Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Carnet de lecture n°2

Thomas Laïb 2°E

Analyse de l'oeuvre


Explication du titre complet :

Dans le titre, « Dom Juan » représente le personnage principal, celui autour duquel se passe la pièce de théâtre. Il s’agit donc ici d’un titre éponyme.
Quant au sous-titre « Le Festin de Pierre », il représente les deux invitations à dîner pour la statue du Commandeur dans la scène cinq de l’acte six et dans scène huit de l’acte quatre. Le « festin » représente donc le dîner et « Pierre » représente la statue qui est faite en pierre. Cette même statue qui donnera la mort à Dom Juan dans la scène finale.

  • Donnez un titre à chaque acte en justifiant votre choix d’une phrase ou deux :

Acte I : Dom Juan

Dans cette acte, nous apprenons le portrait de Dom Juan fait pars son valet et son attitude avec les femmes (ici, sa propre fiancée Done Elvire). C’est un scélérat ne croyant pas Dieu et qui donc se fait plaisir.

Acte II : Le libertin

Dom Juan passe à l’action avec des paysannes, il les séduit en même temps, devant Sganarelle et Pierrot. Il nous montre donc son côté libertin.

Acte III : L'impiété

Le personnage éponyme nous montre sa non croyance à la religion. Il ne croit que le rationnel, « que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit ». Il défie aussi un pauvre en lui promettant une pièce s’il jure.

Acte IV : L'ingrat au coeur de pierre

Don Louis, le père de Dom Juan, intervient dans cette acte pour faire la morale à son fils, mais ce dernier n’en a que faire et lui souhaite de mourir au plus vite. Mr Dimanche apparait aussi en lui demandant de lui rendre son argent mais il évite le sujet en lui coupant la parole et en parlant d’autre chose. Done Elvire quant à elle, vient lui dire qu’elle ne l’aime plus et que la redoutable colère du ciel est prête à s’abattre sur lui, Don Juan lui répond sans cœur.

Acte VI : L'hypocrite châtié

C’est dans ce dernier acte que le personnage principal se repentie hypocritement face à son père puis fait l’éloge de cette hypocrisie. Il fait aussi croire à Don Carlos qu’il s’est repentie et toujours hypocritement. Mais le châtiment divin finira par s’abattre sur lui dans la scène finale pour le punir de ces péchés.

Author's Name

  • Présentation des personnages suivants : Sganarelle, Elvire, Dom Louis et M. Dimanche :

Sganarelle : Il est le valet de Dom Juan, celui qui servait son maître à l’époque. Sganarelle est un personnage peureux et il a peur d’avouer ce qu’il a sur le cœur à son maître. Durant la pièce, il tente de changer Don Juan en homme bon mais il le défend aussi de son libertinage ce qui est contradictoire. A la fin de la pièce il se retrouve sans rien, son maître vient de mourir, il ne demande que ses « gages » (son salaire) qu’il n’aura donc jamais.

Done Elvire : C’est une noble religieuse. Elle est la fiancée de Dom Juan. Ce dernier l’a enlevé d’un couvent et lui a promis de l’épouser. Elvire est un personnage digne mais qui souffre du faux amour de son fiancée. Elle tentera de retrouver Dom Juan pour chercher des réponses à son départ, elle est en colère. C’est une Done Elvire plus calme que l’on retrouve dans sa dernière apparition où elle demande au personnage éponyme de se repentir encore une fois avant de partir.

Dom Louis : Dom Louis fait partie de la noblesse, il est le père du personnage principal, c’est de lui qu’il tient son titre de noble. Ce personnage est très attaché à son rang et veut que son fils en fasse bon usage, c’est pour cela qu’il va essayer de le raisonner dans sa première apparition. Malheureusement, il finira par croire son fils lorsqu’il lui dira se repentir dans la dernière scène ou on le voit.

Mr Dimanche : Cet homme est le créancier de Dom Juan, il lui vend des marchandises. Le personnage de Mr Dimanche est quelqu’un de naïf et crédule. Il se laisse faire quand Dom Juan lui dit qu’il le payera plus tard (supposition car pas dit dans la pièce mais s’il vient réclamer, c’est qu’il n’a pas été payé en temps voulu) et se laisse amadouer par tous les compliments que lui fait le personnage éponyme alors qu’il veut son argent.

Author's Name

  • Dom Juan est un libertin : prouvez-le en donnant trois exemples de son comportement :

Tout d’abord, il rejette la religion pour être plutôt matérialiste « deux et deux sont quatre… », il ne la respecte pas en enlevant Done Elvire à un couvent et il s’ne moque en faisant croire qu’il se repentie, qu’il devient religieux et profane un mort (la statue du Commandeur). Il s’agit donc là d’un libertinage religieux.

Ensuite, il brise des familles (celle d’Elvire en la rejetant, celle du Commandeur en le tuant), il désobéit à son père et lui manque de respect alors qu’il lui doit tout. Il trahit son rang en épousant plus bas que lui et en profite pour maltraiter ce de rang inférieur (Mr Dimanche, Pierrot, Charlotte). Il s’agit donc là du libertinage social .

Enfin, Dom Juan profite des plaisirs de la vie en étant polygame, il séduit toute les femmes (« c’est un épouseur à toutes mains » dit par Sganarelle dans la première scène), parfois en même temps (Charlotte et Mathurine). Il promet des mariages à toutes mais les fuit après (Done Elvire). Il profite de l’instant et des plaisirs terrestres : du « carpe diem ». Il s’agit donc enfin du libertinage de mœurs.

Une citation que vous expliquez :

« On n’a pas besoin de lumière, quand on est conduit par le Ciel »
La Statue du Commandeur dans l’acte quatre, scène huit.


Dans cette citation, le commandeur dit que seul Dieu le guide « conduit par le Ciel ». Dom Juan ayant besoin de « lumière », la statue l’invite à suivre tout comme lui le Ciel, donc à être un religieux. Le commandeur incarnant le représentant du Ciel, il s’agit là d’un dernier avertissement avant de subir le châtiment divin.

Merci de votre lecture