Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Aménager la route littorale sur l'île de la Réunion

C'est parti !

Géographie

Mme Lagache

index

1. Consigne

6. Document 3

2. Localisation

7. Document 4

3. Document 1

8. Document 5

4. Document 2

5. Chiffres clés

Lien vidéo

Consigne :
La construction d'une nouvelle route littorale sur l'île de La Réunion fait couler beaucoup d'encre... Tous les acteurs de l'île ne sont pas du même avis : certains sont favorables à ce projet, d'autres beaucoup moins...

Complète le tableau à l'aide des documents suivants

Objectif :
Utiliser chaque document à 100% ... Une seule case du tableau sera vide (Doc. 5 aspect social)

+

Où est la Réunion ?

Utilise le + et le - pour localiser l'île de la Réunion.

Journal télévisé

Mettre son casque !!!

2 avril 2021

DOcument 1

Projet de la route littorale

DOcument 2

Avis du président de région

Ce projet pharaonique est une prouesse technique mondiale. Une "nécessité absolue", justifie Didier Robert, le président de la région Réunion : l'actuelle route qui relie le chef-lieu de la Réunion, Saint-Denis, au centre du port, au pied des falaises volcaniques de l'île et au bord de l'eau, subit régulièrement les éboulements et les assauts des vagues. "Nous sommes obligés de fermer des voies trente à quarante jour par an, ce qui provoque de gros problèmes de circulation".

D'après www.challenges.fr, avril 2014

DOcument 3

Image de synthèse de la nouvelle route littorale

Sur le viaduc, deux voies seront dédiées aux modes de transport doux (bus, piétons, cyclistes)

La falaise. La Réunion est une île volcanique.

Ancienne route littorale

Nouvelle route littorale

La digue

Chiffres clés

  • 12kms de voies
  • 1.66 milliards d'euros
  • Travaux prévus intialement sur 7 ans.

La nouvelle route littorale

Le viaduc

  • 5,5 km (le plus long de France)
  • 715 millions d'euros
  • Fin des travaux prévus pour : 2018

Le financement

DOcument 4

Un citoyen s'exprime contre le projet

Le coût de cette nouvelle route est au détriment de toutes les dépenses dont l'île aurait besoin : formation, lycées, transports en commun, remise en état des sentiers, transitions énergétiques, etc. Alors que 30 % des habitants n'ont pas de voiture (pauvreté), l'île ne dispose ni de train, ni de tramways. Le réseau de bus ne dessert pas la totalité de l'île et ne circule pas en soirée. Notons que la route du littotal actuelle est empruntée par seulement 4% des Réunionnais. Le projet de tram-train* projeté par l'ancienne majorité régionale sur le même tronçon a été abandonné. Son but était double : réduire la circulation automobile de plus en plus problématique et soutenir la transition écologique de l'île.

D'après "Nouvelle route du littoral : un projet pharaonique sous les tropiques." Blog, Mr Mondialisation, 19 août 2015.

*Véhicule qui peut circuler à la fois sur des voies de tramway et sur le réseau ferroviaire.

DOcument 5

Des inquiétudes environnementales

L'île de la Réunion est une île à la biodiversité exceptionnelle reconnue mondialement. Elle est inscrite au patrimoine mondiale de l'UNESCO.
Or le projet de nouvelle route du littoral va perturber, endommager et/ou détruire des espèces protégées et leurs habitats naturels mais aura également un impact sur tous les chantiers futurs.
La baleine à bosse et le grand dauphin de l'Indo-pacifique sont deux espèces protégées bien connues de nos côtes. Ces deux espèces, et bien d'autres encore, sont menacées par le projet.
Toutes les instances scientifiques reconnues au niveau national (Conseil National pour la Protection de la Nature) et au niveau régional (Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel de la Réunion) affirment qu'il existe un risque réel pour la conservation des espèces impactées par le projet.

SREPEN Réunion Nature Environnement. Association de protection de l'Environnement de la Réunion. 2013.