Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La République et la citoyenneté

Problématique : qu’est-ce qui réunit les français dans la République ?

EMC - 1

I. Les valeurs, les principes et les symboles de la République

1. Une mise en place longue et progressive de la République :

2. Quels sont les principes de la République française ?

index

3. LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE

II. nationalitÉ, citoyennetÉ franÇaise et europÉenne

1. naitre franÇais, devenir franÇais

2. la citoyennetÉ franÇaise

3. la citoyennetÉ européenne

III. Le droit de vote :

1. la conquête du droit de vote

2. L'exercice du droit de vote

v

ème

Rép

UNE CONSTITUTION EST L'ENSEMBLE D'ARTICLES QUI INDIQUENT COMMENT UN ÉTAT EST GOUVERNÉ





UNE RÉPUBLIQUE EST UNE FORME DE GOUVERNEMENT OÙ LE POUVOIR N'EST PAS HÉRÉDITAIRE






LE 1ER ARTCILE DE LA CONSTITUTION AFFIRME QUE LA FRANCE EST UNE RÉPUBLIQUE



Le sceau de la république française

Actuellement, le sceau de la Vème République est repris de celui de la IIème République ( seule la date a été effacée )

Côté face : la liberté

Côté pile : une couronne de chêne et d’olivier, liée par une gerbe de blé

I- Les valeurs, les principes et les symboles de la République :

ème

Rép

v

LES VALEURS SONT LES IDÉAUX, C'EST A DIRE LES GRANDES IDÉES QUE SE FIXE LA RÉPUBLIQUE




LES PRINCIPES SONT L'APPLICATION CONCRÈTE DANS LA LOI DES VALEURS




1- Une mise en place longue et progressive de la République :

1900

1750

1800

1850

1950

Rép

v

ème

1792 - 1799 / Ière République

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen

1848 - 1852 / 2ème République


Le suffrage universel masculin

Juste là réservé aux seuls hommes majeurs qui payaient un impôt, le droit de vote est élargi sans condition de richesse à tous les citoyens masculins.




1870 - 1940 / 3ème République

L'école obligatoire, gratuite et laïque



1946 - 1958 / 4ème République

Le suffrage universel

Les femmes obtiennent le droit de vote




1958 - ... / 5ème République

Le suffrage universel DIRECT

Le président de la République jusqu'à présent était élu par un groupe de grands électeurs. Avec la Constitution de 1958, c'est le peuple qui élit DIRECTEMENT le président de la République.




==> La République est née le 21 septembre 1792, suite à la révolution française.

La Constitution actuelle de la France est celle de 1958 qui a fondé la Ve République.



2- Quels sont les principes de la République française ?

Rép

v

ème

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

Article 1 de la constitution de 1958

UNE RÉPUBLIQUE INDIVISIBLE

Dans chaque région et chaque département, le préfet est à la tête des services de l’Etat. Il met en application les lois de la République, identiques sur l’ensemble du territoire.



UNE RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE

Une séance publique à l’Assemblée nationale. Les députés de l’Assemblée nationale sont élus au suffrage universel par les citoyens. Les députés discutent et votent les lois.



UNE RÉPUBLIQUE SOCIALE

En 1945, au nom de la solidarité nationale, l’Etat a créé la Sécurité sociale. Elle assure chacun contre les risques de la vie.



UNE RÉPUBLIQUE LAIQUE

Pour être officiel, le mariage doit être célébré par un officier de l’état civil, conformément au code civil. La République ne reconnaît pas les mariages religieux.



La loi du 15 mars 2004 sur la laïcité à l’école

«Article L141 : Dans les écoles, les collèges, et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. »

3- Les symboles de la République :

Rép

v

ème

voir la prÉsentation en grand

Recopie le tableau sur ton cahier et complète-le au fur et à mesure de ta lecture du site "les symboles de la République".


==> Les symboles de la République sont apparus pendant la Révolution de 1789 et et se sont enracinés au début de la IIIe République.

Ils sont utilisés dans les lieux publics comme les mairies, pendant les grandes

manifestations nationales ou sportives, sur des objets de la vie quotidienne comme la monnaie et les timbres.

