Want to make creations as awesome as this one?

présentaion Histoire 3ieme F

Transcript

Germaine RIBIERE

UNE JUSTE DANS LA RESISTANCE

Née le 13 Avril 1917

Décédée le 20 Novembre 1999

Germaine RIBIERE est née à Limoges.
Elle a une famille profondément catholique

Germaine RIBIERE a fait ses études secondaires à Poitiers.
Elle a aussi été étudiante à PARIS

Voici une photo de la ville de Poitiers

et voilà une photo de la ville de Paris

Germaine entame des études de philosophie à l'université de Paris.
Elle les interrompt durant l'occupation préférant s'engager auprès des Juifs, victimes des premières lois raciales.
Après la guerre, elle reprend ses études pour devenir assistante sociale

Elle a participé à la première grande manifestation de la résistance étudiante
du 11 novembre 1940,

sur la place de l'Étoile

car elle réagit contre la
discrimination contre les juifs


Germaine s'est illustrée par ses actions humanitaires: en tant que membre de la Résistance, elle sauva de nombreux Juifs durant la Seconde Guerre mondiale,
dès l'été 1940 et jusqu'en 1944.



Germaine Ribière et le pasteur Chaudier de Limoges procurent des cachettes dans des familles non juives, pour des enfants des lieux d'accueil de l'OSE (Oeuvre juive de Secours aux Enfants) du Masgelier et de Chabannes.

Toutes ces actions réalisées, lui valurent d'être décorée de :
- La croix de guerre (1947)
- La légion d'honneur (1956)
Et d'être honorée du titre de Juste parmi les nations le 18 juillet 1967 au mémorial de Yad Vashem, Jérusalem

La grande aventure de la Résistance qui la conduira de Paris à Lyon, de Toulouse à Grenoble, de France en Belgique et plus souvent encore en Suisse, au mépris des lignes de démarcation et des frontières lui permettra de garder un lien entre les chrétiens et les juifs religieux, après guerre.

Elle resta la personne de confiance du Cardinal Gerlier et celle du grand Rabin Joseph Coplan.

Germaine est toujours restée attachée à la cause des enfants et est devenue chercheuse en neurologie et a travaillé sur une pédagogie adaptée à des petits enfants ayant des diffcultés d'apprentissage.
Elle a aussi dès 1944 fait ouvrir des lieux d'hébergement pour les enfants.

Sources :
- Livre de DOMINIQUE LORMIER, Nouvelles Histoires Extraordinaires de la Résistance.
- Internet
- Wikipédia

Auteurs : Jules GROS, Nassim HAMOUCHE