Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

François Rabelais


Gargantua

Qui est François Rabelais ?

Des hypothèses sur sa date naissance : 1483-84 ou 1494 ?

Gérard Defaux, introduction au Pantagruel, Livre de Poche : "Puisque les documents en notre possession prêtent à confusion et que nous ne saurons sans doute jamais avec certitude si Rabelais est né en 1483-84 ou en 1494, nous nous contenterons de dire qu'en l'occurrence le temps ne fait rien à l'affaire et que, quelle que soit finalement l'hypothèse à laquelle nous nous rangeons, notre étonnement reste entier. Rien en effet, dans la carrière et la vie de Rabelais, ne semble jusque-là le destiner à enfanter Pantagruel et Gargantua."

Quelques vidéos
(cliquez sur les images)

Fils d'un avocat. Etudes de droit entre 17-20 ans

Gérard Defaux, introduction au Pantagruel, Livre de Poche : "Puisque les documents en notre possession prêtent à confusion et que nous ne saurons sans doute jamais avec certitude si Rabelais est né en 1483-84 ou en 1494, nous nous contenterons de dire qu'en l'occurrence le temps ne fait rien à l'affaire et que, quelle que soit finalement l'hypothèse à laquelle nous nous rangeons, notre étonnement reste entier. Rien en effet, dans la carrière et la vie de Rabelais, ne semble jusque-là le destiner à enfanter Pantagruel et Gargantua."

Etudes de théologie, prêtre, frère précheur

Gérard Defaux, introduction au Pantagruel, Livre de Poche : "Puisque les documents en notre possession prêtent à confusion et que nous ne saurons sans doute jamais avec certitude si Rabelais est né en 1483-84 ou en 1494, nous nous contenterons de dire qu'en l'occurrence le temps ne fait rien à l'affaire et que, quelle que soit finalement l'hypothèse à laquelle nous nous rangeons, notre étonnement reste entier. Rien en effet, dans la carrière et la vie de Rabelais, ne semble jusque-là le destiner à enfanter Pantagruel et Gargantua."

Fréquente des juristes, s'intéresse aux sciences et étudie le grec et le latin (avec Guillaume Budé)

Gérard Defaux, introduction au Pantagruel, Livre de Poche : "Puisque les documents en notre possession prêtent à confusion et que nous ne saurons sans doute jamais avec certitude si Rabelais est né en 1483-84 ou en 1494, nous nous contenterons de dire qu'en l'occurrence le temps ne fait rien à l'affaire et que, quelle que soit finalement l'hypothèse à laquelle nous nous rangeons, notre étonnement reste entier. Rien en effet, dans la carrière et la vie de Rabelais, ne semble jusque-là le destiner à enfanter Pantagruel et Gargantua."

Quitte l'ordre des Franciscains pour l'ordre des Bénédictins, plus ouverts à la culture. Devient le secrétaire de l'évêque humaniste Geoffrey d'Estissac.

Etudes de médecine à Paris. Abandonne le froc. Fréquente une veuve dont il aura deux enfants, légitimés par le pape en 1540.

1530 : Titre de bachelier en médecine. Met au point de nouveaux isntruments de chirurgie, donne des conférences, pratique des dissections.

1534 : Date probable de publication de Gargantua

1532 : Date probable de publication de Pantagruel publié avec le pseudonyme : Alcofribas Nasier)

1536 : Le pape permet à Rabelais de se livrer à la médecine et de reprendre son habit de bénédictin.

1533 : Devient le médecin et secrétaire du cardinal Jean du Bellay, ambassadeur du roi de France.

1546 - Parution du Tiers-Livre, condamné par les théologiens.

1548 - Parution du Quart-Livre, censuré par les théologiens.

1553 - Mort de Rabelais

1562 - Publication posthume du Cinquième Livre

Pour résumer...

Moine Bénédictin

Moine Franciscain

Médecin

Moine défroqué

Traducteur du grec et du latin

Ecrivain

Humaniste

Protégé par le Pape et par le cardinal Jean du Bellay

Censuré par la faculté de théologie

François Rabelais

Alcofribas Nasier

La Renaissance et l'Humanisme

La découverte de nouveaux territoires


Redécouverte des

textes de l'Antiquité

Lorem ipsum

Des progrès techniques, artistiques et scientifiques

Erasme


Erasme est un philosophe et humaniste nééerlandais. Considéré comme l'une des plus grandes figures du mouvement humaniste. Il a traduit le Nouveau Testament en 1516 et rédige entre 1509 et 1511 "L'éloge de la Folie".

