Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Cadavre exquis

Prénom

Profession

Période

Lieu

Commencer la lecture

Prénoms

Professions

Périodes

1800

1900

1700

Lieux

Prénoms

Professions

Périodes

1800

1900

1700

Lieux

1

Brigitte

Sophie Frederique BIERMANN nait le 26 décembre 1785 à Kunzelsau, en Allemagne.

Elle est la 3e enfant de Georg Michael Biermann et Maria Magdalena Bach, dont les racines plongent dans le Wurtemberg depuis le début des registres allemands. Elle vient s’installer à Strasbourg en Alsace probablement avec son frère ainé Chrétien Frédéric, entre 1809 et 1814.

Elle y rencontre Chrétien Daniel Jung, qui a survécu à un boulet de canon à la bataille de Wagram, et met au monde en 1814 un fils, que le père reconnait et qu’ils appellent aussi Chrétien Daniel.

Le couple se marie à Strasbourg le 8 novembre 1815. En 1816, un second fils, Jean Charles, vient compléter la famille.

Sur aucun des actes la concernant on ne mentionne de profession, elle est juste ménagère, comme tant d'autres.

Sophie meurt à 74 ans, le 28 juin 1860, dans son domicile de Strasbourg. Elle est la sosa 85, génération 7, de mes enfants.

Mes ancres

Prénom Sophie

Période 1785

Lieu Strasbourg

Profession Ménagère

Profession

Prénom

Période

Lieu

Retour aux ancres

Lieu

Période

2

Sylvaine

Sophie Harrisson est couturière et vit en Franche-Comté, dans le village de Beaucourt. Ses deux frères sont mariés mais elle, à 29 ans, vit toujours sous le même toit que ses parents, Samuel et Suzanne Brunet.

Le 15 janvier 1844, elle met au monde la petite Linna. C'est la sage-femme qui va le même jour déclarer la nourrissonne en mairie. Malheureusement, l'enfant ne passe pas sa première année et meurt l'été suivant, au cœur du mois d'août.

Sophie restera toute sa vie célibataire, habitant chez ses parents puis ensuite avec des cousines. Elle vivra de son aiguille encore quatre décennies, jusqu'à sa mort le 11 février 1885.

Mes ancres :

Prénom : Suzanne

Période : 1844

Lieu : Franche-Comté

Profession : Couturière

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

3

Stéphanie

Marie Louise Elisabeth SAUVE née à Paris le 18 mars 1811 à Paris, elle est la fille de Joachim Louis Félix SAUVE et Elisabeth Marguerite JOANIN.
Couturière à la naissance de sa fille Marie Caroline, le 20 février 1849 à Paris 6ème (ancien 11ème) deviendra mécanicienne.
Malgré une relation suivit avec un certain Pierre Isaïe DELORME, elle finit malheureusement indigente à l'hospice des veilles femmes de la Sapêtrière, le 31 juillet 1887.

Mes ancres :

Prénom : Elisabeth

Période : 1887

Lieu : Paris

Profession : Indigente

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

4

Cécile

Ivan Fichet est né à Lyon le 1er mars 1887. L'histoire familiale raconte que c'est sur la pièce d'eau du Parc de la tête d'or qu'il a eu sa vocation de marin. Il s'est donc engagé dans la marine marchande et a navigué sur toutes les mers du globe.

Il a participé à la 1ère Guerre mondiale dans la Royale.

A 34 ans, il épouse Marie-Josèphe de Luzy à Moissieu, et ils auront 3 enfants. Il meurt en Provence à l'âge de 90 ans.

Mes ancres :

Prénom Ivan

Lieu Lyon

Date 1887

Métier marin

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

5

Jenny

Germain Juste Anatole Percebois s'est marié le 12 février 1887 à Nonancourt avec Marie Renée Le Levrier. Il est menuisier et s'installe avec son épouse à Evreux.

Ils auront ensemble 9 enfants dont Socrate Roger né en 1900 qui servira au réseau Action et Vengeance et participera à la libération d'Evreux en 1944.

