Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

HIST. DOSS 1. CHAPITRE N°3 : la Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement

Leçon n°2 : une guerre totale et d’anéantissement.

2. La guerre totale : une mobilisation sans précédent

Clique sur le titre de la deuxième partie pour acceder aux études de documents et à la trace écrite

Correction travail n°2

2. La guerre totale : une mobilisation sans précédent

Le projet Manhattan

Conférence de Wannsee

Rosie la riveteuse, par Norman Rockwell, couverture du magasine Saturday Evening Post, 29 mai 1943

Affiche du gouvernement français de Vichy contre les bombardements des Britanniques et alliés sur les villes françaises, 1943

Correction travail n°1 rangée 1

 Sur ces graphiques de production d'avions et de productivité, la production augmente dans tous les pays, mais les Etats-Unis produisent le plus.
 Le temps mis pour produire un avion diminue considérablement : on aréfléchit à organiser la production, on utilise le travail à la chaîne.
 Plus la productivité est efficace, plus la roduction est élévée.
On voit ici la mobilisation de l'économie pour la guerre.

Continue vers le 2° document (flèche), ou reviens à la page des documents (return)

Mots clé : Mobilisation économique – Industries reconverties pour la guerre – Mobilisation financière.

Return

Correction travail n°1 rangée 2

 Sur cette une du 29 mai 1943 du magasine "Saterday evening", par Norman Rockwell, on voit une femme en bleu de travail, un outil à riveter sur les genoux, qui prend sa pose déjeuner. Elle dégage une grande puissance physique et une auréole la couronne. Ses pieds reposent sur le livre d'Hitler Mein Kampf. En arrière plan : le drapeau des Etats-Unis
 Le but est de motiver les femmes à travailler dans les industries de guerre à la place des hommes partis au front.
 On veut donner une image de puissance et rappeler le caractère sacré de cette mission.
On voit ici la mobilisation des femmes dans l'économie de guerre.

Continue vers le 3° document (flèche), ou reviens à la page des documents (return)

Mots clé :  Mobilisation des femmes – A la place des hommes – Usines

Rosie la riveteuse, par Norman Rockwell, couverture du magasine Saturday Evening Post, 29 mai 1943

Return

Correction travail n°1 rangée 3

- Sur cette affiche du gouvernement français de Vichy (qui collabore avec l'Allemagne nazie) de 1943, on voit une ville qui brûle (c'est Rouen), une jeune femme dans les flammes (c'est Jeanne d'Arc, brûlée par les Anglais à Rouen), et la phrase "les assassins reviennent toujours sur les lieux de leur crime".
- Le but est de dresser la population française contre le Royaume Uni, encore en guerre contre l'Allemagne, et ancien allié des Français.
- On fait référence à l'Histoire, et au long passé d'affrontement avec les Anglais.
On voit ici l'embrigadement des esprits par la propagnade.

Continue vers le 4° document (flèche), ou reviens à la page des documents (return)

Mots clé :  Embrigadement des esprits – Propagande

Affiche du gouvernement français de Vichy contre les bombardements des Britanniques et alliés sur les villes françaises, 1943

Return

Correction travail n°1 rangée 4

- Dans ce texte réalisé à partir des sites d'informations du monde et de France culture, on voit que les premieres découvertes sur l'énergie nucléaire sont dues au physicien hongrois Léo Szilard, la physicienne Lise Meitner (allemande juive ayant fuit l'Allemagne nazie), et aux chimistes Otto Hahn et Fritz Strassman.
- Les chercheurs s'inquiètent car ces découvertes peuvent permettre aux nazis de mettre au point une bombe.
- Les Etats-Unis ont mobilisé 125 000 personnes pour travailler sur cette bombe atomique, qui sera larguée en deux exemplaires, sur les villes japonaises d'Hiroshima et Nagazaki.

On voit ici la mobilisation des cerveaux pour inventer de nouvelles armes.

