Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Author Name

ANALYSE

On peut voir une procession: Luther pense que l'Eglise catholique est constituée de nombreuses superstitions

Ciel plus calme du côté des protestants avec la présence d'anges. De plus, les couleurs principales sont le bleu et le blanc insistant sur la sérénité qui s'y trouve de ce côté.

Symétrie qui montre la séparation entre les deux religions que le peintre oppose.

Le Pape face aux richesses que possède l'Eglise grâce à la vente des indulgences

Moine qui plume une poule : fait référence aux fidèles se faisant "plumer" par l'Eglise + le moine est gras ce qui montre que le clergé cumule les richesses et ainsi mange à leur aise

Moine ne possédant pas de Bible: il ne fait pas de référence à Dieu et se fait souffler par une créature( potentiellement un diablotin)

Prêtre en train de baptiser une cloche( on considère que les cloches avaient un pouvoir d'éloigner tout danger): appui l'idée de superstition de Luther

Une scène montrant l'extrême-onction( considérée comme un sacrement chez l'Eglise catholique contrairement aux protestants qui la rejette): Luther est contre car celle-ci retire encore de l'argent aux fidèles afin qu'ils puissent accéder au paradis

Jeu de cartes qui montre que le clergé s'amuse plus qu'il n'écoute.

Prêtre tournant le dos aux fidèles lors de la messe

Petite figurine dans la capuche montrant la folie de ce clergé

Jésus-Christ est remplacé par Saint François d'Assise

Dieu est ici représenté comme violent en jetant des éclairs sur la foule

Ligne qui relie Luther à Dieu en passant par le Christ et un agneau. Cela signifie que le seul intermédiaire entre Dieu et les Hommes est la Bible.

Le deuxième sacrement conservé est le baptême. Celui-ci est comparé à l'extrême-onction car ils se trouvent sur le même axe: l'un représentant la vie et l'autre la mort.

Le protestantisme ne garde plus que deux sacrements: la communion en fait partie. On peut l'identifier avec le don du pain et du vin faisant référence à la Cène.

Les protestants sont plus attentifs que les catholiques car ils comprennent ce que dit Luther(langue commune). De plus, nous pouvons apercevoir une femme avec son enfant: toute la population est acceptée.

Le peintre représente Martin Luther en train de transmettre la parole de Dieu avec la Bible traduite en allemand( date de traduction allemande de la Bible par Luther: 1522)

La colombe est le symbole du Saint-Esprit .

Christ sacrifié

Le sol montre l'ordre de la religion des protestants comparé à celui des catholiques.

Dieu ayant une attitude calme qui fait cohérence avec la scène.

Cette gravure de Lucas Cranach le Jeune fait propagande pour le protestantisme. Le fait que ce soit une gravure favorise son développement et ainsi permet de sensibiliser un plus grand nombre de personnes. Cette gravure est divisée en deux parties opposant le protestantisme(à gauche) et la religion catholique(à droite). Cette gravure est en réalité une allégorie distinguant les deux parties avec d'un côté une partie harmonieuse, organisée et de l'autre une partie désordonnée. C'est grâce à cela que nous pouvons en déduire la position du peintre. Il critique la religion catholique et met donc en avant le protestantisme. Le peintre montre que l'Eglise catholique s'enrichit sur le dos de ses fidèles et est basée sur des superstitions ne faisant pas référence à Dieu. Tout est mis en place pour montrer que Dieu est du côté des protestants. Cette gravure peinte en 1546 date de l'époque de la Renaissance où se trouve le mouvement humaniste. L'humanisme est centré sur les Hommes et critique la pensée de l'Eglise. Cette gravure en fait partie et incite les autres membres de la société à rejoindre le protestantisme.