Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

L'agent immobilier vend et loue des appartements, maisons et locaux commerciaux ou industriels. Titulaire d'une carte professionnelle délivrée par le préfet, il est l'intermédiaire entre les deux parties de chaque transaction. À la demande des acheteurs ou locataires potentiels, il fait visiter appartements ou maisons et conseille les visiteurs. Il négocie avec le propriétaire du logement et mène la transaction immobilière à son terme. À la tête de sa propre agence ou au sein d’un réseau franchisé, ce commercial joue donc le rôle d’intermédiaire entre vendeur et acheteur, propriétaire et locataire. Avant d’afficher un bien en vitrine, il le visite, l’évalue et négocie les conditions de vente ou de location.

Grâce à ses compétences techniques dans le domaine du bâtiment, il est capable d’évaluer immédiatement le potentiel d’un logement ou d’un bâtiment et de trouver les arguments qui feront mouche auprès des acheteurs potentiels. Car les négociations sont souvent un long processus.
L’agent immobilier peut être chargé de rédiger l'avant-contrat, qui précède l'acte de vente. Il vérifie documents indispensables au bon déroulement du projet et aide le client dans ses recherches complémentaires : certificats d'urbanisme, hypothèques, formules de prêt, conditions de crédit.

Conditions de travail

Horaires / lieux

Salaire

Compétences / caractéristiques personnelles.

études supérieures permettant d’accéder à ce métier :

Un bac+5 (diplôme d’école de commerce, par exemple) est souhaitable pour exercer un poste à responsabilités.

Pour exercer à son compte, il faut obtenir la carte professionnelle, délivrée sous conditions d’études (BTS Professions immobilières ou bac+3 juridique, économique ou commercial).

Choix des spécialités

MATHS

SES

Bac général

bac STMG

bac Pro vente

filière générale ou technologique

Les différents cursus

Arguments justifiant du souhait de faire ce métier :

Agent IMMOBILIER

Je m’intéresse à ce métier car j’aime les belles maisons et les beaux appartements. De plus, il y a des caractéristiques qu’on ne trouve pas dans d’autres métiers comme par exemple travailler sur informatique et faire quand même souvent des déplacements. Travailler parfois seul ou parfois en équipe et avoir beaucoup de contacts.

Horaires: Les horaires de travail sont irréguliers.


Lieux : L'agent immobilier partage son temps entre son agence et les différents biens à visiter. Les déplacements sont donc nombreux.




Salaire débutant brut mensuel de 1 500 € à plus de 3 500 €. Un agent immobilier touche un pourcentage de 5 à 7 % en moyenne sur le montant des transactions. Son salaire varie donc d’une agence à l’autre.



compétences : Prospecter, négocier, vendre.

Caractéristiques personnelles nécessaires : L'agent immobilier doit avoir de solides connaissances juridiques, commerciales et techniques, ainsi que le sens de la psychologie pour convaincre et mener à bien les négociations.


Choix des spécialités en filière générale ou technologique

pour accéder à ces études supérieures :

En BTS : Origine des admis en 2019 : 33,2% bac ES, 23,4% bac STMG, 11,8% bac S, 10,5% bac pro, 9,3% bac L, 2,4% bac STI2D, 1,8% bac ST2S, 0,3% bac STL, 0,2% bac STAV, 0,1% bac STHR, 6,5% autres

Cette formation est ouverte à tous les baccalauréats. Néanmoins, un bac général spécialité mathématiques, un bac général spécialité sciences économiques et sociales, histoire-géo, géopolitique et sciences politiques, un bac STMG ou un bac pro vente sont préconisés.

Les BTS et les BUT*

Préparé sur deux ans, le BTS professions immobilières mêle le droit et les techniques de l’immobilier (transaction, gestion, techniques de communication, du bâtiment (réglementation et sécurité, construction, technologies du bâtiment).

Le DUT carrières juridiques permet également d’intégrer le secteur de l’immobilier, généralement après une poursuite d’études en licence professionnelle ou en école spécialisée. ( DUT : diplôme intermédiaire intégré dans le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) délivré en trois ans).

Ces deux formations de niveau bac+2 peuvent être également suivies en alternance. Les bacheliers ES (jusqu’en 2020) et STMG sont majoritaires parmi les inscrits. Pour les bacheliers concernés par le nouveau bac, il faudra choisir des spécialités en relation avec ce secteur.

Les licences professionnelles

Après un bac+2 en droit, gestion ou commerce, une quarantaine de licences professionnelles offrent des parcours en gestion et administration de biens, gestion et développement de patrimoine immobilier, transaction et commercialisation de biens immobiliers ou métiers du droit immobilier… La sélection s’effectue sur dossier et s’accompagne parfois d’un entretien et/ou d’un test.

L'université

À ceux qui choisissent des études longues, l’université propose des cursus allant jusqu’au bac+5. Les masters permettent aux titulaires d’une licence de droit, de gestion ou AES de se spécialiser en Droit des opérations immobilières, en Management de l’immobilier, en Estimation de biens fonciers... À noter, les universités Clermont-Auvergne, Limoges et Paris-Est Marne-la-Vallée ont mis en place des parcours orientés vers l’immobilier dès la troisième année de Licence (L3).

Les écoles spécialisées

L’ICH (Institut d’études économiques et juridiques appliquées à la Construction et à l’Habitat) est un institut dépendant du CNAM qui prépare à trois titres enregistrés au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) et reconnus de niveau II (bac+3) : gestionnaire immobilier, responsable de programme immobilier et évaluateur immobilier.

Des écoles privées spécialisées dans les métiers de l’immobilier proposent des cursus d’un à trois ans accessibles du bac à bac+4, mais la majorité des formations s’adressent aux titulaires d’un bac+2 et durent généralement un an. L’ESPI (École Supérieure des Professions Immobilières) recrute des bacheliers qui, à l’issue d’une formation de trois ans, obtiennent un titre de gestionnaire d’affaires immobilières d’entreprise enregistré niveau II au RNCP.