Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Charlène Gayous & Lucile Lacuska

Les grands progrès techniques dans l'histoire de la presse

Avancées décisives dans l'histoire de la presse

Livres manuscrits

Evolution des soupports d'écriture

La presse à bras, 1450

Gazette de France, 1631

Télégraphe Chappe, 1793

Télégraphe électrique, 1837

Linotype, 1885

La presse

rotative, 1860

Moyen-Age

Epoque moderne

Epoque contemporaine

XXème siècle

Similigravure, 1880

La presse

anglaise, 1795

La radio, années 1930

Internet, fin XXe

La télévision, XXe

Le chemin de fer, 1820

Livres manuscrits

Le scriptorium représente les ateliers d'écritures des monastères du Moyen-Age. A cette époque-ci, seuls les moines copistent produisaient des livres manuscrits, aussi appellés "scriptoria". Ces livres, étaient réalisés à l'encre noire et avec l'utilisation de parchemins, considéres plus solide que le papyrus.

Evolution des supports d'écriture

Le Papyrus

Le papyrus, appelé "souchet à papier", est un végétal utilisé en support d'écriture par les Egyptiens, mais découvert en tant que tel 3200 avant Jésus Christ. Il est utilisé afin de partager des lettre ou encore des textes parfois religieux. Une feuille en papyrus mesurais entre 15 à 25 cm de hauteur et 20 à 30 cm de longueur

Le Parchemin

Le parchemin à été mis au point au IIème siècle avant Jésus Christ à Pergame, afin de remplacer le papyrus. Il s'agit d'une peau d'animal traitée, celle-ci provient généralement de mouton, de chèvre ou de veau. C'est un support résistant mais cher et complexe à fabriquer. Son utilisation est un changement fondamental dans l'histoire du livre et marqur le passage du volumen au codex. Le parchemin est souvent utilisé pour la réalisation de documents précieux et des impressions de luxe.

Le papier

Au IIème siècle, en Chine, le papier est inventé, mais apparaît en Europe seulement vers l'an 1300. Il est fabriqué à partir de fibres de bois ou de fibres végétales avec du tissu comme le lin et le coton ou bien le chiffon. Il permet une fabrication à moindre coûts mais est réservé à une élite.

La presse à bras, 1450

En 1450, Johannes Gutemberg invente la presse mécanique à caractère alphabétique mobile et métallique, c'est une presse à bras qui reproduit sur du papier des formes à caractères métalliques encrés. Les premiers livres ont été publiés avant 1500, ils sont appellés "les incunables". Pour exemple, le premier invunable imprimé est "la Bible de Gutenberg" en 1454. Par la uite, les livres les plus imprimés concernent les religions comme la Bible et les lettres de littératures et de romans tel que "les Chroniques de Nuremberg" en 1493. Grâce à l'imprimerie aussi connu sous l'expression de "industries graphiques", l'écriture à la main est remplacée, ce qui permet un gain de temps puisqu'elle revoit la composition des textes, les traîtements graphiques et la relecture. Ce qui fait que plus de livres sont imprimés et cela plus rapidement.

La Gazette de France apparait pour la première fois en 1631, elle a été crée par Théophraste Renaudot. C'est le premier journal français sous forme d'hebdomadaire. On en trouvera en vente jusqu'en 1915. Il est édité en 1631 en 800 exemplaires par semaine et se compose de 4 pages. Il relate principalement les affaires diplomatiques. Cette nouvelle forme de dissuion de l'information change totalement lz manière d'écriture utilisée, on ne s'applique plus autant que les dans livres, on met en place une écriiture rapide pour répondre aux attentes du lecteur. Cela ouvre la marche a d'autres quotidiens en France comme Le Journal de Paris (1777), L'Ami du Peuple....

