Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Les règles ergonomiques de conception d'un diaporama

Sources

Limiter le nombre d'informations à l'écran.

Eviter les illustrations et les animations purement décoratives.

Aérer les ressources.

Segmenter les informations.

Privilégier les tableaux et graphiques pour les informations chiffrées.

Mettre les éléments importants en saillance.

Favoriser la lisibilité.

Menu

Références :



► Jamet, E., « Peut-on concevoir des documents électroniques plus efficaces ? L’exemple des diaporamas », Revue Européenne de Psychologie Appliquée/European Review of Applied Psychology, volume 58, issue 3, septembre 2008, pages 185-198.


► « Ergonomie des documents techniques informatisés : expériences et recommandations sur l’utilisation des organisateurs para-linguistiques », Caron, Bétrancourt.


► « Multimedia Learning », R.E Mayer.



POURQUOI?



L'utilisation d'un nombre important d'illustrations peut engendrer une surcharge cognitive et détourner l'attention de l'apprenant.

POURQUOI?



Sur un écran, le temps nécessaire pour retrouver une information augmente quand la densité d'information s'accroît.

POURQUOI?



Le traitement d'une grande quantité d'informations rend la compréhension et la mémorisation plus difficiles.

POURQUOI?



Présenter plusieurs informations chiffrées complexifie leur compréhension.

POURQUOI?



L'attention de l'apprenant peut être détourné par plusieurs facteurs.

COMMENT?



Conserver les illustrations explicatives qui apportent un réel bénéfice sur le plan cognitif.


Accompagner les illustrations d'une explication orale.


Limiter l'utilisation d'animations non essentielles.



COMMENT?



Favoriser l'utilisation :

- de mots clés

- d'images, de schémas, et de graphiques.


Faire apparaître les informations au fur et à mesure.


Accompagner les mots ou images avec des explications orales.

COMMENT?



Prévoir une quantité d'espace blanc suffisant :

- document papier de 25% à 40%.

- écran de 40% à 60%.



COMMENT?



Guider l'attention avec :

- des signaux visuels,

- des changements de couleur,

- une police en gras.


Faire coïncider la fin de la ligne avec une unité de sens.



COMMENT?



Prévoir une diapositive pour une idée.


Faire apparaître les informations au fur et à mesure.

COMMENT?



Utiliser des polices sans empattement (exemples : Arial, Helvetica, Geneva...).


Utiliser des contrastes positifs et élevés.


Utiliser des techniques électroniques à organisateurs paralinguistiques :

- couleur

- typographie

- espace

- dispositifs dynamiques

COMMENT?



Introduire les données chiffrées au fur et à mesure.


Privilégier les courbes pour les tendances de type x-y.


Privilégier les diagrammes pour les proportions.


Limiter les graphiques 3D à trois variables.


Intégrer des étiquettes aux graphiques plutôt que des légendes.


Commenter et expliquer les tableaux et graphiques à l'oral.