Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

uN ENJEU LOCAL

COMPARATIF DES PRIX DES ENERGIES

FILIERE BOIS

BOIS ENERGIE

Cliquez sur le thème
qui vous intéresse

REVENU POUR LES AGRICULTEURS

Un enjeu local

  • Rémunérer correctement le travail des producteurs,
  • Vendre et acheter le bois un prix correct pour le client en évitant une spéculation dans les années à venir,
  • Mettre en place une économie locale qui profite avant tout aux acteurs du territoire

L’énergie par les citV

Maitriser une filière bois c'est de nombreux points positifs pour un territoire.

  • Agir sur la maitrise de la ressource, et sa gestion douce
  • Agir sur la biodiversité
  • Agir sur le captage du CO2
  • Penser à l'avenir en choisissant les essences adaptées (Bois d'oeuvre, bois énergie)

Et c'est aussi

Utilisations

Gestion et entretien
douces et durables des haies

chauffage

Litière animale

paillage

bois d'oeuvre

Production de bois

Comparatif des combustibles bois

La filière bois

1

4

des bois et des fôrets

Transport et stockage

Pour gérer une filière bois une struture juridique adaptée

la Société Coopérative d'Intéret Collectif

2

3

Un dispositif de certification adapté aux enjeux de la haie

Le Label Haie encadre d’une part les pratiques de gestion des haies bocagères et d’autre part les filières de distribution du bois bocager. Ainsi, l’exigence du label porte tant sur la qualité de gestion des haies que sur l’ancrage local et durable des filières de bois issu du bocage. La robustesse du label repose sur deux cahiers des charges distincts(Gestion et Distribution), un système de certification dans lequel opèrent un organisme certificateur indépendant et un outil de traçabilité informatique

Le label haie - Un dispositif de certification adapté aux enjeux de la haie

Le Label Haie encadre d’une part les pratiques de gestion des haies bocagères et d’autre part les filières de distribution du bois bocager. Ainsi, l’exigence du label porte tant sur la qualité de gestion des haies que sur l’ancrage local et durable des filières de bois issu du bocage. La robustesse du label repose sur deux cahiers des charges distincts(Gestion et Distribution), un système de certification dans lequel opèrent un organisme certificateur indépendant et un outil de traçabilité informatique

Le stockage

https://labelhaie.fr/

Gestion et entretien
douces et durables des haies

Aides de l'état pour la replantation de haies

la plantation des haies et/ou alignements d’arbres intraparcellaires,
sur des surfaces agricoles c'est

– Favoriser biodiversité
– Lutter contre l’érosion des sols, améliorer l’infiltration
– Intégration paysagère
– Intérêts agronomiques (brise-vent, alimentation, auxiliaires, bois
énergie)

LE RECEPAGE

https://draaf.nouvelle-aquitaine.agriculture.gouv.fr/
Appel-a-projets-plantons-des-haies

https://labelhaie.fr/


Un dispositif de certification adapté aux enjeux de la haie

Le Label Haie encadre d’une part les pratiques de gestion des haies bocagères et d’autre part les filières de distribution du bois bocager. Ainsi, l’exigence du label porte tant sur la qualité de gestion des haies que sur l’ancrage local et durable des filières de bois issu du bocage. La robustesse du label repose sur deux cahiers des charges distincts(Gestion et Distribution), un système de certification dans lequel opèrent un organisme certificateur indépendant et un outil de traçabilité informatique.

On peut considérer qu’1 kilomètre de haie a la même productivité qu’1 ha de taillis forestier, soit environ 3 tonnes de MS/an. 1 km de haie recépée régulièrement permet d’obtenir entre 30 et 130 tonnes de bois (90 à 450 m3). Sachant qu’une maison individuelle de 120 m2 bien isolée consomme de 30 à 40 MAP/an, il lui faut 200 m à 300m de haie pour produire son combustible bois.

(MAP unité de mesure des plaquettes de bois dans le contexte du chauffage)


Les haies et les arbres isolés dans les parcelles produisent quantités de bois qui sont aujourd’hui trop souvent sous, voire non-valorisés. Pourtant, les branches selon leur grosseur, constituent un volume de bois loin d’être négligeable. Et ce bois, selon qu’il sera transformé en bûches, piquets, plaquettes… trouvera diverses destinations comme énergie, litière, clôture, isolant


Le bois déchiqueté est utilisé comme combustible ou comme litière pour les animaux


Plutôt que de faire une taille latérale qui épuise la haie et favorise le développement des épineux au détriment de la diversité végétale, les techniciens préconisent le recépage pour une valorisation en bois énergie. C’est une coupe à ras du sol tous les 10-15 ans, réalisée à la tronçonneuse voire mécanisée

Revenus complémentaires pour les agriculteurs

Indépendance énergétique

Participation possible à une SCIC

Revenu vente plaquettes

Achats chaudières et études

Indépendance énergétique d'une ferme

300 m de haies c'est un an de chauffage

Une haie met 10 à 12 ans pour repousser après recépage

ainsi 3000 m à 3600 m de haies permettent d'assurer l'indépendance énergétique d'une ferme

Le prix moyen de la tonne de bois non déchiqueté est de 40 - 45 €


le comparatif prix des énergies

source https://www.picbleu.fr/

Aides ADEME CAPB
et Groupement achat chaudières IZPINDAR

Izpindar lance
un groupement d'achat
et d'installations de chaudière biomasse.
Jusqu'à 30% de remise.

