Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Séance 2 : la poésie traditionnelle

Victor Hugo (1802-1885)

Poète, dramaturge et écrivain français du XXème siècle. Il occupe une place très importante dans l'histoire des lettres françaises. Parmi ses oeuvres les plus connnues, nous trouvons : Les Misérables (1862), Cromwell (1827), Hernani (1830)...
Il fut très engagé politiquement, luttant contre Napoléon III et pour la République.

Vieille chanson du jeune temps
Je ne songeais pas à Rose ;
Rose au bois vint avec moi ;
Nous parlions de quelque chose,
Mais je ne sais plus de quoi.

J'étais froid comme les marbres ;
Je marchais à pas distraits ;
Je parlais des fleurs, des arbres
Son oeil semblait dire: " Après ? "

La rosée offrait ses perles,
Le taillis ses parasols ;
J'allais ; j'écoutais les merles,
Et Rose les rossignols.

Moi, seize ans, et l'air morose ;
Elle, vingt ; ses yeux brillaient.
Les rossignols chantaient Rose
Et les merles me sifflaient.

Rose, droite sur ses hanches,
Leva son beau bras tremblant
Pour prendre une mûre aux branches
Je ne vis pas son bras blanc.

Une eau courait, fraîche et creuse,
Sur les mousses de velours ;
Et la nature amoureuse
Dormait dans les grands bois sourds.

Rose défit sa chaussure,
Et mit, d'un air ingénu,
Son petit pied dans l'eau pure
Je ne vis pas son pied nu.

Je ne savais que lui dire ;
Je la suivais dans le bois,
La voyant parfois sourire
Et soupirer quelquefois.

Je ne vis qu'elle était belle
Qu'en sortant des grands bois sourds.
" Soit ; n'y pensons plus ! " dit-elle.

Depuis, j'y pense toujours.

Paris, juin 1831.

Victor Hugo, Les Contemplations, 1856

ORALEMENT :


1) A quels indices reconnais-tu qu'il s'agit d'un poème ?



2) Dis-moi ce que raconte ce poème ?

A quelle personne est racontée ce poème ? Que peut-on en déduire ?

3) Le poème est raconté à la première personne du singulier : "je ne songeais pas à Rose" (v.1). Nous en déduisons que c'est Victor Hugo qui parle, qu'il évoque un souvenir de son adolescence. Cette poésie est donc lyrique car elle fait état d'une expérience personnelle et de sentiments éprouvés, ici l'amour et le regret.

En quoi reconnais-tu qu'il s'agit d'un poème ?

1) Nous reconnaissons qu'il s'agit d'un poème car il y a des strophes (quatrains), des vers (heptasyllabes = 7 syllabes) et des rimes (croisées).

Que raconte ce poème ?

4) Ce poème raconte une rencontre amoureuse manquée entre Victor Hugo alors âgé de seize ans et Rose qui en avait 20. Au cours d'une promenade en forêt, Rose envoie des signaux amoureux au futur poète : "ses yeux brillaient " (v.14), "Rose, droite sur ses hanches, / Leva son beau bras tremblant" (v.17-18), etc. Mais V. Hugo ne comprend pas son message ; quand il le comprend, il est alors trop tard.

Colle ta fiche de que questions et répondons d'abord oralement puis par écrit à ces quesions.

Quel est le caractère de chaque personnage ?

5) Rose est une belle jeune femme de 20 ans : "beau bras blanc" (v.18). Elle est en harmonie avec la nature, pleine de vie : "les rossignols chantaient Rose (v.15). Elle est amoureuse du poète. Victor Hugo a 16 ans ; il apparaît mélancolique : "froid comme les marbres" (v.5), "l'air morose" (v.13). Il est sourd aux avances de Rose.

Où et quand la scène se déroule-t-elle ?

2) La scène se passe dans un bois : "Rose au bois vint avec moi" (v.2). Cela semble se dérouler au printemps : "fleurs" (v.7), "mousse" (v.22 ), "une mûre aux branches" (v.19). Le printemps est la saison des amours dans la nature.

BILAN

COMPLETONS ORALEMENT LE BILAN. TU COLLERAS ET COMPLETERAS PAR ECRIT ENSUITE.


BILAN :

Victor Hugo est un écrivain, ..................................... et poète du XIXème siècle connu principalement pour avoir écrit ................................................. mais aussi Les Contemplations, ............................................, Cromwell. Il s’est engagé politiquement en faveur ........................................

Le poème étudié appartient au ................................... intitulé Les Contemplations, recueil évoquant les .......................................... du poète.

Vieille chanson du jeune temps est un poème .................................. car il évoque un souvenir d’adolescence de Victor Hugo raconté à la ................................................ Le thème général est basé sur un topos de la poésie : la ................................................. amoureuse. Celle que décrit V. Hugo est particulière car il s’agit d’une rencontre amoureuse ................................... Victor Hugo raconte avec tendresse et .................................... un amour qu’il n’a pas pu vivre car il était bien trop naïf pour comprendre les ........................................ amoureux envoyés par Rose, jeune femme alors âgée de quatre ans de plus que lui.

Dans ce poème, Rose semble fusionner avec la .................................... (elle a un nom de fleur, elle utilise ce que met à disposition la nature pour charmer V. Hugo) et la nature, printanière, semble le lieu idéal d’une belle idylle : un toit (« parasols » : v.10 ) et un lit : (« les mousses de velours » : v.22).

Ce poème est aussi teinté de ..............................., rétrospectivement, car Victor Hugo a conscience d’être passé à côté d’un beau moment de sa vie : « Depuis, j’y pense toujours » (l.36).

BILAN : correction

COMPLETONS ORALEMENT LE BILAN. TU COLLERAS ET COMPLETERAS PAR ECRIT ENSUITE.


BILAN :

Victor Hugo est un écrivain, dramaturge et poète du XIXème siècle connu principalement pour avoir écrit Les Misérables mais aussi Les Contemplations, Hernani, Cromwell. Il s’est engagé politiquement en faveur de la République.

Le poème étudié appartient au recueil intitulé Les Contemplations, recueil évoquant les souvenirs du poète.

Vieille chanson du jeune temps est un poème LYRIQUE car il évoque un souvenir d’adolescence de Victor Hugo raconté à la 1ère personne du singulier. Le thème général est basé sur un topos de la poésie : la rencontre amoureuse. Celle que décrit V. Hugo est particulière car il s’agit d’une rencontre amoureuse manquée. Victor Hugo raconte avec tendresse et autodérision un amour qu’il n’a pas pu vivre car il était bien trop naïf pour comprendre les signaux amoureux envoyés par Rose, jeune femme alors âgée de quatre ans de plus que lui.

Dans ce poème, Rose semble fusionner avec la nature (elle a un nom de fleur, elle utilise ce que met à disposition la nature pour charmer V. Hugo) et la nature, printanière, semble le lieu idéal d’une belle idylle : un toit (« parasols » : v.10 ) et un lit : (« les mousses de velours » : v.22).

Ce poème est aussi teinté de regret, rétrospectivement, car Victor Hugo a conscience d’être passé à côté d’un beau moment de sa vie : « Depuis, j’y pense toujours » (l.36).