Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

État de l'art

Initiation à la recherche en tourisme

Louise Kerambrun - Master 1 Tourisme Littoral - Pomotion 2021/23

Les pays en voie de développement et l'émergence de la pratique du surf

Étude sur les PVD et la pratique du surf

Louise Kerambrun - Master 1 Tourisme Littoral - Pomotion 2021/23

Louise Kerambrun - Master 1 Tourisme Littoral - Pomotion 2021/23

Définition des termes

Surf : sport consistant à se maintenir en équilibre sur une planche, portée par une vague déferlante.

Pays en voie de développement (PVD): vocable inventé dans les années 1960, par les institutions internationales pour désigner les pays à faible ou très faible revenu par tête. Aujourd'hui, on les appelle officiellement "pays en développement" (PED) même si pour les deux tiers d'entre eux, le développement en question est plus que problématique.

Source: Larousse

Source: Dictionnaire Alternatives Économiques

Louise Kerambrun - Master 1 Tourisme Littoral - Pomotion 2021/23

État de l'art général

- AUGUSTIN Jean-Pierre, 1995, « Communication et territoire-monde. L’exemple du surf », Sciences de la Société, vol. 35, n° 1, p. 209-212.

- AUGUSTIN Jean-Pierre, 1994, « La diffusion du surf dans le monde », Surf Atlantique : Les territoires de l’éphémère, Pessac, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, coll. « Sport et société », p. 239-246.

- BERNARD Nicolas, 15 avril 2017, « Nautisme et tourisme : une convergence au bénéfice des territoires», Études caribéennes, n° 36.

- BURGEL Élias, Jennifer Bidet et Elsa Devienne (dir.), 12 décembre 2017, « Plages, territoires contestés », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 218.

- BURNET L., 1970 « Pays en voie de développement et tourisme », Bulletin de l’Association de Géographes Français, vol. 47, n° 377, p. 15-30.

- COËFFE Vincent, GUIBERT Christophe et TAUNAY Benjamin, 20 septembre 2012, « Émergences et diffusions mondiales du surf », Géographie et cultures, n° 82, p. 61-76.

Louise Kerambrun - Master 1 Tourisme Littoral - Pomotion 2021/23

État de l'art général (suite)

- GUIBERT Christophe, 2011, « Surfing and counter-culture: the symbolic dimension of the journalistic constructions of the French specialised press », Sciences sociales et sport, vol. 4, n° 1, p. 11-39.

- GOREAU-PONCEAUD Anthony, 26 juillet 2021, « « Give time a break » : enjeux sociaux et territoriaux de la pratique du surf à Pondichery (Inde) », Norois, vol. 258, n° 1, p. 91 109.

- GUIBERT Christophe, 2008, « Le surf au Maroc. Les déterminants d'une ressource politique incertaine», Sciences sociales et sport, vol. 1, n° 1, p. 115-146.

- GUIBERT Christophe, 2021, Les mondes du surf, Aquitaine, Transformations historiques, trajectoires sociales, bifurcations technologique, Pessac, Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, 282 p.

- GUIBERT Christophe et ARAB Chadia, 12 septembre 2016, « Être surfeuse au Maroc», Terrains travaux, vol. 28, n° 1, p. 175-198.

- KHELIFI Lilia, 14 octobre 2021, « Une mise en valeur microlocale du littoral par les développements du surf à Madagascar : la construction de nouvelles territorialités et identités sociales. Étude comparative entre Mahambo et Fort-Dauphin », Annales de géographie, vol. 741, n° 5, p. 84-103.

Louise Kerambrun - Master 1 Tourisme Littoral - Pomotion 2021/23

État de l'art général

Logiciel: Zotero

Louise Kerambrun - Master 1 Tourisme Littoral - Pomotion 2021/23

Les différents constats

  • Christophe Guibert, auteur de nombreux articles/ouvrages sur ce thème

  • Approche pluridisciplinaire des études scientifiques sur la pratique du surf dans les PVD: géographie sociale, sociologie, ethnographie...

  • Thématique du tourisme dans les PVD abordée dès les années 70 par L.Burnet

  • La recherche académique portant sur le surf, débute en France dans les années 90, à la faveur des travaux coordonnés par Jean-Pierre Augustin. Dès lors les recherches se multiplient et les regards pluridisciplinaires sont de + en + variés

  • Zone géographique étudiée sur ce thème de plus en plus vaste, notamment dans les PVD. En 2008, 1ère étude de Christophe Guibert sur le Maroc (terrain d'enquête privilégié).

