Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Ce qu'il faut de la terre à l'homme

Start

Léon Tolstoï 1886 et Martin Veyron 2016

Eliane Deng, Candice Rin , Ena Rodrigues , Capucine Tek , 1er A

En quoi la nouvelle Ce qu’il faut de Terre à l’Homme peut être une bonne ouverture pour le recueil Les Caractères de Jean de la Bruyère.

Plan


1- Un conte universel et intemporel

2- La recherche du bonheur

a )Paradoxe et correspondance entre désir et réalité

a ) La cupidité de l’homme dans la littérature

b ) L’argent fait-il le bonheur ?

b ) La volonté d’égaler les dieux


a ) La cupidité de l’homme dans la littérature

+

- Les récits de vies, les épopées, les chansons de geste, puis la littérature courtoise : selon la tradition chrétienne sont peu enclins à la représentation de l’argent

-C’est avec la littérature satirique, littérature de la bourgeoisie, que l’on peut rencontrer l’argent

+

- Les représentations se renouvellent avec l’essor de la circulation monétaire

- Le Tiers-Livre de Rabelais, Les Essais de Montaigne, ou encore l’Hymne de l’or de Ronsard

+

- Naissance d’une littérature essentiellement psychologique

- de Mme de La Fayette : La Princesse de Clèves ( période vulgaire )

- théâtre de Molière ( comédie )

- Les Fables de La Fontaine

+

- Essor du roman, avec la naissance du personnage qui apparaît sous un jour essentiellement humain

- la fiction s'ouvre au cadres modestes

- Le Paysan parvenu, Marivaux

- philosophes

+

- L’argent et la cupidité sont des thèmes omniprésents

- Victor Hugo

- Guy De Maupassant


Moyen-age

Au XVI°


Le début du XVII°


Le début du XVIII°

la cupidité : désir excessif d’argent. C’est en quelque sorte une avidité, une soif de posséder toujours davantage et dont l’ultime volonté est de satisfaire ses ambitions personnelles

+

L’Avare et le Passant, L’Avare et l’Envieux, L’Homme qui ne tient compte du trésor, Le Voleur et le pauvre homme, Le corroyeur et le Financier.

- Jean de la Fontaine

- La comédie antique Grecque


l'Antiquité


Au XIX°,

mise en évidence des désirs humains

b ) La volonté d’égaler les dieux

+

+

+

L’Hybris

proposition d'élargir son terrain en 24h.

- trop ambitieux

- va être amener d’une certaine à renier son humanité, pour chercher à égaler les Dieux

L’Hybris c’est le comportement immoral de la démesure, c’est être enivré par un excès de pouvoir qui va pousser l’Homme à ressentir une amertume dévorante, de l’orgueil et à vouloir plus. Atteindre le niveau des Dieux est aussi un désir que l’Homme va chercher à avoir, et cette envie de dépassement de la limite va lui couter le prix du sang.

- Sur une durée de 24h, l’homme devra dessiner son futur terrain avec des piquets et revenir à temps au point de départ, sur une colline où l’astre géant se levant est visible. Et en toute évidence, son désir brûlant va le pousser a perdre sa propre vie.

- châtiment « Némésis »

a )Paradoxe et correspondance entre désir et réalité

  • LA RÉALITÉ : le caractère de ce qui est réel, de ce qui existe effectivement
  • LE DÉSIR : la transcendance qui porte à vouloir quelque chose connu ou imaginaire
  • Napoléon Bonaparte “Quand on veut on peut, quand on peut on doit”
  • Evolution du personnage principal, qui aquiert enfin des biens qui vont par la suite, l'obceder', le rendre avare.

L'écriture ressemble à la prostitution. d'abord on écrit pour l'amour de la chose, puis pour quelques amis, et à la fin, pour de l'Argent.


-Molière

b ) L’argent fait-il le bonheur ?

Giton

  • le riche
  • une bonne place dans la société
  • en bonne santé
  • sur de lui
  • determiné

Phédon

VS

  • le pauvre
  • invisible
  • en mauvaise santé
  • malade
  • triste
  • ``inférieur ``

Conclusion :

merci