Mes ancres :

Prénom Germain

Lieu Evreux

Date 1900

Métier menuisier

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

6

Tatiana

Martin Maneix nait le 2 mars 1827 à Montrol-Sénard, il s’agit du deuxième enfant de Marguerite, fille mère.

Il épouse à Bellac le 15 février 1853 Marie Gouranchias, qui lui donnera 6 enfants, dont seulement 3 survivront. Martin est sabotier à Bellac, son métier est mentionné dans son mariage mais également dans les actes concernant ses enfants. Il ne quittera jamais Bellac.

Ses enfants s’éloignent un peu plus, une des filles s’installe à Limoges mais ses autres enfants partent en région parisienne.

Il décède à Bellac le 16 mars 1900 à son domicile, rue Porte Trilloux.

Mes ancres :

Prénom Martin

Lieu Bellac

Date 1900

Métier Sabotier

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

7

Sylvie

Je m'appelais Martin BENOIST. A l'âge de 28 ans, en 1671, j'ai quitté le port de La Rochelle à bord de l'Oranger. On me surnommait La Brière à cause de mes origines. J'ai épousé Marie CHAUSSEGROS, une jolie fille aussi énergique que moi, bien décidée à aller se créer une vie de l'autre côté de l'Océan, dans l'Acadie, où tout était à construire...

Elle m'a donné 10 beaux enfants, 5 garçons et 5 filles... On cultivait la bonne terre de la baie Française, qui baignait Port Royal, j'ai planté plein de pommiers, on avait quelques vaches, cochons, moutons...

On a eu une bonne vie, malgré les Anglais toujours à faire des descentes en espérant nous déloger. Et puis, en 1713, les rois là-bas en Europe se sont mis d'accord. Et notre bonne terre d'Acadie est devenue anglaise... Je suis mort un an après, à 71 ans, le coeur gros, toujours fidèle à la religion catholique et à notre bon roi de France. Maudits Anglais !

Mes ancres :

Lieu : La Rochelle

Prénom : Marie

Profession : paysan

Date : 1713

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

8

Françoise

Nous sommes à Marnay-sur-Seine dans l'Aube... mon aïeule Marthe Fortin née vers 1645, y fait 3 tristes mariages.

Les deux premiers avec des veufs plus âgés qu’elle d’environ 20 ans : en 1667 avec Noel Millet, domestique, puis 1675 avec Louis LEPERE, bachoteur (marinier sur la Seine).

Elle se remariera en 1683, avec Edmé MARTIN, lui aussi bachoteur. Cette fois Marthe a 38 ans et lui n’a que 21 ans... Mais elle sera encore de nouveau veuve moins de 20 ans plus tard.

Après cette vie difficile pendant laquelle elle donne naissance à 7 enfants, Marthe quittera définitivement sa famille à l'âge de 66 ans en 1713.

Mes ancres

Lieu : Aube

Prénom : Marthe

Métier : bachoteur

Date : 1713

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

9

Brigitte

Retournons dans le Poitou avec la Sosa 245 de mes enfants, Marie Marthe PAGOT, née à Vouillé le 29 juillet 1768 de Jean Pagot, laboureur, et son épouse Marie Thérèse Saurois. Elle est la troisième enfant du couple.

A 18 ans, elle épouse Philippe Peroche en l'église de Latillé. Jean a 14 ans de plus qu'elle, et bien que d'une famille de laboureurs cossue, il est le dernier de la fratrie et n'a pas beaucoup de moyens.

Mais Marthe est féconde, et met au monde 9 enfants, dont Louis, mon aïeul.

Elle meurt à Latillé le 7 novembre 1833, au début du XIXe siècle, à 65 ans.

Mes ancres

Prénom Marthe

Lieu Poitou

Période XIXe siècle

Profession laboureur

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

10

Romain

Mon sosa 122, Pierre HURAULT est un laboureur né en 1762 au hameau de la Cueillerais à La Bouëxière, au cœur de l'Ille-et-Vilaine. Il est le premier fils du second mariage de Marie TRESMONT avec Julien HURAULT et sera baptisé le même jour.

