Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Luca Giordano se forme à Naples dans l'atelier de Jusepe de Ribera, puis à Rome chez Pierre de Cortone.

L’enlèvement d’Hélène,

Luca Giordano,

vers 1680-1683,

(Naples 1634 - Naples 1705)

Huile sur toile

H. 139 cm x L. 249 cm

Attentif au caravagisme napolitain ainsi qu'à l'école vénitienne, en particulier à Véronèse,

le peintre Luca GIORDANO partage sa carrière entre Naples, Florence, Rome, Venise et l'Espagne où il est convié à la Cour par Charles II.

Un homme et ses quatre compagnons enlèvent une jeune femme à la longue chevelure blonde.

La légende de l'enlèvement d'Hélène par Pâris, événement qui est à l'origine de la guerre de Troie, est racontée dans L'Iliade d'Homère (chant III).

Cette iconographie n'est pas isolée dans la production de Luca Giordano :

le peintre a réalisé au moins cinq autres peintures sur ce thème.

Il traite à plusieurs reprises le thème du rapt (Hélène, Déjanire, Europe, les Sabines)

Le cadrage resserré en frise exacerbe l'enchevêtrement des corps et dynamise la scène prise dans un bouillonnement presque brutal.

Il affirme ainsi son goût pour le mouvement et les recherches d'effets lumineux découverts auprès de son maître Ribera et des caravagesques napolitains.

Luca Giordano exploite ce qu'il a retenu de l'école vénitienne : la belle Hélène aux longs cheveux blonds et bouclés, à la peau laiteuse, devient l'archétype du canon vénitien féminin face aux napolitains à la nuque rougie par le soleil des campagnes.

Les trois différents bleus utilisés pour les vêtements d'Hélène:

  • bleu lavande des sandales
  • bleu-gris de la ceinture
  • bleu outremer de la draperie

accentuent le contraste avec la blancheur de sa peau et révèlent le raffinement de la gamme chromatique.

Les trois différents bleus utilisés pour les vêtements d'Hélène:

  • bleu lavande des sandales
  • bleu-gris de la ceinture
  • bleu outremer de la draperie

accentuent le contraste avec la blancheur de sa peau et révèlent le raffinement de la gamme chromatique.

Des analyses scientifiques ont révélé un agrandissement de la toile dans la partie supérieure, qui s'est accompagné d'un rentoilage.

Une radiographie a mis en évidence le casque originellement empanaché de Pâris, repeint à une date indéterminée.

Pour aller plus loin:

1. Hélène et Pâris au cinéma dans "Troie" (2004)


2. 50 nuances de Grecs :


3. Odysseum: "Hélène, la plus belle reine du monde, le fléau de Troie"


4. Les Odyssées de France inter


5. Expositions virtuelles de la BnF