Continue vers le 5° document (flèche), ou reviens à la page des documents (return)

Mots clé : Mobilisation des cerveaux – nouvelles armes (projet Manhattan : bombe atomique)

Le projet Manhattan
La première expérience de fission nucléaire a été réalisée en 1938 par la physicienne Lise Meitner, les chimistes Otto Hahn et Fritz Strassman. Cette expérience découle de la découverte de la réaction en chaîne par le physicien hongrois Léo Szilard en 1934. […]
Léo Szilárd avec Eugène Wigner et Edward Teller, tous physiciens nucléaires et d’origine juive hongroise, réfugiés aux Etats Unis, étaient convaincus que la fameuse énergie libérée par la fission nucléaire pouvait être exploitée dans les programmes de recherches nazis pour faire une bombe. Léo Szilard contacte Alexander Sachs, […] qui lui propose d’écrire une lettre directement à la Maison Blanche. Pour avoir plus de chance de l’atteindre directement, ils font signer cette lettre par Albert Einstein. […]
Le vrai démarrage du Projet se fait à la suite de l’attaque de l’Empire Japonais sur la base américaine de Pearl Harbor du 7 décembre 1941. Selon les historiens, près de 125 000 personnes ont travaillé sur le projet Manhattan. Robert Oppenheimer, Enrico Fermi et Ernest Lawrence ont été les trois grandes figures scientifiques du projet.
Le 16 juillet 1945, vers 5 h 30 du matin, les Américains effectuent enfin leur premier test dans le désert de Jordana del Muerto, à 250 kilomètres au sud de Los Alamos. Trinity explose, démontrant le bien-fondé des travaux d'Oppenheimer et de ses équipes sur les armes au plutonium. […] Trois semaines plus tard, le 6 août 1945, Little Boy était lancée sur Hiroshima. Le 9 août, Fat Man ravageait Nagasaki.

D’après les sites franceculture.fr et lemonde.fr

Return

Correction travail n°1 rangée 5

- Il s'agit d'un témoignage d'un responsable de la Croix rouge à Nankin, en Chine, que les Japonais envahissent depuis 1931, et d'une photo prise à Nankin en 1937. L'armée chinoise a défendu la ville, mais a été vaincue.
- L'auteur compare les soldats japonais à des sauvages.
- En effet, après avoir exécuté leurs prisonniers, ils s'attaquent aux civils chinois.
- Ces personnes sont abattues en pleine rue, parfois décapitées au sabre.
- Le but est de terroriser la population. Ainsi, quand les Japonais attaqueront un autre objectifs, les militaires chinois hésiteront à résister, et la population fera pression sur eux pour qu'ils ne le fassent pas

On voit ici l'agression systématique des civils.

Continue vers le 6° document (flèche), ou reviens à la page des documents (return)

Mots clé : Agressions des civils pour qu’ils demandent la paix – (40 millions de morts) - Massacres – Bombardement des villes

Return

Correction travail n°1 rangée 6

- Dans ce texte, le protocole secret de la conférence des nazis à Wannsee, la "solution finale", c'est à dire la solution définitive pour les nazis aux problèmes juifs concernera 11 millions de personnes.
- Cette solution finale s'appliquera dans les territoires que les nazis ont conquis à l'Est.
- Les travaux forcés (en dehors de servir l'économie allemande) serviront à commencer l'élimination des Juifs en faisant mourir les plus faibles.
- Pour les plus résistants, le "traitement approprié" consistera à les éliminer.

On voit ici le génocide des Juifs (mais aussi des Tziganes) par les nazis.

Continue vers la suite (flèche)

Mots clé : Génocide des Juifs et des Tziganes – 6 millions de morts

Utilise les mots clé pour réaliser une carte mentale sur la guerre totale. Il y aura quatre cases autour du titre (" la Seconde Guerre mondiale : une guerre totale") : violence de masse - mobilisation des personnes - mobilisation économique - Guerre idéologique

Continue vers la correction (flèche)

Industries reconverties pour la guerre – Mobilisation financière
Mobilisation des femmes – A la place des hommes – Usines
Embrigadement des esprits – Propagande
Mobilisation des cerveaux – nouvelles armes (projet Manhattan : bombe atomique)
Agressions des civils pour qu’ils demandent la paix – (40 millions de morts) - Massacres – Bombardement des villes
Génocide des Juifs et des Tziganes – 6 millions de morts

FIN