A l'âge de 26 ans, il épouse peu avant la Révolution française (février 1789) une femme de 28 ans, Jeanne BOUCHERY avec qui il va vivre sur la commune voisine de Dourdain. Mais malheureusement, elle meurt en 1816 laissant Pierre veuf.

Moins de deux ans après, à 55 ans il épouse en avril 1818, en la mairie de Dourdain, Anne PICARD, une veuve de 51 ans. Cette dernière meurt huit ans après en mars 1827 au bourg de La Bouëxière, laissant Pierre, encore une fois, veuf.

C'est avec son troisième mariage qu'il devient mon ancêtre puisqu'en se mariant avec Jeanne DELAHAYE en mai 1828 à La Bouëxière, il épouse la mère de ses trois futures filles : Marie, Perrine et Constance HURAULT, nées entre 1829 et 1832 au village de la Cueillerais.

Pierre meurt à La Bouëxière, dans son hameau natal de la Cueillerais, le 30 janvier 1833 (il y a 189 ans) à l'âge de 70 ans.

Mes ancres

Prénom : Pierre

Lieu : Ille-et-Vilaine (35)

Période : fin XVIIIe - début XIXe siècle

Profession : laboureur, cultivateur

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

11

Jean-Noël

Un petit tour dans le Berry, à Villiers.

Pierre MOTTEAU, mon sosa 144, est né le 05 février 1781 à Villiers dans l'Indre. Il est le fils de Charles et Marie DIONNET et est le 3ème enfant d'une fratrie de dix. A noter que ses soeurs Catherine et Marie sont aussi mes sosas 303 et 301.

Il épouse Marie ROUX le 02 décembre 1800 à Sainte Gemme dans l'Indre, où il est dit laboureur. Ils auront 7 enfants dont 2 décèderont en bas âge.

Entre 1805 et 1810, ils ont vécu à Buzançais : 2 enfants y sont nés 1805 & 1807, 1 autre y est décédé en 1810. Puis le couple s'installe plus durablement dès 1814 à Mézières en Brenne. C'est là que nait mon sosa 72 en 1816, Pierre Hilaire MOTTEAU.

Pierre décède le 21 février 1823 à Mézières à seulement 42 ans ! Il est suivi par son épouse 15 ans plus tard le 03 février 1838.

Mes ancres

Prénom : Pierre

Lieu : Indre (36)

Période : 1781

Profession : laboureur

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

12

Sylvie

Pierre SAUPIQUE naquit le mercredi 27 mars 1709 à Vitry-le-François dans la Marne.. A 29 ans, orphelin, il était parti vivre à Châlons en Champagne, et épousa Madeleine GILLET, 36 ans, une célibataire issue d'une dynastie de maîtres bouchers de Châlons. Pour un simple manouvrier, c'était un beau mariage!

Quelques années et quelques enfants plus tard, Pierre était devenu aide marinier. Mauvaise idée malheureusement, car peu après, en 1747, il se noya par accident, à l'âge de 38 ans...Il laissait un bébé de 9 mois, une fille de 8 ans 1/2, un garçon de 7 ans et un autre qui mourut un peu plus tard.

Madeleine, ne se remaria pas. Avec ses 4 petits, elle alla certainement vivre chez l'un de ses frères, qui forma les deux garçons à son métier, et voilà comment des SAUPIQUE devinrent à leur tout une dynastie de maîtres bouchers

Mes ancres :

Prénom : Madeleine

Profession : boucher

Date : 1747

Lieu : Châlons en Champagne

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

13

Laurence

Châlons-En-Champagne, est-ce que mes ancêtres haut-marnais ont pu y aller ?

Oui un collatéral, Maurice Arthur BARBARANT y a résidé. Sur sa fiche matricule on lit qu’il est né à Wassy le 9 septembre 1896. Il est le fils de Charles « Emile » BARBARANT et Marie Lucie HAVETTE.