Les symboles représentent la République française et défendent des valeurs comme la liberté, l'égalité en droit, la solidarité.



Rép

v

ème

PAR NAISSANCE

PAR ACQUISITION

Lorem

ipsum

+ info

ETRE FRANÇAIS

Par mariage

Par naturalisation

Droit du sang

Code civil

Article 18 : Est français l’enfant dont l’un des parents au moins est français.

Article 19-3 : Est français l’enfant né en France lorsque l’un de ses parents au moins y est lui-même né.



Droit du sol

et sous conditions

1- Naitre français, devenir français :


Code civil :

Article 21-7 : Tout enfant né en France de parents étrangers acquiert la nationalité française à sa majorité si il en fait la demande.

Article 21-11 : Cette demande peut se faire par un enfant mineur dès l’âge de 13 ans.



Rép

v

ème

2. La citoyenneté française :

DES DROITS POLITIQUES

DES DROITS CIVILS

DES DROITS SOCIAUX

Définition ?

2 conditions pour être citoyen en France :

- avoir la nationalité française

- être majeur




Info

DDHC (1789)

Article 11 : La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.



« La nation garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence.

La nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture.»


Préambule de la Constitution de 1946, repise par la Constitution de la Vème République de 1958.








==> La personne âgée de plus de 18 ans et de nationalité française est un citoyen.

Le citoyen a le droit de vote et aussi le droit d'être élu : c'est le droit d'éligibilité.

Seuls les citoyens français ont ces droits politiques.

(Nuance à voir + tard)




==> Toute personne vivant sur le territoire français possède des droits :

Les droits civils sont la liberté d’expression, la liberté de manifester, la liberté de conscience, la liberté de circuler…

Ils sont définis en grande partie dans la DDHC, Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.



==>Toute personne vivant sur le territoire français possède des droits économiques et sociaux : droit à la santé, au logement, au travail…

Ces droits sont garantis par la constitution et mis en œuvre par l’État grâce à différents organismes : pôle emploi, La CMU (Couverture maladie universelle), le RSA (revenu de solidarité active), les logements sociaux…




Rép

v

ème

3- La citoyenneté européenne :

==>Depuis le Traité de Maastricht en 1992, tout citoyen d’un pays de l’Union Européenne dispose de la citoyenneté européenne.

Il dispose d’un droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales et européennes dans le pays de l’UE où il réside.



1848

Suffrage universel masculin à 21 ans

1992

Droit de vote à 18 ans

1944

Droit de vote des femmes

1974

droit de vote du citoyen européen

XIXème siècle

XXème siècle

1791

Suffrage censitaire et indirect masculin à 25 ans

III- Le droit de vote :

1- La conquête du droit de vote :

==> En 1944, le droit de vote est enfin accordé aux femmes.

Plus d’un siècle et demi a été nécessaire entre le droit de vote accordé à une partie de la population et le suffrage universel.



?

QUI ?

QUOI ?

COMMENT ?

2- L'exercice du droit de vote :

==>Si le citoyen peut voter, il est également éligible : il peut se présenter aux élections si il respecte la condition d’âge (18 ou 24 ans selon les élections).

Dans une démocratie, le vote doit être universel, égal et secret. Le citoyen doit s’inscrire sur les listes électorales. Le jour du vote, il doit justifier son identité, se rendre dans l’isoloir et déposer son bulletin dans l’urne.

Le référendum et l’élection sont des types de vote.

Certains citoyens français n’exercent pas leur droit politique en ne s’inscrivant pas sur les listes électorales. D’autres ne vont pas voter le jour des élections : ce sont des abstentionnistes. Ils mettent ainsi en danger la démocratie. Voter est un droit mais aussi un devoir.


« Pour être éligible à une élection, il faut être électeur et de nationalité française. La condition d’âge diffère également selon les élections :

  • 18 ans pour les élections municipales, cantonales, régionales, législatives et présidentielles.
  • 24 ans pour les élections sénatoriales.

D’après le site du ministère de l’intérieur, 2012