Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les femmes
dans les Fleurs du Mal

Introduction

Femmes importantes dans la vie de Baudelaire

3 Muses qui ont chacune un cycle qui leur est dédié

Jeanne Duval : premier cycle , femme métisse, peu éduquée ,insatiable et animale.
Apollonie Sabatier :deuxième cycle , femme belle et intelligente qui tenait un salon avec de nombreux artistes.
Marie d'Aubrun :troisième cycle , femme actrice dont les yeux verts fascinent le poète.


En quoi l'approche de la figure féminine
fait-elle l'objet d'une représentation ambivalente chez Baudelaire ?

Problématique

Sommaire


a)La femme est un accès à un ailleurs exotique
b)La femme protectrice

a)femme inaccessible qui empeche l’atteinte de l'absolu
b)la femme est représentée par des figures démoniaques
c)la femme provoque le spleen du poète


a)la femme fait l’objet de changements d’états
b)elle est un moyen indispensable d’atteinte à l’idéal (une quête de l’idéal)
c) la femme se situe entre le bien et le mal

1-La femme , représentation de l'idéal

2-La femme , figure du mal

3-La femme , pillier de l'alchimie poétique

La femme , représentation de l'idéal

a)La femme est un accès à un ailleurs exotique et paradisiaque

Exotisme en vogue
au 19eme siecle

La Chevelure : « la langoureuse Asie et la brûlante Afrique » , « parfum embaumé », « aux vagues senteurs de l’ambre » , « je respire l’odeur ».

Parfum exotique : « île paresseuse »

Sed Non Satiata : « brune comme les nuits », « deux grands yeux noirs » et « flanc d’ébène ».

L'idéal : « là où tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté »

b)La femme protectrice

La Géante : « comme au pied d’une reine un chat voluptueux » ,« comme un hameau paisible au pied d’une montagne »

Chant d’Automne : « et pourtant aimez-moi tendre cœur, soyez mère »

Parfum exotique : « île paresseuse » , « heureuse », « des fruits savoureux », « au corps mince et vigoureux ».

La femme , figure du mal

a)Femme inaccessible qui semble empêcher l'atteinte d'un absolu

Ciel brouillé : « tendre, rêveur, cruel » , « blancs, tièdes et voilés » , « [sont]-[ils] bleu[s], gris ou vert[s] ? »

Sed Non Satiata : « je ne suis pas le Styx pour t’embrasser 9 fois ».

b)La femme est représentée par des figures démoniaques

Sed non satiata : « démon », « flamme », « styx », « Proserpine », « enfer » , « les soupiraux de mon âme » « pour briser ton courage et te mettre aux abois »

Le vampire : « démons », « folle et parée », « infame », « maudite », « vermines » et « vampire »

c)La femme provoque le spleen du poète

le « vampire : « infâme à qui je suis lié comme le forçat à la chaîne » , « maudite, maudite sois-tu » , « dans mon coeur plaintif est entrée ».

La femme ,
pillier de l'alchimie poétique

a)La femme fait l'objet de changements d'états

Titre 1

La Chevelure : « toison » devient « boucles » puis « chevelure », « fortes tresses », « cheveux bleus », « mèches tordues » et enfin « crinière lourde »

Sed non Satiata : « bizarre déité » devient « Sorcière » puis « Démon »

b)La femme , est un moyen indispensable d'atteinte de l'idéal

Vin des Amants : « vers le paradis de mes rêves »

Mort des amants : « nous aurons des lits pleins d’odeurs légères » , « dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux »

Le Balcon : « mère des souvenirs, maîtresse des maîtresses »

c)La femme se situe entre le bien et le mal

Le serpent qui danse : « deux bijoux froids où se mêlent L’or avec le fer » , « avec ses vêtements ondoyants et nacrés », « où l’ange inviolé se mêle au sphinx antique »

Sed non Satiata : « un démon sans pitié » et « bizarre déité »

Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle : « pétrir un génie » , « sublime ignominie » , « fangeuse grandeur »

Conclusion

Femme ambivalente dans le recceuil à la fois angélique et maléfique

Idéal inatteignable

Pillier de l'alchimie poétique puisque appartenant autant au bien qu'au mal .

Merci !

Anouar

Carla

Nine

Scarlett

Gabriel