Le 12 avril 1915, il commence sa campagne contre l’Allemagne. Il sera blessé le jour de Noël, deux ans plus tard. Il gardera de légères séquelles de trépanation.
Oh cela ne l’empêchera pas d’être mouleur en fonte.

Il a quitté Wassy pour s’établir à Châlons-sur-Marne en 1932, d’abord rue Anatole France, puis rue Grande Étape et enfin rue Pasteur.


Mes ancres

Prénom : Maurice

Lieu : Wassy

Période : 1932

Profession : Mouleur

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

14

Françoise

Traversons la France pour rencontrer Maurice Clerc bourgeois de Moutiers (Savoie) et aïeul de mes enfants.

Maurice CLERC, fils de François Clerc, maitre cordonnier, et de Laurence DAVID, nait en 1709 à Moutiers. Il se marie en mai 1734 avec Nicolarde GROGNIET née en 1716 à Doucy-Tarentaise (La Léchère - Savoie). Ils passent selon la coutume un contrat dotal enregistré dans le tabellion de Moutiers. Parmi sa dot, Nicolarde apporte dans son trousseau un habit complet de Dauphine et un autre de même qualité neufs et une croix d'argent orné d’une pierre d'une valeur de sept livres.

Leur première fille Laurence nait 11 mois plus tard le 2 avril 1735. Mais Laurence assiste ensuite presque chaque année aux naissances et décès de ses 2 frères et 6 sœurs, puis à 11 ans, elle perd sa mère âgée seulement de 30 ans. Son père se remarie un an plus tard avec Christophora BURGAZ et la famille s'installe alors au centre du village de Pussy. Mais Laurence voit de nouveau les naissances et décès de 2 enfants puis la naissance de sa demi-soeur Jeanne Marie en mars 1753, mais sa belle-mère Christophora décède en juillet.

Maurice CLERC contracte alors un troisième mariage en septembre avec Françoise MUGNIER originaire de Chamoux sur Gelon déjà âgée d'environ 45 ans. Ils décèderont tous les deux en février 1768 à quelques jours d'intervalle.

Laurence contractera aussi 3 mariages et donnera naissance à 6 enfants dont un seul survivra...

Lieu : Savoie

Métier : cordonnier

Prénom : Laurence

Année : 1768

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

15

Invité

Gilberte Villetet nait le 15 avril 1932 à Troyes. C’est la quatrième et dernière enfant du couple Gaston Villetet (abandonné par sa mère à l’hospice de Langres en 1901) et Marcelle Voinchet, née à Brethenay en Haute-Marne en 1904. Gilberte connaîtra très peu sa mère Marcelle, vaincue par la tuberculose en 1935.

Ses deux frères, Georges et Bernard seront élevés à l’orphelinat Audiffred de Troyes , tandis que les deux filles, Sylviane et Gilberte seront élevées à l’orphelinat de Saint-Martin-es-Aires, un ancien couvent, à Troyes également.

Le mariage de son frère Georges à Cerisiers, dans l’Yonne, va permettre à Gilberte de faire la connaissance de celui qui deviendra son mari, Pierre Maurice Vaunois. Ils quitteront tous les deux la campagne icaunaise et les usines troyennes pour monter à Paris, où naitront leurs cinq enfants. Pierre y sera cuisinier puis ouvrier, Gilberte deviendra concierge.

A 90 ans bientôt, Gilberte, benjamine de la fratrie, se trouve désormais être la seule à pouvoir évoquer (un peu) la mémoire des anciens.

Mes ancres :

Prénom : Gaston

Lieu : Yonne

Période : début XXème

Profession : cuisinier

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

16

Joanne

Le 8 février 1919, Gaston LAGUARRIGUE, forgeron, est le témoin d’Étienne Louis Victor ROURE, qui se marie avec Mariette Louise GAYDON à Bordeaux.

Étienne, né à Lyon et Mariette, née à Genève se marient à Bordeaux juste à la fin de la guerre qui ne les a pas épargnés, Étienne est revenu blessé et Mariette y a perdu son précédent mari.


