Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

L'Art de la reformulation

comprendre les techniques de reformulation

1- La reformulation reflet / miroir :

elle consiste à paraphraser ou refléter le message que le sujet vient d’émettre, montrant ainsi un effort de compréhension.

Ex : « Ainsi, selon vous… ; Vous voulez dire que… ; à votre avis, donc … ; en d’autres termes. »

2- La reformulation-clarification :

Le récit du sujet est l’expression directe de ce qu’il éprouve. Cette reformulation consiste à mettre en lumière le sens caché du message. Le risque d’interprétation est grand, parfois inévitable, et l’erreur d’analyse demeure possible. La clarification est à formuler avec précaution, sous la forme d’une proposition.

Ex : « Quand tu dis que tu en as marre de « ça » et que tu comptes « réagir », je crois comprendre de mon côté que tu ne supportes plus son attitude, que je perçois comme condescendante lorsque tu en parles, et que tu as dans l’idée de le lui dire. C’est bien cela ? »

3- La reformulation-résumé :

elle vise à relever les éléments saillants, ce qui suppose que l’on a saisi l’essentiel de ce que le sujet voulait dire. Il est capital d’opérer cette reformulation à partir de ce qui est fondamental pour le sujet lui-même.

Ex : « Si je comprends bien, il y a eu plusieurs phases : D’abord…… Puis, …… Et enfin …… »

4- Le recadrage :

c’est la reformulation basée sur le renversement du rapport figure-fond. Il s’agit de reformuler en montrant un autre versant de ce qui est dit. Il permet par exemple de dédramatiser une situation douloureuse ou pénible. Le recadrage peut offrir à l’accompagnant la possibilité d’apporter du soutien à l’autre.

Ex : « J’entends bien que tu penses avoir raté ton cours, que tu notes des erreurs et que cela ne te convienne pas. C’est d’ailleurs ce que vivent régulièrement les personnes exigeantes, sérieuses et qui sont capables de se remettre en question. »

“Les mêmes mots, dans une bouche nouvelle, prennent un accent de vérité qu'ils avaient perdu.”


Jerome Touzalin
Le Passager clandestin