Rabelais

Thomas More

Thomas More est un philosophe, humaniste, théologien et homme politique anglais. Grand ami d'Erasme, il participe au renouveau de la pensée ainsi qu'à l'humanisme. Il est connu pour son essai politique et social "Utopia" et a écrit une oeuvre considérable : traductions du grec, poésies, traités...

La Boëtie

Etienne de la Boetie est un écrivain humaniste, poète et juriste français; grand ami de Montaigne, il est connu pour son Discours de la servitude volontaire.

Pic de la Mirandole

Pic de la Mirandole est un philosophe et théologien humaniste italien. Il étudia et synthétisa les principales doctrines philosophiques et religieuses connues à son époque, le platonisme, l'aristotélisme et la scolastique. Il est l'auteur d'un discours sur la Dignité de l'homme.

Montaigne

Michel Eyquem de Montaigne, humaniste, autour des Essais, ouvrage de forme libre où il livre des réflexions sur le monde qui l'entoure et la société. Il aborde des thèmes divers tels que la découverte du Nouveau Monde, l'amitié, l'éducation, la mort...

Léonard de Vinci, L'homme de Vitruve

Les grandes découvertes

Marco Polo décrit les richesses de l'Orient dans le Livre des Merveilles (1295)

Causes économiques

Le commerce reprend en Europe à la fin de la guerre de Cent ans. Émergence d’une grande bourgeoisie qui investit dans l’armement et la construction navale.

Les Etats ont de plus en plus besoin de monnaie, de métaux précieux.

Causes scientifiques
et techniques

Progrès dans les techniques et les instruments de navigation (cartes maritimes appelées Portulans, astrolabe, compas, boussoles...).

Vasco de Gama
découvre une route maritime
vers les Indes en 1498

Christophe Colomb cherche
une nouvelle voie pour rejoindre
les Indes en 1492

Causes politiques

Les Turcs et les arabes cherchent à avoir le monopole sur le commerce de l’Asie. Lorsque les Turcs ottomans s’emparent de Constantinople en 1453, ils obligent les explorateurs à passer par les mers pour rejoindre l’Orient.

Éveille aussi la volonté missionnaire des Eglises chrétiennes.

Nouveaux voyages que l’on doit surtout aux Portugais et aux Espagnols. Ils explorent le pourtour de l’Afrique, l’Inde, le Brésil et fondent des comptoirs commerciaux

Magellan fait le tour du monde entre 1519 et 1522

L'astrolabe est un instrument de navigation qui permet d'établir la position relative des astres.

Découvre les îles Salvador, Cuba, Saint Domingue et donc un nouveau continent.

Le continent américain n’est accosté qu’en 1498, le nom de « Brésil » est donné car le bois était aussi rouge que la Braise.

Les explorateurs nommèrent les indigènes de ce pays « indiens » car ils étaient persuadés d’être en Asie.

Le continent américain fut conquis en peu de temps, au gré des expéditions financées par les royaumes européens.

Il leur fallut soixante ans pour s’emparer du continent.

Le portulan, carte de navigation représentant l'espace maritime avec ses limites : les ports, les côtes, les îles et les obstacles qui l’encombrent.

Dans les autres domaines...

Astronomie

Copernic affirme que la terre tourne autour du soleil

Galilée rend possible l'observation de la lune en inventant la lunette astronomique

Médecine

Découvertes grâce aux dissections autorisées par l'Eglise dans le domaine de l'anatomie, de la médecine, de la chirurgie.

Peinture

Invention de l'art de la perspective

Influence du Quattrocento italien : De Vinci, Botticelli, Raphaël, Michel-Ange...

Architecture

Les châteaux de la Loire

Littérature

En poésie, naissance de l'école Lyonnaise (Louise Labbé et Maurice Scève) et de La Pléïade (Ronsard, Du Bellay) : forme du sonnet, inspiration de Pétrarque, enrichissement de la langue française.

Création du genre de l'utopie avec Thomas More (Utopia)
Importance du latin (Guillaume Budé)

Education

La Réforme remet à jour une partie des enseignements de l'Antiquité laissée de côté au Moyen-âge : sciences de la nature, soif de connaissances encyclopédiques, développement personnel. On étudie le grec et le latin de manière à pouvoir lire tous les manuscrits. On lit les vulgarisateurs aussi bien que les Anciens : la curiosité est universelle.

Les humanistes proposent une nouvelle éducation, loin de l'enseignement médiéval. Dans Gargantua,Rabelais trace un programme qui comprend le corps et l'esprit, les connaissances pratiques et théoriques, les métiers et techniques nouvelles, les langues anciennes, le droit et la morale. Le pur latin des écrivains classiques est restauré.

Le contexte

L'affaire des placards

Dans la nuit du 17 au 18 octobre 1534, des protestants français placardent des proclamations contre la messe en différents lieux du pays, jusque sur la porte de la chambre de François Ier.

