, sociétaux ou politiques)
  • des capacités d’action politique (savoir formuler et représenter des opinions et intérêts, mener des processus de négociations et trouver des compromis)
  • capacités méthodologiques (savoir se repérer en autonomie dans les thèmes d’actualité avec des méthodes différentes et organiser son propre apprentissage)
  • Rôle important de l’émancipation dans la conscience des pratiquants

Nécessités/besoins :

  • Education à la citoyenneté critique : penser la démocratie au-delà de l’espace étatique
  • Positionnement fort face à des postures anti-démocratique de l’extrême-droite
  • Il faut occuper des espaces médiaux virtuels et ne pas les laisser aux mains des anti-démocrates
  • Besoin d’une politisation dans le sens d’une prise de partie pour la démocratie contre des forces soit disant neutres
  • Approcher encore plus la réalité de vie des personnes

POINTS COMMUNS

POINTS DIVERGENTS

Points divergents:

  • Fort focus sur la « citoyenneté » en France et en Tunisie, mais pas en Allemagne
  • Approche focussé sur la transmission de savoirs sur les institutions et le système politique et de contenus en France et en Tunisie (et à l’école en Allemagne), approche plus interactive et sur l’apprentissage par le vécu en Allemagne
  • En France : focus sur les valeurs de la république et le but de l’éducation à la citoyenneté de créer une identité commune autour de la citoyenneté française, de façon plus contesté en Tunisie (c’est le type de citoyenneté qui est contesté, pas l’objectif en lui-même de créer une identité commune) et discours presque absent en Allemagne
  • Rôle de l’acquis d’une culture morale et civique (en France), peu important en Allemagne, en Tunisie, la persistance du conflit identitaire (traditionnaliste/Moderniste)
  • Différents modèles de compétences

Points communs :

  • Dans les 3 pays, l’éducation à la citoyenneté n’est souvent pas appelée ainsi par ses pratiquants (éducation populaire, éducation au développement durable (EDD/BNE) , éducation civique (EC), etc.
  • La pratique éducative dépend de ce que l’individu comprend des termes clé de l’activité (citoyenneté, le politique etc.), peu de lien entre la pratique et les des débats scientifique autour de l’éducation à la citoyenneté
  • Dans les 3 cas : menaces anti-démocratiques auquel l’éducation à la citoyenneté doit faire face (l’extrême-droite en France et en Allemagne avec des positions racistes, des intégrismes religieux en Tunisie et en France et de façon moins présente en Allemagne)
  • Besoin commun : transnationaliser l’éducation à la citoyenneté
  • Besoin commun : éviter une approche "sécuritaire" de l’éducation à la citoyenneté (L'éducation à la Citoyenneté n'est pas un travail de pompier, d'urgentiste !)
  • Besoin commun : éviter une instrumentalisation de l’éducation à la citoyenneté
  • Besoin commun : viser la réalité de vie des personnes et les rendre capables de se positionner en fonction de leurs intérêts « de proximité » : ancrage dans la réalité du quotidien
  • Besoin d'animer le débat sur les limites de la sécularisation

EVOLUTION DU CONCEPT

Education à la citoyenneté

MULTICULTURELLE

Vers une ducation à la citoyenneté MONDIALE

Education à la citoyenneté

DE PROXIMITE

La réflexion sur les thématiques communes

La réflexion sur le référentiel de compétences

La réflexion sur les compétences à developper chez les jeunes

1

2

4

AXES DE REFLEXION

3

La réflexion sur les objectifs communs

1

Les thématiques

BASE COMMUNE DES THEMATIQUES

2

LES OBJECTIFS COMMUNS de l'EDUCATION A LA CITOYENNETE

L’ECM S'APPUIE SUR 3 DOMAINES DE L'APPRENTISSAGE

1

2

3

COGNITIF connaissances et capacité à réfléchir nécessaires pour mieux comprendre le monde et ses complexités.

COMPORTEMENTAL conduite, performances, application pratique et engagement

SOCIO-EMOTIONNEL valeurs, attitudes et compétences sociales permettant aux apprenants de se développer au plan affectif, psychosocial et physique et de vivre avec les autres dans un climat de respect et de paix.

L'Éducation à la citoyenneté mondiale (ECM) a pour objet de mettre à la disposition des apprenants de tous âges les moyens d’assumer un rôle actif tant au niveau local que mondial dans la construction de sociétés plus pacifiques, tolérantes, inclusives et sûres.

SOURCE UNESCO

https://fr.unesco.org/themes/ecm/definition


Objectifs généraux communs de toute démarche d’éducation à la citoyenneté

Amener les individus à devenir des citoyens responsables et libres

Acquérir une culture morale et civique

Développer une conscience citoyenne : devenir des citoyens responsables et libres

Transmettre et faire développer les valeurs de la République

Acquérir un esprit critique

Accompagner dans le développement d’une utilisation critique des technologies de l’information et de la communication (réseaux sociaux, média…)

Apprendre à respecter le droit à l’image et savoir décrypter les informations et les images qui circulent via les principaux réseaux de diffusion

Se forger une opinion, savoir la défendre et argumenter

Responsabiliser les apprenants

Sensibiliser les apprenants aux pratiques éco-citoyennes et éco-responsables

Inviter les apprenants à s’engager dans le milieu associatif

Inviter les apprenants à s’impliquer dans des actions sociales et solidaires

Savoir faire des choix réfléchis et responsables

Sensibiliser au devoir de défense de la Nation

Renforcer le lien avec la Nation

Etre sensible à l’idée de l’importance d’une solidarité à l’échelle locale, territoriale et mondiale

Participer à la vie de son établissement

Développer la culture de l’engagement

Favoriser le développement d’une aptitude à savoir vivre ensemble dans une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

