Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Général des troupes sardes de Victor-Emmanuel II

Napoléon III (empereur français)

Les troupes françaises.

Environ 100 000 hommes sont mobilisés côté français.

S'y ajoutent environ 50 000 Sardes (non-visibles à l'image)

Le camp autrichien.

Les troupes, dirigées par l'Empereur d'Autriche, comptent environ 150 000 hommes.

Un soldat mort.

La bataille de Solférino est particulièrement violente. 17 000 personnes y trouvent la mort côté franco-sarde et 22 000 côté autrichien.

Cette brutalité extrême débouche sur la création de la Croix Rouge, à la suite de la bataille.

La colline de Solférino.

Elle est l'un des lieux de regroupement de l'armée autrichienne en vue de la bataille.

La bataille de Solférino (24 juin 1859) s'inscrit dans la campagne d'Italie menée par Napoléon III en 1859.

À cette date, les armées franco-sardes ont déjà connu des victoires importantes, notamment à Magenta (4 juin 1859). Alors que les troupes autrichiennes semblaient se replier vers l'est, elles entreprennent une manoeuvre offensive, se regroupant en formation de combat dans la province de Mantoue, aux abords de la colline de Solférino.



La bataille débouche sur une victoire franco-sarde importante, qui met fin à la campagne d'Italie et consacre le recul territorial de l'Autriche.