Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

devoir Histoire

Introduction :

-"Dix deniers ! Vous avez dit, dix, deniers pour ce masque !"
-"Vous avez très bien entendu et si il vous semble trop cher allez voir ailleurs !"
Courroucé le client sort une bourse de satin et paye les dix deniers qu' il souhaitait economiser.
-"Qu' elle arrogance pour un marchand, vous n' êtes pas prêt de me revoir."
Peste-t-il.
Mario, le marchand en question hausse les épaules, il connait bien monsieur de Corti et sait bien que ce dernier est trop attaché à la boutique, à la diversité, à la qualité et surtout à l' originalité des produits vendus pour partir de cette façon. D' autant que l'on approche de Février et donc du carnaval, Mario connait bien son client et sait qu'il achetera plusieurs costumes avant de trouver celui qui lui correspondra vraiment. Donc selon lui il n' est pas prêt de le perdre !
Soudain entre dans la boutique, doublant tous les clients, et les esclaves en train de les servir, un gros homme à l'air joyeux.
-"Mario Dalbore ! Et moi qui te croyait au théatre ou je ne sais où, depuis quand travailles tu le mardi ?"
-"He bien Enzo, toujours aussi discret !"
-"Tu ne réponds pas à ma question, que se passe-t-il ? "
-"He bien en fait je prépare un voyage, bien entendu à but lucratif. J'aimerai partir dans une navas avec tout ce que ce bateaux pourra contenir, plus une cinquantaine d'hommes, et j'irais vers Jerusalem et Antioche en passant par Saint Jean D' Acre, une fois ma marchandise vendue. J' acheterai de la soie, du bois précieux et des tapis d' orient a bas prix avant de les revendre ici le plus cher possible"
-"He bien quel programme ! Je te propose de l' aller fêter dans une taverne aussi proche que ton départ."
-"Si c' est toi qui m' invite ce sera avec joie!"



Chapitre I:

-"Ha, ma tête j' ai l' impression que tous les saxons jusqu' au dernier m'ont marché dessus "
-"Le maitre est réveillé, venez!"
-"Harald explique moi, que se passe-t-il ?"
Sans attendre le jeune esclave danois s' execute et explique à son maitre comment il l' a retrouvé peu loin de la domus a moitié ivre avec son ami enzo pour le soutenir.
-"aussi tôt que je vous ai vu j' ai appelé quatre autres de vos serviteur et nous vous avons portés jusque ici, vous avez beaucoup dormi et vous voila maintenant réveillé."
Soudain le maitre bondit, et subitement hors de lui s' écrit.
-"Quoi, mais le soleil est déjà haut dans le ciel; quelle heure est il, midi est-il passé ?"
-"Et bien, mon maitre, il n'est même pas onze heure"
-"Tant mieux fait venir les habilleurs je pars sur l' heure."

Aussitôt arrivé au ports Mario se précipite vers un Homme grand a l' air austère.
-"Alessandro, alors mon bateaux est-il prêt ?"
-"Tu devais passer vers midi Mario, et, il est onze heure depuis seulement quelque minutes ! Mais, pour répondre a ton interrogation, oui, il est prêt...

Chapitre II:

Voila maitenant près d' une semaine qu'ils sonts en mer en direction d' Alexandrie et voila maintenant près d' une heure que la terre est en vue, d' ici quelques minutes, ils entreront au port et commenceront a décharger la marchandise afin de la vendre.
Mario a déjà toutes ses techniques de ventes en tête, il se souvient encore quand, il y a dix ans au début de son entreprise, il vendait des plat a base de rat comme étant de la viande exotique. Il se rapelle aussi qu' il remplissait un tiers des amphores de vin avec du vinaigre ce qui lui permettait d' en vendre deux fois plus.
Tout a ses pensées, Mario ne se rend pas compte qu' ils viennent d' accoster et que les esclaves ont presque fini d' installer les étales, déjà les "rabatteurs",(une technique inventé par mario qui consiste à envoyer des esclaves dire du bien du commerçant aux passants) sont partis et déjà les premiers clients affluent voir ce marchand qui a comme tant d' autre traversé la mer.
Soudain une voix s' éleve :
-" Place, place, poussez-vous,je veux parler au capitaine de ce vaisseau!"
Mario intrigué se rend compte de la situation et ouvre la porte de sa cabine au capitaine en armure qui entre. Il est grand, brun, avec une barbe de plusieurs jours. Il porte la croix de l'ordre du temple et n' à pas l'air disposé à plaisanter.
En quelques mots il explique qu' il souhaite se rendre à Constantinople pour répondre à l' appel de la quatrième croisade. Aussitôt les clauses du marché sont entendues. Les croisés monteront à bord, ils assureront la sécurité des marchands en échange du voyage en bateau, ils iront donc à Constantinople avec une escale à Jérusalem. Le croisé et lui se sont entendus, tant pis pour Saint Jean D' Acre.

Chapitre III:

En mer tout est calme, ils sont partis hier et commencent à trouver le temp long. Les marins, les soldats et les marchands ont commencé à fraterniser et on les voit souvent jouer aux cartes, aux dames et a un jeu de pion sur un plateau que les croisés ont apprit grace aux sarrasins, il y a dix ans à la troisième croisade. Ils appellent ce jeu les échecs, il consiste à prendre le roi avec les autres pions.
Mario est sur la dunette à l'arrière, il médite en contemplant la mer, lorsque surgit Thibaut le capitaine croisé. Il regarde la mer un moment puis se retourne vers Mario.
-"Je crois que nous allons être utiles"
-"pourquoi donc"
-"Cette voile nous suit depuis bientôt deux heures et elle n'a de cesse de se rapprocher, nous allons être attaqué, cette nef ressemble à s'y méprendre a celle que des pirates m'ont volé au combat, il y à de ça quelques années. Ce sont des pillards, nous pouvons moi et mes hommes en venir a bout.J'ai d'ailleurs une bonne idée dont j' aimerais vous faire part.
Les deux bateaux ne tarderont pas à se trouver assez proche pour un abordage, lorsque soudain depuis le bateau marchand une chaloupe est mise à la mer.
-"Allah est grand la prise de ce vaisseaux sera facile" jubile le capitaine.
Ce dernier exulte car tout semble jouer en sa faveur une vingtaine de marchands sont déjà descendu et commence à ramer ils sont armés mais de la ou ils sont ils ne peuvent pas leur faire de mal.
Les maures commencent à lancer des grapin afin d'arrimer les deux bateaux lorsque soudain des cris de douleur puis de peur s' élèvent...

Des Feux grégeois ! Les croisés, cachés à l'intérieur du bateaux se préparent à l'assaut pendant que les esclaves du marchand qui sont restés à bord arraisonent les maures d' un savoir doulouresement aquis par les croisés devant Jerusalem.
Les maures, dont les effectifs ont diminué de moitié ne sont plus qu' une vingtaine qui montent à l' assault et se font recevoir par les lances et les épées des croisés.
Puis, c'est le corps à corps, et sur le pont de seuleument douze mètres de large les combat sont rudes. Les maures sont sur leur terrain de combat habituell et commence a prendre l' avantage.
Bien que les croisés ont des armures, les assaillants sont plus vifs. Enfin, une clameur s'élève et les quelque croisés et marchands partis dans la chaloupe prennent en tenaille les derniers maures, qui n' étant plus qu' une dizaine se rendent.
Après les combats, l' identification des cadavres, tache morbide entre toutes, permet d'apprendre le décès de quatre templiers. Presque tout les autres sont blessé plus ou moins gravement, mais c'est surtout dans le camp des vaincus que se trouve le plus grand nombre de mort et de blessés.
Le pont, nettoyé, les templiers prennent une décison: les pirates qui se convertiront pourront rejoindre l' ordre du temple, les autres seront jetés à la mer ou achevés.
Le capitaine, le premier, prend une décision, il ne se convertira pas; à titre d'exemple, on lui coupe les tendons et on le pend à la grande vergue.
Etonamment, après lui, tous veulent se convertir.
Deux jours après, Mario est à Saint Jean D' Acre. Il a réussi à convaincre le capitaine templiers que les réparations des deux bateaux étaient trop importantes pour attendre Alexandrie.

