Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

BEYONCÉ

Horizontal infographics

ALEX MORGAN

Horizontal infographics

GOOGLE - SEARCH TIPS

Horizontal infographics

Transcript

Une présidentielle en 4 points

"Avecvous2022"

Dans la nuit du 26 au 27 janvier, le site intenret de campagne d'Emmanuel Macron a été discretement mis en ligne.

+info

Intitulée « Avecvous2022 » la plate-forme qui est dénuée de tout logo ou nom de parti politique entend « faire entendre » la voix des Français à l’approche de l’élection présidentielle. Une démarche qui rappelle l'air de la campagne de 2017…

« Il y a deux choses, la tactique et la stratégie de Macron. D’une part, la tactique, c’est-à-dire la façon dont Emmanuel Macron gère sa non-entrée en campagne avant son entrée en campagne. Il cherche à enjamber le premier tour de l’élection présidentielle. Fort d’un niveau de popularité certes minoritaire (37 % selon le dernier sondage IFOP pour le JDD le 22 janvier 2022), mais n’atteignant pas un niveau catastrophique – par comparaison au score des anciens chefs d’État à la fin des quinquennats –, l’actuel président considère qu’il lui reste des ressources lui permettant de se surexposer dans une campagne de premier tour », constate Arnaud Benedetti, rédacteur en chef de la Revue politique et parlementaire, professeur associé à l'Université Paris Sorbonne et auteur de Comment sont morts les politiques. :

Pourquoi un second mandat ?

« La question, ça n'est pas cinq ans de plus ! C'est pour quoi faire ? »

+info

Comment convaincre à nouveau sans l'attrait de la nouveauté de 2017 ? Comment convaincre sur de nouvelles réformes quand il a échoué sur celles des retraites ou des institutions ? Au-delà, comment réussir ce qu'aucun de ses prédécesseurs n'a réussi hors cohabitation, qui plus est dans cette période inédite de Covid ?

Emmanuel Macron n'a de cesse de mettre en avant son bilan - condition nécessaire mais pas suffisante -, mais il tente aussi toujours de se projeter. « Cela se jouera beaucoup plus sur le projet que sur le bilan », tranche Stanislas Guerini, délégué général de La République En marche.

"Reconquête" ?

Emmanuel Macron a défendu son bilan dans les territoires ruraux ce lundi 24 janvier en employant le mot "reconquête", qui est aussi le nom du parti d'Éric Zemmour.

+info

D'après le communicant et président de MCBG Conseil Philippe Moreau-Chevrolet, l'emploi de ce mot par Emmanuel Macron n'est pas le fruit d'un hasard. Le "futur" candidat à l'élection présidentielle a volontairement voulu créer la confusion en affirmant, devant les jeunes lors de son déplacement dans la Creuse, "soyez confiants, vous êtes la génération de la reconquête de la ruralité".

Revenir aux fondamentaux ?

Emmanuel Macron veut faire différemment et ne cherchera pas de nouveaux électeurs comme peut le fait sa rivale, Valérie Pécresse.

+info

Le chef de l’Etat veut donc revenir aux fondamentaux. Au-delà de la droite et de la gauche, proposer de nouvelles réformes de société. De nouveaux marqueurs qui parlent à la gauche.

Il prévoit aussi de beaucoup moins parler d’insécurité, d’immigration ou encore de l’islam. Car le président en est convaincu, il ne pourra jamais aller aussi loin que ses rivaux à droite.

Même si aucune annonce officielle n'a été faite, des pistes concernants la campagne du président sortant semblent fuiter.