Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

THEMATIQUE B
L’INDIVIDU RESPONSABLE DE SON ENVIRONNEMENT

Les ressources en énergie

Les ressources énergétiques : répartition et consommation

Inégalement réparties dans le monde, les énergies non renouvelables sont épuisables et leur utilisation est fortement polluante. Il en existe deux types : les énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon) et l'énergie fissile (uranium). Progressivement, nous assistons à l’épuisement de ces ressources.

Les énergies renouvelables sont dites non épuisables car elles se renouvellent à l’échelle d’une vie humaine. Provenant de phénomènes naturels, elles sont une alternative face à l’épuisement des énergies non renouvelables (ex. : énergie hydraulique et énergie éolienne).

  • La chaleur de la terre grâce à laquelle on produit l'énergie géothermique.
  • Le vent qui produit l'énergie éolienne.
  • L'eau qui produit l'énergie hydraulique.
  • Le soleil dont on capte la chaleur grâce aux panneaux photovoltaïques.
  • Les marées produisent l'énergie marémotrice.

Les énergies renouvelables proviennent

  • Ce sont les énergies utilisant des composants qui disparaissent de la terre au fur et à mesure de leur utilisation car leur fabrication nécessite énormément de temps. Elles produisent beaucoup de gaz à effet de serre. Par exemple : le charbon, le pétrole, l'uranium, le gaz, ...
  • Au sein des foyers français, l’énergie est un poste de consommation important. Les appareils électriques et électroniques font augmenter la consommation d’électricité spécifique.

Les énergies non renouvelables

Les impacts de la consommation d’énergie

L’augmentation de la consommation énergétique et le recours aux énergies non renouvelables provoquent une amplification de l’effet de serre et conduisent au réchauffement climatique.


L’émission de gaz à effet de serre (GES) d’une activité ou d’un pays est mesurée par l’empreinte carbone.

Les conséquences sur les individus et l’environnement sont nombreuses. La pollution de l’air est à l’origine d’atteintes à la santé. De plus, le réchauffement climatique menace la biodiversité et provoque des dérèglements mettant en danger certaines populations (ex. : élévation du niveau des mers, phénomènes météorologiques extrêmes, etc.).

Vidéo :
L’effet de serre

Les mesures de prévention

Des réglementations prévoient des mesures collectives à mettre en place pour limiter la consommation énergétique. L’aménagement des voiries pour les cyclistes et les piétons, le recours à des transports collectifs plus propres ou encore la valorisation d’un logement moins consommateur en sont des exemples.

À l’échelle individuelle, il est demandé à chacun d’adopter des gestes écocitoyens, par exemple : utiliser des lampes basse consommation, acheter des appareils peu énergivores, privilégier les transports en commun, le covoiturage, la marche ou encore le vélo.

Cependant, d’importants efforts sont encore nécessaires pour réduire nos émissions de GES.