Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

STEVE JOBS

Horizontal infographics

FIRE FIGHTER

Horizontal infographics

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

BEYONCÉ

Horizontal infographics

ALEX MORGAN

Horizontal infographics

Transcript

6 choses à propos

des traitements de l'HBP

1. Buts du traitement

4. Inhibiteurs de la 5 alpha-réductase

3. alpha-1 bloquants

5. Conseils aux patients

2. Extraits de pantes

L’HBP étant une pathologie dans laquelle le pronostic vital est rarement en jeu, le traitement vise à une amélioration fonctionnelle des patients. On cherche donc un effet relaxant pour soulager la miction.


Le traitement médicamenteux est mis en place lorsque les symptômes deviennent gênants.

Au comptoir, vous pouvez conseiller à vos patients :

  • de s'hydrater régulièrement et en quantité suffisante mais d'éviter les boissons le soir
  • d'éviter les plats épicés et de limiter la consommation de boissons excitantes (comme le café) car elles sont irritantes
  • aller uriner dès que l'envie se fait sentir
  • éviter l'automédication et bien signaler l'adénome prostatique au comptoir. Par exemple, ne pas consommer de Fervex en cas de rhume.
  • il existe des protections urinaires adaptées aux hommes

1

LES EXTRAITS DE PLANTES

En première intention

Généralités

  • Leur mécanisme d'action est mal connu mais leur efficacité a été démontrée dans des études versus les alpha-1 bloquants

  • Prunier d'Afrique : Tadenan (capsules molles)
  • Serenoa repens : Permixon (gélules), Prodinan (gélules)


En détails

Le prunier d'Afrique est un anti-oedémateux.
Il améliore l'élasticité de la vessie pour une diminution de la fréquence des mictions et une amélioration de ces dernières.

Serenoa rupens est un anti-inflammatoire qui inhibe la 5-alpha-réductase (limite la multiplication cellulaire)

Les effets secondaires de ces extraits de plantes : céphalées, troubles gastro-intestinaux bénins, éruptions cutanées, oedèmes

2

LES ALPHA-1 BLOQUANTS

En deuxième intention

Généralités

  • Ce sont des antagonistes des récepteurs alpha-1 du système sympathique = action sympatholytique.
  • Ils vont entraîner une relaxation des ficbres musculaires, ce qui facilite l'évacuation de l'urine sans modifier la contractilité du détrusor.
  • Il y a une diminution de la tension prostatique sans effet direct sur la prostate (ils ne modifient pas sa taille).


DCI et spécialités

  • Alfuzosine : Xatral
  • Doxazosine : Zoxan LP
  • Silodosine : Silodyx, Urorec
  • Tamsulosine : Josir LP, Mecir LP, Omexel LP, Omix LP
  • Térazosine : Dysalfa, Hytrine
  • Prazosine : Minipress (mais utilisé dans l'hypertension)

Effets indésirables et Interactions médicamenteuses

Interactions médicamenteuses :
CI avec les inhibiteurs IPDE5 (médicaments des troubles de l'érection)
Déconseillées : avec les antihypertenseurs (beta-bloquants et inhibteurs calciques)

Les effets indésirables :
troubles de l'éjaculation
hypotension orthostatique
vertiges
céphalées
diarrhées

3

LES INHIBITEURS DE LA 5-ALPHA REDUCTASE

En complément des traitements précédents

Généralités

  • Ils vont inhiber la 5-alpha-réductase qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone, responsable de la multiplication cellulaire de la prostate.

  • ces médicaments vont donc diminuer le volume de la prostate avec diminution du PSA et augmentation du volume urinaire.

DCI et spécialités

  • Dutastéride : Avodart
  • Finastéride : Chibro-proscar
  • Tamsulosine + Dutastéride : Combodart


Effets indésirables

Les effets indésirables :
baisse de la libido

baisse du volume de l'éjaculat

impuissance

réactions allergiques : prurit urticaire