Chapitre IV:

Constantinople, la ville de Constantin.
Voila bientôt deux jours que tous ici en parle.
Bien sur, ils n'entrerons pas dans la ville au vue de la dangerosité de la quatrième croisade.
Ils sont arrivés a l'île Dandros en même temp que d' autres croisés venus d'ailleurs.
Ils s'apprètent à se quitter le lendemain.
Mario marche il n' a que ça à faire et il s' ennuie lorsqu'un homme qui semble commander aux vénètes vient le voir.
De loin, Mario croit le reconnaitre mais il est loin de deviner l'identité de la personne en question.
Ainsi, quand ce dernier est suffisament proche pour que Mario voit son visage, il ne peut retenir une exclamation...
-"Le doge ! Messire qu'elle honneur"
-"Comment vous appellez vous, vous qui commandez deux bateaux en même temps ?"
-"Je me nomme Mario Dalbore, je suis nobles vénètes, j'ai payé pour le devenir il y de ça presque cinq ans"
A ces mot, le vieux doges tout ridé, envelopé dans sa toge pourpre, avec sa coiffe pourpre de sorte que l' ont le remarque sourit
-"avec mes yeux qui ne voit presque plus depuis le coup prit a cette terrible bataille je n'ai même pas reconnu un citoyen de Venise."
-"Et bien Mario, je dois partir, mes amis m'attendent. Je te souhaite bonne chance, adieu."
Maitenant seul, Mario méditent sur son retour proche à Venise et sur son périple ordinaire pour tout marchand, qu'il recommencera surement l' année prochaine.

Pages annexes

Venise

Fondée peu après 568 par des réfugiés fuyant l'invasion lombarde, elle fut la capitale pendant onze siècles, de 697-1797 de la république de Venise. Durant le Moyen Âge et la Renaissance, la ville fut une grande puissance maritime, à l'origine de la Quatrième croisade et victorieuse lors de la bataille de Lépante en 1571 contre l'Empire ottoman. Grâce à ses liens avec l'Asie et le Proche-Orient, dont le marchand et explorateur Marco Polo fut l'initiateur, elle devint également l'une des principales places commerciales d'Europe, notamment de la soie, des céréales et des épices.

Son nom provient du peuple qui habitait la région avant le xe siècle, les Vénètes. Dénommée Venetiae en latin, elle est parfois surnommée la « Cité des Doges », la « Sérénissime », la « Reine de l'Adriatique », la « Cité des Eaux », la « Cité des Masques », la « Cité des Ponts » ou encore la « Cité flottante ». La ville est aujourd'hui célèbre pour ses canaux notamment le Grand Canal et ses gondoles, ses nombreuses églises, la place Saint-Marc, le palais des Doges, le Pont des Soupirs, sa Biennale ainsi que son carnaval.

Constantinople

Constantinople fut bâtie sur le site de l’antique ville de Byzance dont la plupart des sources antiques attribuent la fondation légendaire à deux héros mythiques, Byzas, fils d’une nymphe ou d’un roi thrace, ainsi qu’un certain Antes .Sur le plan linguistique, le nom de « Byzance » (en grec ancien : Βυζάντιον Byzántion), vient soit du mot grec buzō signifiant « resserré » en référence au Bosphore, soit du mot thrace βυζή buzē : « rivage».Selon Socrate de Constantinople, lorsqu’il inaugura officiellement sa nouvelle capitale, le 11 mai 330, Constantin Ier décida que la nouvelle ville porterait son nom et s’appellerait « Ville de Constantin » (en grec ancien : Κωνσταντινούπολις) en même temps qu’elle serait désignée officiellement sous le nom de « Nouvelle Rome » (en grec ancien : Νέα Ῥώμη). Toutefois, à titre de ville la plus importante d’Europe du IVe siècle au XIIIe siècle et centre de culture et éducation du bassin méditerranéen, on lui donnait le titre de Basileuousa (Reine des Villes) ou Mégalopolis (la Grande Ville) et les Constantinopolitains se référaient à elle dans le langage courant comme à « la » Ville (ἡ Πόλις). Les autres peuples afficheront la même déférence à son endroit. Les Varègues l’appelleront « Miklagarðr » (de mikill “grande” et garðr “ville »), les Arabes « Rūmiyyat al-Kubra » (la grande Cité des Romains) et les Slaves (Rus’s) « Tsargrad (Царьград) » ou « Carigrad », « la ville de l’empereur (césar) ».