Mes ancres :

Prénom : Gaston

Lieu : Bordeaux

Période : 1919

Profession : Forgeron

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

17

Laurence

Bordeaux, Gaston LAGARRIGUE y a peut-être rencontré un membre de la famille BOUVIER. Peut-être s’est-il rendu dans la pharmacie située au 11 place Gambetta, pour se faire délivrer une ordonnance ?

Le patron de cette pharmacie, qui existe toujours, était entre 1891 et 1903 au moins, Octave Charles BOUVIER (1844-1903), pharmacien et chimiste. Il collabore aux recherches de la Société archéologique de Bordeaux, aux travaux de son ami Jean Baptiste « Camille » BONTEMPS DE MENSIGNAC, conservateur du Musée des Antiques de Bordeaux.



Mes ancres

Prénom : Octave

Lieu : Place Gambetta

Période : 1891-1903

Profession : Pharmacien

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

18

Céline

François Octave ANCHET est né le 13 mars 1868 à Bétheniville dans la Marne. Il est le fils de Emile ANCHE et Victoire BRASSEUR. Son père d’abord tisseur deviendra perruquier. C’est vers ce dernier métier que François Octave va se tourner en devenant Coiffeur.

Il épouse à Reims Marie-Elise BEGLOT le 11 janvier 1892. Ensemble ils auront quatre enfants, deux garçons et deux filles dont mon arrière-grand-mère Germaine. Hélas Marie-Elise décède en 1905 laissant François seul avec les enfants.

Celui-ci se remarie l’année suivante avec Louise DEGREFF. Ensemble ils auront un fils Maurice.

Le salon tenu par François a longtemps été situé au 76 rue Fléchambaut à Reims. Cette rue a depuis disparue pour être remplacée par une esplanade.

Je ne sais à quel moment le couple a déménagé en région parisienne. C’est à Ivry-sur-Seine que décède François le 13 octobre 1947.

Mes ancres

Prénom : François

Lieu : Marne

Période : fin XIXe - début XXe siècle

Profession : Coiffeur

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

19

Delphine

Célestin Jean, fils de Plistène Charles LHERISSON et Joséphine DERIEUX mes sosa 52 et 53, est né à Alès dans le Gard, le 18 juillet 1869. Il n'a pas choisi le métier de son père qui était chauffeur aux forges de Tamaris mais est devenu coiffeur.

Il part au service militaire en 1889 mais est versé dans les services auxiliaires pour cause d’hydrocèle [je vous laisse chercher de quoi il s'agit ;)] volumineux à droite.

Il se marie le 8 juin 1891, toujours à Alès, avec Zulma Léonie PIERREDON et ils ont eu 3 fils : Marcel Charles Louis, René Joseph Paul et Aimé Charles Albert.

Je sais qu'il est mort après 1902 mais je n'ai pas encore trouvé la date exacte...



Mes ancres

Prénom : Marcel

Lieu : Gard

Période : fin XIXe - début XXe siècle

Profession : Chauffeur (de forge)

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

20

Cécile

Après avoir grandi à Ispagnac (Lozère), Isidore Alphonse Vincent quitte sa ville natale et devient représentant de commerce.

Il sillonne alors le Gard et découvre ainsi la ville d'Aulas où il fait la connaissance d'une jeune fille qui tient le commerce de tissus ouvert par ses parents.

Après quelques années, il l'épouse en 1889 et s'installe avec elle pour tenir le commerce : pendant qu'elle tient le magasin, il visite les bourgs et les fermes des environs pour proposer la marchandise sans que les gens aient à se déplacer.

Ils auront 9 enfants.

Au cours d'une de ses tournées, il attrape une angine de poitrine et meurt à l'âge de 71 ans au Vigan au printemps 1931.

Mes ancres :


Prénom : Isidore Alphonse

Lieu : Gard

Date : 1889

Métier : représentant de commerce

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

21

Jenny

Isidore Augustin Cochin est né en 1846 à Rosay, petit village des Yvelines où il vit avec son père, sa belle-mère et ses demi-frères jusqu'à ce qu'il décide de monter à la capitale. Il se mariera avec Marie Augustine Pauwels en 1872, à Drancy.

