Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

CORPS HUMAIN ET SANTE

chapitre 1 – LA MENACE FANTOME


ACTIVITE 1

Etude des microbes

COURS 1

ACTIVITE 2

Les frontières de notre corps

COURS 2

partie 1

COURS 2

partie 2

ACTIVITE 3

Croissance bactérienne et température

COURS 3

ACTIVITE 4

Exemple d’une infection bactérienne

COURS 4

COURS 5

ACTIVITE 5

Exemple d’une infection virale

COURS 6


DEVOIR:

Les antibiotiques

Pour s'entrainer:

2

3

1

4

6

5

7

ACTIVITE: Le pus

CHAPITRE 2 – L'ORGANISME CONTRE-ATTAQUE

INTRODUCTION

Activité: étude des microbes

CORRECTION

-> Problème : quelle est cette menace fantôme ?

I- L’ennemi invisible

Cours

I- L’ennemi invisible:

1- Le monde des microbes:

- activité : étude des microbes
  • Tous les milieux de vie (air, terre, eau) sont peuplés d'êtres vivants microscopiques appelés microbes. Ils sont classés en 3 groupes : les virus, les bactéries et les micro-champignons. Certains sont inoffensifs et d'autres provoquent des maladies, ils sont dits pathogènes.
microbe : être vivant microscopique
pathogène : qui rend malade / provoque des maladies

Voir:

Activité: les frontières de notre corps

CORRECTION

Cours

I.2- Nos frontières avec l’ennemi

- activité : les frontières de notre corps
Pour nous envahir, ils doivent pénétrer nos frontières qui délimitent le milieu intérieur du milieu extérieur : la peau et les muqueuses, c'est la contamination.
Le corps sécrète des substances chimiques pour lutter contre les microbes : larmes, sucs digestifs .

peau : couche épaisse de cellules imperméables qui recouvre l’extérieur du corps.
muqueuse : fine paroi qui tapisse les cavités internes du corps (bouche, nez, vagin…) contamination : entrée de microbes dans notre corps

3- Les moyens contre la contamination

Afin d'éviter que les microorganismes pénètrent nos barrières naturelles (peau, muqueuses), plusieurs moyens sont mis à notre disposition :
on les détruit dans l'environnement qui devient stérile : c'est l'asepsie. On utilise des produits chimiques (javel, alcool à 90°), on chauffe les instruments (T° > 100°c)

on détruit les microbes sur la peau : c’est l’antisepsie (bétadine, savon)
on met en place des barrières artificielles : gants, masques, préservatifs contre les IST

IST : Infections Sexuellement Transmissibles (SIDA, mononucléose…)
asepsie : destruction des microbes dans l’environnement
antisepsie : destruction des microbes sur la peau et muqueuses

Voir:

Activité: Croissance bactérienne et température

CORRECTION

Cours 3

-> Problème : malgré toutes les protections, que se passe-t-il après la contamination ?

II- Après la contamination, l’agression :

1- La multiplication bactérienne :
- activité : croissance bactérienne et température
Les conditions optimales de multiplication des bactéries sont identiques à celles du corps humain :
- chaleur (37°c) - nutriments - milieu aqueux (eau)
Par conséquent, elles peuvent se reproduire ; on obtient des colonies bactériennes, nombreuses qui peuvent commencer l'offensive.
Le frigo et la fièvre ralentissent le développement des bactéries la congélation stoppe leur développement une température > 100°c les tuent

Activité: exemple d’une infection bactérienne

CORRECTION

Cours 4

II-2- L’offensive bactérienne :

- activité : un exemple d’infection bactérienne

Après la contamination, les bactéries se multiplient elle fabriquent un poison.
Le poison se propage dans tout le corps et attaque les systèmes (ex : légionelle / respiratoire - salmonelle / digestif - tétanos / nerveux) C'est l'infection.

Infection : multiplication des microbes dans le corps

Remarque : même en faisant bouillir un aliment périmé, les bactéries meurent mais le poison reste intact = l’aliment reste toxique

Activité: Exemple d’une infection virale

CORRECTION

Cours 5

3- L’offensive virale :

- activité : un exemple d’infection virale

Après la contamination, l’infection virale s’effectue en plusieurs étapes : les virus pénètrent dans les cellules cibles
l'ADN viral s'intègre à l'ADN de la cellule.
le virus se multiplie dans la cellule les virions sortent de la cellule en l'éclatant et vont attaquer d'autres cellules

Faisons le point...

CORRECTION

4- Les moyens contre l’infection

Pour limiter les risques d'infection au niveau d'une plaie par exemple, on utilise des produits désinfectants.
Les antibiotiques empêchent la multiplication des bactéries, mais pas celle des virus. Ils doivent être utilisés de façon raisonnée pour éviter l'apparition de bactéries résistantes.

Un antibiogramme

SCHEMA BILAN

- Problématique : comment le corps extermine les microbes pendant une infection ?

Comparaison d'analyses de sang d'un même individu malade ou sain

Pas de différence significative

Nette augmentation des globules blancs quand l'individu est malade

Le nombre de globules blancs augmente beaucoup
chez l'indicvidu malade (de 9000 par mm3 à 313580 par mm3 !!!)
Donc les globules blancs participent à la défense de l'organisme

SUITE

CHAPITRE 2 – L'ORGANISME CONTRE-ATTAQUE

I- La première ligne de défense:

Pour s'entrainer:

VIDEO

TRES BIENTÔT...