Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

SUNITA NARAN

Interactive Image

DESMOND TUTU

Interactive Image

BERTA CÁCERES

Interactive Image

VANDANA SHIVA

Interactive Image

CRAIG HODGES

Interactive Image

VIRTUAL LIBRARY

Interactive Image

Transcript

Jean Valjean, non coupable

Paris, rue Plumet 1823

Ma chère Cosette,

J'espère que tu ne vas pas trop m'en vouloir,

après la lecture de mes confidences...Car je t'ai menti. Tout le long de ma vie j'ai menti, pour te préserver surtout :je ne voulais pas te perdre. Venons droit au fait. Je suis un ancien bagnard. En ma jeunesse j'ai volé, j'ai volé un pain pour nourrir mes neveux. Après ça j'ai passé 19 ans au bagne; 5 ans pour le pain, 14 pour tentatives d'évasion. Peut-être aurai-je dû te le dire plus tôt mais je n'en avis pas la force.


Ensuite pendant tout le reste de mon existence, j'ai essayé de me cacher sous diverses noms. J'ai changé d'identité, de régions, de ville, de caractères, de manières de vivre pour que personne ne me reconnaisse. j'en ai honte et j'ai été stupide de ne pas assumer qui j'étais vraiment. Mais "mieux vaut tard que jamais" et c'est pour ça que je me confie à toi maintenant, à l'heure où la mort s'approche rapidement de moi. Monsieur Madeleine est le premier nom que j'ai porté, la vie à fait de moi un riche homme d'affaires et c'est quelques années après, toujours Montreuil sur Mer, que j'ai rencontré ta mère. Je l'ai embauché car j'essayai d'aider tout le monde qui en avait besoin : c'était une façon pour moi de me racheter...Ta mère était persévérante, courageuse et a beaucoup souffert, son nom était Fantine. Le jour de sa mort je lui ai fait la promesse que je viendrai te chercher.


Quand je suis venu te chercher, après m'être échappé une deuxième fois du bagne, lorsque tous le monde me croyait mort, j'ai vu la misère dan laquelle tu vivais. Les Thénardiers te traitaient comme leur esclave et je me suis dit que je ferai tout mon possible pour te donner une vie heureuse si il le fallait...Je suis empli d'une immense fierté en me disant que j'ai accompli ma mission, mais je m'étais tellement attaché à toi ces derniers temps que je ne pouvais pas supporter l'idée que tu t'en ailles avec Mr Pontmercy. Le destin vous a finalement réuni et j'en suis heureux. Il y a quelques mois je ne l'aurai pas voulu mais ne m'aurai-tu pas détester si j'avais refuser ta demande ?

Le soleil s'est levé, il a resplendit même si il n'a pas toujours été là...mais voici maintenant venu le crépuscule de ma vie et il est temps pour moi de te faire mes adieux.

Au revoir

Jean Valjean


Jean Valjean aidant Cosette à porter le seau,

j'ai choisis cette photo parce qu'elle illustre la bonté et l'homme bienfaisant qu'est Jean Valjean.

Celui-ci propose son aide à Cosette dans la forêt près de l'auberge des Thénardiers, où elle vit.

C'est dans tout les gestes comme celui qu'il se rachète des méfaits qu'il avait commis par le passé.

Témoignage de Fauchelevent :

Jean Valjean est un homme généreux et dévoué, quand il est venu me sauver dessous la charrette en la soulevant il est devenu pour moi un sauveur. Cet honnête homme est même allé jusqu'à se livrer à la justice pour innocenter une autre personne qu'on accusait d'être lui !

Après ça tout le monde l'a oublié, personne ne s'est souvenu de tout ce qu'il avait fait pour Montreuil Sur Mer. Je ne trouve pas juste de le répugner soit disant parce qu'il était bagnard...

Il a passé sa vie à aider les autres, comme le jour où après l'avoir retrouvé dans le couvent où il m'avait envoyé a honoré les dernières volontés d'une soeur défunte en se mettant dans le cerceuil. Bref, c'était un homme d'une grande bonté.

Pour moi Jean Valjean n'est pas coupable Il est vrai que celui-ci a commis quelques méfaits durant sa vie (au début) : il a menti sur son identité plusieurs fois, s'est échappé du bagne lors de da deuxième arrestation , a volé un pain...Mais il n'a jamais fait ça pour lui .

A chaque fois qu'il a enfreint la loi ce n'était pas pour se sauver mais pour sauver les autres comme lorsqu'il a volé le pain. Ce pain était pour ses neveux et je pense que tout le monde dans la même situation que lui ( des membres de sa famille en grand danger) aurait tout naturellement fait la même chose que lui.

Il a changé après son passage chez l'évêque et est devenu quelqu'un d'une grande honnêteté par exemple quand il a innocenté Champmathieu en se dénonçant à sa place. Ses erreurs ne sont rien par rapport à tous ses bienfaits, à tout ce qu'il a fait autour de lui "Le dévouement d'un seul avait donné de la force et du courage à tous" dit le narrateur lors du sauvetage de Fauchelevent coincé sous la charrette (p.49).