« Le surf au Maroc. Les déterminants d'une ressource politique incertaine»

Choix d'un article

Être surfeuse au Maroc

de Christophe Guibert & Chadia Arab

Présentation de l'auteur

Christophe Guibert

  • Sociologue

  • Maître de conférence à l'UFR ESTHUA

  • Enseignant et responsable pédagogique

  • Chercheur au laboratoire "Espaces et Sociétés"

Domaine de prédilection: le surf

Interroge depuis une vingtaine d’années, de multiples dimensions attachées au surf en France mais aussi à l’étranger.

  • 2 ouvrages scientifiques sur ce thème
  • Nombreux articles scientifiques sur le surf

Présentation de l'auteur

Chadia Arab

  • Géographe française

  • Discrimination du corps dans les pays arabes

  • Migration internationale

  • Enseignante à l'UFR ESTHUA

  • Chercheuse au CNRS

  • Nombreux travaux sur le Maroc (origines marocaines)

Thèmes principaux de recherche:

  • Rapport du genre

Présentation de l'article

1- Origine et objectif du texte

GUIBERT Christophe et ARAB Chadia, 12 septembre 2016, « Être surfeuse au Maroc», Terrains travaux, vol. 28, n° 1, p. 175-198.

  • Article qui se focalise sur "les conditions d'une socialisation à contre courant" au Maroc (PVD) avec comme illustration la surfeuse marocaine

  • Mots clés : Maroc ; surfeuses ; normes sociales ; socialisations ; corps

  • Objectif: questionner sur les normes sociales et culturel du Maroc ainsi que sur le regard des hommes dans la pratique du surf par les femmes

  • Article publié le 12 septembre 2016

Présentation de l'article

2- Méthode adoptée

Partie terrain

  • 2 ans de décalage entre la partie terrain (2014) et rédaction de l'article (2016)

  • Phase longue d'observation sur le terrain d'étude "la plage"

  • 2 types de terrains: plages "populaires" et plages "destinées à un tourisme international"

  • Plusieurs entretiens avec des marocains/ marocaines, point de vue du côté des femmes et du côté des hommes

  • Analyse semi-directive (récolte des informations qui apportent des explications ou des éléments de preuves à un travail de recherche)

= rend l'article plus "vivant"

Illustration des propos

Méthode adoptée

Illustration des propos, de l'étude par des photos de terrains prises par les auteurs tout au long de l'article...

Présentation de l'article

2- Méthode adoptée

Inspiration

Individualisation

Positionnement

  • "La plage" comme terrain d'enquête et sujet d'étude
  • "La plage", espace géographique, contexte pour une étude sociologique
  • Christophe Guibert et Chadia Arab ont pu s'inspirer des travaux de Jennifer Bidet, sur "la plage" comme territoire contesté

  • Présentation de portraits exemple: "Aziz, moniteur de surf dans l'entreprise Surfland", "Hicham, 23 ans, vendeur chez Surfmaroc Taghazout" etc.

  • Utilisation du "nous" , Chistophe Guibert ne se positionne pas vraiment en tant que surfeur
  • Utilisation du "nous" car 2 auteurs ?

Présentation de l'article

3- Les résultats apportés

  • Codage symbolique= le surf, une pratique pour les hommes et non pour les femmes. Être surfeuse au Maroc c’est franchir les normes et les valeurs (dévoiler son corps…). Rapport au corps / rapport aux genres différents. "Contrôle des corps des femmes"

  • Certaines surfeuses venant de familles bourgeoises on un soutient familial dans la pratique du surf, car influence européenne.

  • Au Maroc, il y a une socialisation masculine dans la sphère familiale. Socialisation inversée= influence masculine. Issue de l’environnement masculin (des pères, des frères). Les jeunes filles surfent si les "hommes" de leur famille pratiquent ce sport.

  • Normes sociales et culturelles différents par rapport aux pays occidentaux

  • Regard masculin, défavorable à la pratique du surf par les femmes

Conclusion

« Elles sont peut-être cinq ou six ! En fait, ici au Maroc, il y a la religion. C’est la culture marocaine qui est comme ça. On n’aime pas que les filles fassent du surf avec le hijab. [– Mais qui ? « on n’aime pas » ?] [Rires] C’est pas moi qui n’aime pas... c’est les parents, c’est la culture. »

Extrait d'un entretien: Chistophe Guibert et vendeur marocain dans un surf shop, Taghazout, 18 avril 2014