3

LE REFERENTIEL DE COMPETENCES

Référentiels de compétences


Un premier débat concerne le rôle des référentiels de compétences. S’ils ont connu un certain succès à la suite du débat dans le contexte des études PISA dans les années 2000 et d’une tendance à introduire des mesures de compétences dans l’éducation non-formelle2 dans le but d’augmenter l’employabilité des participant.e.s des activités éducatives, ces référentiels sont tout de même contestés. Ce focus sur les compétences semble non seulement être en contradiction avec la conception de base de l’éducation non-formelle, mais aussi avec l’objectif de l’éducation à la citoyenneté de mettre l’émancipation et le développement intellectuel des jeunes au cœur du travail pédagogique. En Allemagne, ce débat a abouti à un consensus minimal qui se reflète dans un référentiel de compétences, utilisé dans plusieurs curricula de l’éducation à la citoyenneté à l’école, mais également dans le secteur extra-scolaire. Il comprend

a) des capacités de jugement politique (savoir analyser et juger des développements économiques, sociétaux ou politiques),

b) des capacités d’action politique (savoir formuler et représenter des opinions et intérêts, mener des processus de négociations et trouver des compromis),

c) ainsi que des capacités méthodologiques (savoir se repérer en autonomie dans les thèmes d’actualité avec des méthodes différentes et organiser son propre apprentissage)

(Gesellschaft für Politikdidaktik und politische Jugend- und Erwachsenenbildung 2004).

Débat sur le rôle des référentiels de compétences. S’ils ont connu un certain succès à la suite du débat dans le contexte des études PISA dans les années 2000 et d’une tendance à introduire des mesures de compétences dans l’éducation non-formelle dans le but d’augmenter l’employabilité des participant.e.s des activités éducatives, ces référentiels sont tout de même contestés. Ce focus sur les compétences semble non seulement être en contradiction avec la conception de base de l’éducation non-formelle, mais aussi avec l’objectif de l’éducation à la citoyenneté de mettre l’émancipation et le développement intellectuel des jeunes au cœur du travail pédagogique. En Allemagne, ce débat a abouti à un consensus minimal qui se reflète dans un référentiel de compétences, utilisé dans plusieurs curricula de l’éducation à la citoyenneté à l’école, mais également dans le secteur extra-scolaire.

https://www.clemi.fr/fileadmin/user_upload/Formation/Referentiel_CLEMI_2020_v0122.pdf



En Tunisie, depuis 2020 il existe un référentiel des compétence d’une animatrice ou d’un animateur de Maisons de Jeunesse, il a été développé dans le cadre du projet jeunesse mis en œuvre par la GIZ en partenariat avec le Ministère de la jeunesse, des sports et de l’intégration professionnelle . Ce document donne une indication sur les compétences nécessaires aux animatrices et animateurs pour réussir le changement organisationnel dans les institutions de jeunesse et pour renforcer leur offre. Il peut être appliqué pour la formation continue, le recrutement et l’évaluation des animatrices et animateurs.

https://www.giz.de/.../giz2020_fr_leitfaden_animateur...

1

2

3

des capacités de jugement politique (savoir analyser et juger des développements économiques, sociétaux ou politiques)

des capacités d’action politique (savoir formuler et représenter des opinions et intérêts, mener des processus de négociations et trouver des compromis)

ainsi que des capacités méthodologiques (savoir se repérer en autonomie dans les thèmes d’actualité avec des méthodes différentes et organiser son propre apprentissage)

(Gesellschaft für Politikdidaktik und politische Jugend- und Erwachsenenbildung 2004).

LE REFERENTIEL DE COMPETENCES SALTO

https://www.salto-youth.net/rc/training-and-cooperation/trainercompetencedevelopment/trainercompetences/


  • Comprendre et faciliter les processus d'apprentissage individuels et collectifs
  • Apprendre à apprendre
  • Concevoir des programmes éducatifs
  • Coopérer avec succès en équipe
  • Communiquer de manière significative avec les autres
  • Compétence interculturelle
  • Être engagé citoyen

4

Goal

LES COMPETENCES A DEVELOPPER CHEZ LES JEUNES

LES 12 COMPETENCES DE VIE

SOURCE UNICEF

Vie Publique : au coeur du débat public : podcasts, vidéos, quiz, infographies

EDUCATION AU NUMERIQUE

Education aux médias et à l'information : LE CLEMI

EDD : exemple du programme réinventer le monde 0-99 ans

REFERENCES

DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES EN LIBRE ACCÈS POUR COMPRENDRE LE DROIT

QUELQUES

https://youtu.be/qsnqTdOu3uA

https://youtu.be/qsnqTdOu3uA

https://www.clemi.fr/

https://youtu.be/uBgK-UUWekM


YAHEL OHANA

Formation Education à la citoyenneté mondiale (COE)

SALTO COMPETENCES

GUIDE PRATIQUE EDUCATION ECM

RESSOURCES NUMERIQUES UNESCO

https://rm.coe.int/global-education-guidelines-version-francaise-/168099098e


https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000245656_fre

APPROCHES

ARCHITECTURE CONTENUS DU MODULE

METHODOLOGIE

INGENIERIE PEDAGOGIQUE

COMMUNICATION

OUTILS

POSTURES PROFESSIONNELLE

APPORT THEORIQUE

RESSOURCES

REFERENCES

ORGANISATION-GESTION DE PROJET

Team Analyse UPDate

Silvia FREMDER

(Fondation INFA)

Marcel SAUR (IKAB)

Mustapha CHIKH ZAOUALI (CCAB)

Thanks!

Merci!

شكرا

Danke!