Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

sommaire

1. presentation de l'entreprise

2. leur principal mission

3.sanction qu'il veulent

date de création:en 2016

le créateur:jérome perrin

sont but:de lutter contre le
gaspillage alimentaire

taille entre 3 à 5 salariés (pme)

Si bien que Love your waste, qui a affiché 100 000 euros de chiffre d'affaires en 2016 avec vingt établissements, travaille aujourd'hui avec une trentaine et pense passer à une centaine d'ici la fin de l'année

ressource financiere

comment les contacter soit sur facebook et linkedin

En collectant les reste de déchets alimentaire et les transformant en biogaz

comment se rémunère l'entreprise =

bio carburant

-Sensibilisations - Formations - Animations Bonnes pratiques de tri Gestion

responsable des déchets Réduction du gaspillage alimentaire... ​ Pour le personnel de cuisine - Convives - Accompagnateurs

leur principal mission

-Collecte et Valorisation de vos Déchets Alimentaires Mise en conformité de la loi Grenelle 2 Reporting précis et détaillé de la production de biodéchets Transparence du prix Certificat de valorisation de 100% des déchets collectés

Réduction du gaspillage alimentaire Selon l'Ademe, 1/3 du budget denrées alimentaire d'un établissement de restauration collective part directement à la poubelle... Pas de panique ! Notre expérience et méthodologie nous permettent de vous accompagner dans la réduction du gaspillage alimentaire.

Pour les entreprises, le service est pratiquement indolore : il est facturé quelques centimes seulement plus cher que les solutions de traitement classiques, et surtout, il leur permet de se mettre en conformité avec la loi dite « pollueur-payeur », qui oblige les restaurants collectifs à valoriser leur biodéchets

il font beaucoup de sensibilisation dans les école , college etlycée autour de paris

sanction

Pour les entreprises, le service est pratiquement indolore : il est facturé quelques centimes seulement plus cher que les solutions de traitement classiques, et surtout, il leur permet de se mettre en conformité avec la loi dite « pollueur-payeur », qui oblige les restaurants collectifs à valoriser leur biodéchets qui peut monter jusqu'a 150 000€

d'aprés

Source Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla sit amet pretium magna.

+info

3.5%

previous week

Item 1

54%

Item 2

90%

May 18, 2020