Intéressés écrivez nous à
contact@izpindar.fr

Un exemple Biomasse (bois) GAEC Oheta (64)
•Eau Chaude Sanitaire salle de traite/fromagerie
•Chauffage process fromagerie (80 000 litres lait/an)
•Chauffage (maison)

Investissement environ 38 000 €
Cout de l’énergie divisé par 2
Utilisation des bois de l’exploitation (alignement d’arbres, bosquets…) environ 15 tonnes/an Un broyage par an

Contrat de développement des Energies Renouvelables Thermiques
Etude et assistance à maîtrise d’ouvrage Financement à hauteur de 70% Investissement Financement jusqu’à 65 %

Comparatif des combustibles bois

You can write a description here

Table

Gros morceau de bois

Bûches

Bûches de bois densifié ou bûches compressées

Granulés de bois ou pellet

Plaquettes de bois ou bois déchiqueté

Gros morceau de bois

Compactage résidus de scieries ou de copeaux de bois forestier

Compactage résidus de scieries ou de copeaux de bois forestier Compactage résidus de scieries ou de copeaux de bois forestier

Petits morceaux de bois issus des résidus de l'exploitation des forêts et des haies

4

> 4,6

> 4,9

de 2,3 à 3,6

Pouvoir Calorifique kWh/kg

Prix (cts € / kWh PCI)

4

8

6,5

2,7

Avantages

Inconvénients

Prix faible Faire son bois

Manutention Salissant Stockage

Fort PCI Stockage facile Préhension facile Peu salissant

Pas de norme définie Très sensible à l’humidité 2 fois plus cher que la bûche

Fort PCI Calibré pour appareil automatique Stockage facile Faible manutention Peu salissant

Très sensible à l’humidité Plus cher que la bûche

Pas de norme, mais un calibrage

Très bon marché Valorisation de bois autrement abandonné

Définition

Désignation

Le pouvoir calorifique d’un combustible signifie la capacité maximale d’énergie générée par la combustion complète du combustible (fioul domestique, gaz naturel propane, bois traditionnel, pellets). Autrement dit, C’est la chaleur que dégage ce combustible en brûlant.

Le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) correspond à l’énergie que produit la combustion du combustible seule)

La S C I C,
société coopérative d’intérêt collectif

Créer une SCIC

SCIC Bois Bocage Energie, un exemple

Crée en 2006, la SCIC Bois Bocage Énergie est l’aboutissement d’une longue réflexion et le fruit d’un travail en commun entre différents partenaires. Ses fondateurs ont souhaité en faire, avant toute chose, un outil de développement local au service des acteurs du territoire.

Dés le début, l’éthique est clairement affirmée et c’est une nouvelle relation qui se met en place entre les différents partenaires. La société ne cherche pas les bénéfices, ils sont d’ailleurs systématiquement reportés en réserve impartageable, elle cherche un équilibre entre le prix d’achat de la matière première et le prix de vente aux clients. C’est donc un rapport gagnant-gagnant qui se met en place :

  • rémunérer correctement le travail des producteurs,
  • vendre le bois un prix correct pour le client en évitant une spéculation dans les années à venir,
  • agir en faveur de l’environnement,
  • mettre en place une économie locale qui profite avant tout aux acteurs du territoire

Au sein de chaque collège, comme pour une coopérative, c’est une personne = une voix quel que soit le nombre de part détenu. La répartition des pouvoirs en assemblée générale est équilibré entre producteurs et consommateurs à savoir :

  • 40% pour les producteurs

  • 20% pour les clients

  • 20% pour les collectivités

  • 10% pour les partenaires

  • 10% pour les salariés (obligatoire dans une SCIC)

Contact

bois-bocage-energie@orange.fr

02 33 65 15 56

https://boisbocageenergie.wixsite.com/boisbocageenergie

Créer une S C I C
Société coopérative d’intérêt collectif

La SCIC, société coopérative d’intérêt collectif, est une entreprise coopérative créée sous la forme d’une SARL ou d’une SA et qui a pour objet la production ou la fourniture de biens ou de services d’intérêt collectif qui présentent un caractère d’utilité sociale

Les associés ou actionnaires de SCIC
Le capital social d’une SCIC doit être réparti entre trois catégories d’acteurs minimum :
1. les salariés de l’entreprise (catégorie obligatoire),
2. les personnes qui bénéficient des produits ou services fournis (catégorie obligatoire),
3. et au choix une autre catégorie d’associé. Cette autre catégorie peut être par exemple : une collectivité territoriale, une autre société, une association…
Chacune de ces 3 catégories doit représenter entre 10% minimum et 50% maximum des droits de vote.

Au niveau du vote, le principe est le suivant en SCIC : une personne = 1 voix.

Les SCIC doivent affecter au minimum 57,50% de leur bénéfice dans les réserves dites impartageables. Cette affectation peut aller jusqu’à 100%.

https://www.les-scic.coop/