Alexandrie

Fondée en 331 avant notre ère par Alexandre le Grand, la cité a été durant l'époque hellénistique la plus grande ville du monde grec. Précédemment elle portait le nom de Kayssoun.Surnommée le « comptoir du monde » par Strabon, elle formait un pôle commercial majeur, aboutissant à la formation d'une population cosmopolite de l'ordre d'un demi-million d'habitants, presque inégalée durant l'Antiquité. De plus, la ville était la capitale du pouvoir lagide, ce qui lui donnait un rôle de premier plan dans la gestion administrative de l’Égypte et dans l'histoire de la dynastie ptolémaïque.La ville d’Alexandrie est située à l'ouest du delta du Nil, entre le lac Maréotis et l’île de Pharos. Cette dernière était rattachée à la création de la ville par l’Heptastade, sorte de digue servant aussi d’aqueduc, qui a permis non seulement l’extension de la ville mais aussi la création de deux ports maritimes.

Saint Jean D' Acre

Saint-Jean-d’Acre, appelée Acco ou Ptolémaïs dans l'Antiquité et au Moyen Âge, est le nom donné par les chrétiens à la ville d'Acre (Israël) en Terre sainte. La prise de Saint-Jean-d'Acre en 1291 par les mamelouks aboutit à la fin du royaume de Jérusalem et clôt la période des croisades médiévales.La ville d'Acco (Acre) est conquise par Ptolémée II, souverain d’Égypte qui la baptisa de son nom, Ptolémaïs, nom qu'elle gardera jusqu'à la conquête latine. Pendant les croisades, la ville est prise le 26 mai 1104 par Baudouin Ier, roi de Jérusalem. Reprise par le sultan Saladin, le 9 juillet 1187, elle est reconquise en 1191 par les rois Philippe-Auguste et Richard Cœur de Lion durant la troisième croisade.
L'installation des Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et la fondation de l'Hôpital apportent à la ville un nouveau nom, celui de Saint-Jean-d'Acre.
Au XIIIe siècle, elle devient la capitale du royaume de Jérusalem, la ville sainte étant restée entre les mains des sultans ayyoubides. Saint-Jean-d'Acre est alors le principal port du royaume de Jérusalem par où transitent toutes les marchandises, divisé en quartiers contrôlés par des marchands venus de tout le pourtour méditerranéen, notamment vénitiens, pisans, génois, français et germaniques.

Les pirates Maures

Le terme « Maure » semble aussi familier que confus, et il y a une raison à cela : bien que le terme puisse être trouvé dans la littérature, l'art et les livres d'Histoire, il ne décrit pas en réalité une ethnie spécifique. La désignation « Maures » a été utilisée pour décrire alternativement les musulmans ayant régné en Espagne et des Européens d'origine africaine - entre autres pendant des siècles.Dérivé du mot latin « Maurus », le terme était à l'origine utilisé pour décrire les Berbères et les personnes originaires de l'ancienne province romaine de Maurétanie, dans ce qui est aujourd'hui l'Afrique du Nord. Au fil du temps, il a été de plus en plus appliqué aux musulmans vivant en Europe. À partir de la Renaissance, le mot « Maure » a également été employé pour décrire toute personne à la peau noire ou hâlée.