Want to make creations as awesome as this one?

La posture du coach

Transcript

start

Coaching des Hauts-potentiels


Module 2

Solitude, souffrance et mal être

Positionnement du coach

L'hypersensibilité

Le perfecionnisme

Les problématique du HP

L'empathie, clé dans l'accompagnement

L'empathie fait partie des outils de base du coach.

Elle doit néanmoins être adaptée lors du coaching des hauts-potentiels.

Il y a notamment des pièges à éviter, si on est HP et hypersensible soi-même.

Objectif empathie contrôlée

Ne pas basculer dans la sympathie

Eviter le syndrôme du sauveur

Se centrer pour mieux accompagner

Rappelez vous bien la différence entre empathie et sympathie.


Le coach qui bascule dans la sympathie n'est plus présent pour son client. Il projette sur lui ses propres réflexions, peurs, souffrances.


Quand on est hypersensible, on peut rapidement basculer dans ce mode.

Le haut-potentiel en grande souffrance peut se trouver dans le syndrome de la victime.

Le monde entier lui en veut, rien ne va dans son sens et il ne peut absolument rien faire pour y changer quoi que ce soit, c'est la faute des autres.


Quand vous êtes face à ce type de client, devenir le sauveur qui veut absolument sortir l'autre de sa souffrance peut vite arriver, particulièrement si vous êtes vous même HP. Attention donc à garder vos distances.

Votre client est seul à pouvoir sortir de sa situation.

Si vous êtes sujet à la sympathie et au syndrome du sauveur, le meilleur moyen d'éviter cela est de vous centrer avant chaque séance.


Cohérence cardiaque, méditation, méthode CLEEN. Choisissez ce qui fonctionne pour vous, et soyez régulier dans cette pratique.

Zéro Jugement

La personne HP est souvent intransigeante et

intolérante avec elle même.

Elle imagine donc que tout le

monde la critique sévèrement
au plus petit écart.

Votre rôle sera de la rassurer

que ce ne sera jamais
le cas avec vous.

Objectif relation de confiance

Ne soyez pas incisif lors des premiers coachings

Rappelez lui souvent que c'est quelqu'un de bien, insistez.

Même lorsque la confiance est établie, rappelez lui tout cela.

La personne pourrait le vivre comme un manque de confiance ou de considération envers elle.

La personne HP peut avoir du mal à imaginer qu'elle est quelqu'un de bien. Ceci est dû à sa grande lucidité, son cerveau qui tourne sans arrêt et son hypersensibilité.

Même lorsque la confiance est établie, rappelez lui régulièrement que vous êtes de son côté, que c’est une bonne personne même si elle fait des erreurs, que vous êtes fier d'elle, que vous avez la certitude qu’elle peut tout accomplir et qu’elle n’est pas seul pour le faire, vous êtes là.

La patience

La personne HP aimerait

changer instantanément.

Objectif patience

Patience, le HP met du temps à changer

Rapellez lui qu'il faudra du temps pour changer

Accepter les silences

Suivant le nombre d'années que la personne aura passées à répéter ses schémas, il faudra du temps pour renverser la vapeur. Gardez cela en tête et soyez patient vous-même. Si vous êtes impatient, elle le sentira et cela risque de la stresser.

La personne HP peut vouloir changer car elle souffre depuis longtemps et sa résilience est éprouvée.


Elle peut également penser qu'elle DOIT changer rapidement, car sinon elle est nulle.


Mettez en avant que le coaching est une mise en mouvement interne et externe concrète qui va aboutir si elle y accorde le temps et l'énergie nécessaire. C'est un processus positif encré dans le temps.

De votre côté comme du sien, les silence peuvent être problématique.


Les silences en coaching sont une bonne chose. Si votre client en a peur, nombre de réflexions profondes nécessaires seront ignorées. Encouragez-le à apprécier les silence avec vous et aidez-le à en découvrir les bienfaits.


Nous avons tous peur de nous retrouver seul face à notre esprit. C'est le mal du siècle avec la possibilité de nous distraire de 1500 façons différentes. C'est encore plus vrai pour le HP, vous le doterez d'un superbe outil en lui apprenant à aimer se retrouver avec lui-même.

Positionnement du coach

Conscient du fonctionnement

différent du raisonnement
du client, adoptez une position
encore plus basse.

Si vous n'êtes pas vous même HP,

attention à la manipulation.

Si vous êtes HP, attention à ne pas

orienter votre client. Tous les HP ne sont pas identiques. La bonne solution pour vous peut ne pas l'être pour lui

Si il perçoit que vous ne respectez

pas ses valeurs, il se mettra en mode défensif.