Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Séquence 4

femme

être une

index

1. stéréotypes

2. la bonne épouse

3. Un destin

4. violences

5. Grammaire

6. Musique

Séance 1 : à la rencontre de nos stéréotypes

?

Atelier pratique

> Cours comme une fille.

> Prépare-toi le matin comme une fille.

> Bats-toi comme une fille.

> Lance quelque chose comme une fille.

> Dis bonjour comme une fille.

Qu'est-ce qu'un sétéréotype ?

Comment se défaire des stéréotypes ?

"On ne nait pas femme,

On le devient."

Simone de beauvoir

Séance 2 : la bonne épouse

L'HOMME

> Cours comme une fille.

> Prépare-toi le matin comme une fille.

> Bats-toi comme une fille.

> Lance quelque chose comme une fille.

> Dis bonjour comme une fille.

LA FEMME

> Cours comme une fille.

> Prépare-toi le matin comme une fille.

> Bats-toi comme une fille.

> Lance quelque chose comme une fille.

> Dis bonjour comme une fille.

PROLONGEMENT

> Cours comme une fille.

> Prépare-toi le matin comme une fille.

> Bats-toi comme une fille.

> Lance quelque chose comme une fille.

> Dis bonjour comme une fille.

Vision de la femme dans le roman de Jane Austin
Orgueil et préjugé, 1895

Extrait n°1
« Mr Darcy se retourna et considéra un instant Elizabeth. Rencontrant son regard, il détourna le sien et déclara froidement :
— Elle est passable, mais pas assez jolie pour me décider à l'inviter. Du reste, je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie. »

Extrait n°2
« Sans se faire une haute idée des hommes ou de la vie conjugale, elle (Elizabeth) s'était toujours fixée comme but le mariage. C'est la seule ressource honorable laissée aux jeunes femmes de bonne éducation et de maigre fortune et, malgré l'incertitude du bonheur qu'il offrait, nul autre moyen plus attrayant n'existait pour elles de se préserver du besoin. »

Extrait n°3
« Mr. Darcy, au contraire, n’avait vu là qu’une collection de gens chez qui il n’avait trouvé ni élégance ni charme ; personne ne lui avait inspiré le moindre intérêt ; personne ne lui avait marqué de sympathie ni procuré d’agrément. Il reconnaissait que miss Bennet était jolie, mais elle souriait trop. »

1965

CHRONOLOGIE Des DROITs DES FEMMES

2013

1975

1945

Droit à l'avortement

Droit d'avoir un compte en banque à son nom

Droit de vote

Droit de porter le pantalon

+ info

+ info

+ info

+ info

Art. 1124. La femme passe de l’autorité de son père à celle de son mari. Elle est une éternelle mineur qu’il faut protéger. [...]. - Code Civil, 1804

"De même que les hommes qui en ont le goût peuvent envahir la cuisine, les femmes qui y sont instinctivement poussées doivent pouvoir s’occuper de politique."

HUBERTINE AUCLERT


Séance 3 : Un destin, un modèle

"Manifeste des 343 Salopes"

séance 4 : les violences faites aux femmes

3919

imagine un slogan de sensibilisation

Quelques chiffres :

113 féminicides en France en 2021

"Le refus de se résigner peut stopper la machine grinçante du malheur et la lancer sur d'autres rails."

Gisèle Halimi

dictée

Pourquoi, de nous deux, suis-je la seule à me plonger dans un livre de cuisine, à éplucher des légumes , laver la vaisselle en récompense du dîner […]. Au nom de quelle supériorité. Je revois mon père dans la cuisine. Il se marre, « non mais tu m’imagines avec un tablier peut-être ! Le genre de ton père, pas le mien !». Je suis humiliée. Mes parents, l’aberration, le couple bouffon. Mon modèle à moi n’est pas le bon, il me le fait sentir.
Annie Ernaux, La femme gelée

Pourquoi, de nous deux, suis-je la seule à me plonger dans un livre de cuisine, à éplucher des légumes, laver la vaisselle en récompense du dîner […]. Au nom de quelle supériorité. Je revois mon père dans la cuisine. Il se marre, « non mais tu m’imagines avec un tablier peut-être ! Le genre de ton père, pas le mien !». Je suis humiliée. Mes parents, l’aberration, le couple bouffon. Mon modèle à moi n’est pas le bon, il me le fait sentir.

Annie Ernaux, La femme gelée

Séance 5 : Savoir poser des questions

séance 6 : mosaïque de lutte musicale

"Le pouvoir ne vous est pas donné. Vous devez le prendre."

bEYONCé

Carnet de l'écrivain

c'est fini !