L'affaire des Placards marque un tournant dans les affrontements entre catholiques et protestants et signe la fin de la conciliation de François Ier envers les réformateurs. Face à ce crime de lèse-majesté, le roi déclenche une répression radicale. De nombreux protestants sont alors arrêtés, emprisonnés, jugés et exécutés.

François 1er

Roi humaniste (1494-1547)

Incarné par la figure de Grandgousier dans Gargantua

Protecteur des arts et des lettres, mécénat et défense de la langue française

Puissance militaire (guerres d’Italie)

François Ier, Jean Clouet, 1530


Charles Quint

Charles Quint (1500-1558)


En 1519, Maximilien de Habsbourg recherche un successeur.

François Ier veut le trône de l'empereur mais ce dernier lui préfère son petit fils, Charles V, d'Espagne.

Pendant 30 ans, ces deux rois vont se faire la guerre pour obtenir plus de pouvoir, plus de terre.


iIncarné par la figure de Picrochole dans Gargantua

Portrait de Charles Quint, Bernard Van Orley, 1519

Les guerres de Religion

La Réforme

Fin du Moyen -Age

Invention de l'imprimerie (Gutenberg) 1450

Prise de Constantinople (1453)

Découverte de l'Amérique (1492)

Après la publication en 1508 d'une Bible en français,Martin Luther, en 1517, établit les jalons de ce qui deviendra le protestantisme. Cette nouvelle religion réforme le catholicisme et se veut un retour aux sources du christianisme. Grâce à l'essor de l'imprimerie, de nombreuses Bibles traduites en langue vernaculaire (allemand notamment) circulent, montrant que les textes originaux ne mentionnent ni les saints, ni le culte de la vierge, ni le purgatoire. Ces idées de la Réforme sera à l'origine des guerres de religion.

Présentation du livre

Un résumé complet par chapitres

La vie très horrifique du Grand Gargantua, père de Pantagruel,
jadis composée par M. Alcofribas
Abstracteur de quinte essence
Livre plein de Pantagruelisme

"Vie" -> terme qui renvoie aux biographiques de grands seigneurs, très appréciées au XVème siècle et aux "vies" des saints (hagiographies).

"horrifique" -> extraordinaire, terrifiant (remplace l'adjectif "inestimable" des 1ères éditions).

Idée de lignée de personnages avec la référence à Pantagruel : invite à voir les aventures de Gargantua comme une suite du livre 1 (paradoxe, car c'est l'histoire du père)


Pseudonyme: maistre Alcofrybas Nasier (anagramme François Rabelais) dans Pantagruel; repris ici par le nom "Alcofribas".


La quintessence : désigne ce qu'il y a de meilleur, ou de principal; référence à la philosophie où la quinte essence désigne le cinquième élément (l'ether) ajouté aux quatre éléments d'Empédocle et dans l'alchimie. Désigne alors la qualité pure, le principe essentiel d'une substance.

L'abstracteur est celui qui abstrait la partie la plus subtile d'un corps.


"plein de pantagruélisme" : mot forgé sur le nom Pantagruel.

Définitions selon Rabelais:

« estre bons pantagruélistes, (c’est à dire vivre en paix, joye, santé, faisant toujours grande chère »,

« en Pantagruélisant, c’est à dire, beuvant à gré, et lisant les gestes horrifiques de Pantagruel » dans les deux premiers livres, puis :

« une forme spécifique, et propriété individuelle, laquelle nos majeurs nommaient Pantagruélisme, moiénant laquelle jamais en maulvaise partie ne prendront choses quelconques, ils congnoistront sourdre de bon, franc, et loyal couraige » dans le Tiers livre et enfin, la plus connue :

« certaine gayeté d’esprit conficte en mépris des choses fortuites », dans le Quart Livre.

1534 ou 1535 ?

Buveurs très illustres, et vous, vérolez très précieux

Puis, par une lecture curieuse et une méditation fréquente, rompre l'os et sucer la substantifique moelle,

Titre

Prologue

Captatio benevolentia "Amis lecteurs"


Fait apparaître le Rabelais médecin. En effet, on y relève de nombreux termes médicaux et ayant rapport aux humeurs : « affection », « mal », « infection », « deuil », « mine », « consume ». Le rire auquel il est fait allusion au dernier vers est à prendre d’abord dans un sens thérapeutique. Selon la tradition médiévale le rire « provoque la dilatation du diaphragme et de tous les esprits du cœur ». Il est propre à guérir les malades.

Mais il fait aussi apparaître le Rabelais imbu de culture et familier des références aux Anciens puisque Aristote et Cicéron évoquaient déjà le rire comme meilleur moyen de faire passer un message sérieux.