La Gazette de France, 1631

Télégraphe de Chappe, 1773

En 1793, Claude Chappe invente le télégraphe de Chappe, un moyen aérien de communication grâce à des sémaphores et un mât mobile avec des bras placés sur des tours de Chappe. Celles-ci permettent de comuniquer des messages à travers un certain périmètre et cela trèsrapidement. Le fonctionnement s'effectue grâce à un codage qui transmet un message, alors seules les personnes concernées par celui-ci peuvent le retranscrire.

L'anglais, Lord Charles Stanhope, invente à la fin du XVIIIeme siècle (1795) la première presse totalement métallique. Elle reprend le même procédés que certaines anciennes presses à bras mais la puissance de la pression, et la surface d'impression agrandie de cette machine augmentent considérablement le rendement des tirages.

La presse anglaise, 1795

Télégraphe électrique, 1837

Le télégraphe électrique fait son apparition en 1837, et est conçu par D. Deatstone et C.Cooke. Il est inauguré en janvier 1839 et devient donc la première ligne exploité commercialement au monde. Ce télégraphe fonctionne grâce à un système de code qui est à cette époque pas exactement finalisé. C'est donc avec le codage simple et efficace de Samuel Morse que les messages expediés sont claires et précits. Il permet alors la transmition de messages à l'échelle mondiale.

Le chemin de fer, 1820

La révolution industrielle marque aussi la révolution de transports, le chemin de fer se développe alors en france à partir des années 1820. Cela révolutionne les déplacements de marchandises, personnes etc car il est bien plus rapide. Les chemins de fer permettent donc un transport du courrier plus rapide et moins chère, cela accélère la propagation des journaux.

Les presses rotatives, 1860

La presse rotative est un nouveau moyen d'impression du
XIXeme siècle, qui permet l'impression sur papier en continu ce qui augmente considérablement le nombre de tirage
( 50 000 exemplaires par heure).
Cette machine fonctionne avec la pression de cylindre plus importante que la patine utilisé avant. Les rotatives utilisent le système d'impression dit "offset".

La similigravure est une technique d'impression qui permet de reproduire un document monochrome fait de demi-teintes comme une photographie. Les progrès de la similigravure , définitivement au point en 1880, permettent la reproduction des photographies. L'illustration devient alors un élément essenciel de l'attrait de la presse.

La similigravure, 1880

Inventé en 1885, l'américain Ottmar Mergenthaler révolutionne l'imprimerie avec la première composeuse mécanique: la linotype. Elle permet de frapper le texte directement sur un clavier, on n'a plus besoin de caractère mobile.

Linotype, 1885

La radiophonie est le premier média de masse qui apparait au debut du XXeme siècle. Alors que le premier message transatlantique avec un télégraphe sans fil est envoyé en 1901 et que la première station de radio en France (sur la Tour Eiffel) s'installe en 1921, ce n'est que dans les années 30 qu'une grande partie des ménages possèdera une radio.
La radio offre l'accès à l'information à des publics peu familiers de l'écrit. Elle apporte sur un même suupport la possibilité de s'informer, de se cultiver et de se distraire.

La Radiophonie, début XXeme

Radio à galène, à lampe

Dans les années 30, les recherches menées dans plusieurs pays conduisent à expérimenter la télévision. Ce nouveau média naît des découvertes sur la photoélectricité.

La télévision ne se développera en tant que média de masse qu'au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 60-70, on observe une forte expension de cette dernière, liée au développement de la société de consommation.

La télévision, XXeme

L'apparition d'internet, à la fin du XXème siècle, est liée aux progès tecnhiques et révolutionne la transmission d'information. La presse en ligne rivalise directement avec la presse écrite car l'accès à l'information est maintenant plus rapide et plus facile.

Internet, fin

XXeme

La presse écrite est en déclin depuis la fin du XXème siècle, suite à l'arrivée des nouveaux moyens de diffusion qui sont devenus les médias de masse les plus utilisés. Il semblerait que cette chute de la presse écrite ne cesse de continuer avec une place du numérique qui occupe maintenant une grande place dans la société.

Conclusion