Le couple n'aura qu'une fille, Augustine Louise née en 1880. A cette date, il est facteur des postes.

Isidore décédera en 1884 à Levallois-Perret, surement de maladie, il a été en effet exempté de service militaire pour cause d'écrouelles.

Mes ancres :

Prénom : Augustine

Lieu : Drancy

Date : 1884

Métier : facteur

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

22

Françoise

Retournons en Savoie où décède à Doucy, âgée de 82 ans, mon aïeule Jeanne Pernette Jacquemard le 23 février 1884 après avoir eu 11 enfants dont 5 se marieront et vu la naissance de ses 23 petits enfants.

Elle est la petite fille de Jean-Baptiste Jacquemard qui a porté secours à des prêtres pendant la révolution et la tante de Marie Octavie Jacquemard qui a pris le nom de Sœur Adèle, religieuse, fondatrice et mère supérieure de la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Moutiers...

Ancres :

Prénom : Adèle

Lieu : Savoie

Date : 1884

Métier : religieuse

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

23

Odile

Claudine LAUBOEUF est née au Puley, en Saône-et-Loire le 23 février 1888. Dans la fratrie de 3 enfants, elle prend la suite de sa sœur, Claudine également, née en 1884 mais morte en 1887. Laquelle avait elle-même « pris la place » de son frère Victor, né en 1881 et mort en 1883.

Son père Jean est cultivateur au Bois Bouilli, un hameau de Culles-les-Roches, sa mère Marie Descombin s’occupe de la maisonnée.

Claudine quant à elle épousera en 1908 François C., un voisin de Genouilly, domestique dans les maisons bourgeoises du secteur, avec lequel elle aura deux enfants. Elle ne quittera pas sa Bourgogne natale puisqu’elle meurt à 90 ans, en 1978 à Blanzy, toujours en Saône-et-Loire.

Ancres retenues :

Prénom : Claudine

Lieu : Bourgogne

Date : fin 19ème

Métier : domestique

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

24

Invité

Claudine CHAPOT habite rue Vieille Juiverie dans la ville d'Avignon en 1818. Elle y habite avec son conjoint Charles GILLES, voiturier, et son fils Jean-Joseph GILLES. Elle est vendeuse.

Je ne connais pas sa date de naissance précise, elle serait née à Avignon. Mais comme pour l'instant, je n'ai pas retrouvé l'acte, j'imagine qu'il est possible qu'elle soit née à Sarrians, lieu où ce sont mariés ses parents Charles et Anne Marie MANY.

Elle se marie le 16 juin 1789 à Avignon. Leur fils y est né le 30 janvier 1796. Elle y décéde le 11 juillet 1833. C'est ma sosa 157.

Ancres retenues

Prénom : Charles

Lieu : Avignon

Date : 1789

Métier : Voiturier

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période

25

Tatiana

Augustin Joseph HAUCHART nait vers 1730, probablement vers Courcelles-le-Comte (Pas-de-Calais). Malheureusement l’absence de registres dans cette région sinistrée bloque quelque peu les recherches.

Je ne connais pas non plus le lieu et la date de son mariage avec Marie Marguerite MOREL, par contre grâce aux relevés de Adolphe Antoine Joseph BETHENCOURT (an 8-1857), qui eut la bonne idée de relever des milliers de contrats du gros d’Arras, je sais que le contrat de mariage a été rédigé le 16 août 1763. Lui demeurait alors à Bucquoy et la future à Hébuterne.

Voiturier dans les actes de baptêmes de ses enfants, il semble changer de métier à la Révolution. Il est qualifié de bletier ou de marchand de lin. Il s’est donc reconverti dans les graines.

Il décède le 15 septembre 1816 à Bucquoy, et est qualifié de ménager.

Ancres retenues

Prénom : Adolphe

Lieu : Bucquoy

Date : 1763

Métier : Marchand

Profession

Prénom

Période

Lieu

Profession

Prénom

Retour aux ancres

Lieu

Période