Nous pouvons donc voir, dès cette page de titre et dès la dédicace aux lecteurs que le texte dont nous entreprenons la lecture est un texte complexe qui nous conduit sur plusieurs pistes, et nous propose différents pactes de lecture :

- par le nom des personnages, nous savons que nous aurons affaire à la suite des aventures des géants déjà présents dans le Pantagruel. Le livre sera comique et donnera à rire.

- les autres indications nous invitent à voir dans le Gargantua un livre sérieux qui est apte à délivrer un message beaucoup plus riche et profond, sans doute codé et difficile à atteindre.

Ces deux aspects seront confirmés par le prologue.

Structure

Chapitre 1 - 6 : Généalogie et naissance de Gargantua

Chapitre 7 - 13 : Enfance de Gargantua

Gravure G. Doré

Chapitre 14-24 : Education de Gargantua

Gravure G. Doré

Chapitre 25-51 : les guerres picrocholines

Gravure G. Doré

Chapitre 52-58 - L'abbaye de Thélème et l'énigme finale

Gravure G. Doré

Gravure G. Doré

Gargantua conserve la trame traditionnelle d’un roman de chevalerie : généalogie, enfance, hauts faits et « moniage », c’est à dire institution d’une abbaye.

La naissance: 11 mois de gestation, naissance par l'oreille.

L'éducation : le chapitre 11 prépare l'avènement de l'enfance (référence à Alexandre le grand et au cheval Bucéphale); le chapitre 20 met en valeur l'archaïsme des principes d'éducation du Moyen-Age.

L'épreuve qualifiante : le voyage à Paris (chapitres 15 à 20).

Le geste du héros: moment où il s'illustre, se montre chef d'état, se révèle en tant que guerrier lors de la guerre Picrocholine

Le héros qui doit songer à perpétuer ses hauts faits pour la postérité : Thélème.


Des échos,dans l'oeuvre

Les Personnages

Gargantua

Gargamelle

Fille du roi des Parpaillons, mère de Gargantua. Son nom vient de l’argot « gargamelle » qui désigne également le gosier (de l’ancien occitan gargamella).

Grandgousier

Père de Gargantua, homme bon qui souhaite le meilleur pour son fils. Son nom se décompose en « grand » et « gosier », c’est à dire « grande gorge » car il est très gourmand, aime boire et manger

Les géants

Les précepteurs

Ponocrates

Précepteur de Gargantua qui lui inculqua une éducation humaniste. Son nom signifie « dur à la fatigue » en grec. Il accompagne Gargantua et Eudémon son élève, à Paris pour y étudier.

Thubal Holoferne et Jobelin Bridé

Précepteurs sophistes, prennent en charge l’éducation de Gargantua. Leur nom est connoté : dans la Bible, le prince de Tubal est un ennemi de Dieu et Holoferne est persécuteur du peuple de Dieu. Le deuxième personnage porte un prénom qui signifie « fou » ou « niais » ; son nom évoque quant à lui un « oison bridé ne pouvant voler ». Représentent l’inutilité du savoir reposant sur les livres et l’apprentissage sans réflexion.

Frère Jean des Entommeurs

Figure comique du moine guerrier rencontré à l’abbaye de Seuillé. S’engage dans la défense des injustices (et de ses vignes), condamne l’oisiveté des moines. Son nom évoque le « hachis » qu’il est capable d’engloutir mais qui renvoie aussi au fait qu’il n’hésite pas à transformer ses ennemis en hachis, en chair à pâté.

Figure d'anti-moine qui incarne la critique de la religion et représente la phrase de Rabelais dans le prologue "l'habit ne fait pas le moine"

Picrochole

Roi de Lerné, le pays des fouaciers, déclare la guerre à son voisin Grandgousier. Archétype du roi colérique et injuste (son nom signifie le « bilieux », le coléreux). Ses plans prévoient d'envahir la terre entière. Il refuse les envoyés de Grandgousier qui veut négocier la paix. Assimilé à Charles Quint.

Tripet

Capitaine de Picrochole ; son nom renvoie aux « tripes » et il sera étripé par Gymnaste.

Gymnaste

Compagnon d’armes de Gargantua. Ecuyer

Toucquedillon

Capitaine de Picrochole

Ulrich Gallet

Compagnon d’arme de Gargantua. Porte le nom d'un avocat de Chinon.

Fils des géants Grandgousier et Gargamelle. Il en possède les caractéristiques gigantisme, gourmandise, amour de la boisson, joie de vivre… Son nom est en lien avec sa gloutonnerie : « Quel grand… tu as ! ».