Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Supermarket lady

Son auteur, sa description, son mouvement artistique et son lien avec la société de consommation

The

Son auteur : Duane Hanson

Né le 17 janvier 1925 à Alexandria dans le Minnesota

Mort à Boca Raton en Floride le 6 janvier 1996

Sculpteur proffessionel et artiste

Créateur de Man on a Bench ou encore The Tourists

L’auteur de cette œuvre est Duane Hanson, un sculpteur américain du courant artistique de l’hyperréalisme né le 17 janvier 1925 à Alexandria dans le Minnesota et mort à Boca Raton en Floride le 6 janvier 1996. Inspiré par George Segal, il commencea à produire ses œuvre dans son atelier en Floride en 1960. Ses matériaux de travail sont la résine et les fibres de verre car ils permettent un réalisme encore plus accentué de la sculpture . Il est connu aujourd’hui pour ses messages engagés qu’il diffusait au travers de ses œuvres tels que des messages contre la pauvreté, le racisme ou encore la maltraitance. Il a aussi traité des sujets encore « plus » importants comme celui de la guerre du Vietnam. Duane Hanson reste aussi un artiste caractérisé par son sens de la perfection et le réalisme de ses productions tel que Man on a Bench ou encore The Tourists. De nos jour, ses œuvres sont mondialement reconnues et Duan Hanson est considéré comme un ambassadeur de l’art et un artiste engagé de la fin du XX ème .

Le mouvement artistique : l'hyperréalisme

Né en 1971, l'hyperréalisme est caractérisé par la création ou la reproduction de scènes, personnages, décors ou encore paysages à l'identique, provoquant une hésitation quant à sa réalité, notamment lors de reproduction d'image en peinture, semblant réelles.

Le mouvement artistique auquel appartenait l’auteur de The Supermarket Lady est l’hyperréalisme. Ce mouvement consiste à créer ou reproduire avec perfection des scènes, objets, paysages ou personnages du quotidien par le biais de peintures, (dessins) ou sculptures. Le but de l’hyperréalisme est de tromper le spectateur de l’œuvre en lui donnant l’impression que ce qu’il regarde est réel. Ce mouvement est né dans les années 1975. La première exposition qui lui fut consacrée s’est déroulée en 1972 dans le Palais des Quatre Mouvements à Paris. L’hyperréalisme n’a pas pour but d’émouvoir mais plutôt de montrer les choses telles qu’elles sont. Supermarket lady illustre parfaitement son temps et la société américaine des années 1960 et 1970, époque où la révolution de la consommation de masse prend de l'ampleur : le caddie remplace le panier, les produits sont fabriqués industriellement. On compte plus de 27 grands artistes de ce mouvement, comprenant des peintres et des sculpteurs comme Charles Brell ou Duan Hanson.

Description de l'oeuvre

1

6

4

3

5

2

Cette oeuvre est faite de fibres de verre et de résine de poleyster. Elle représente une femme des année 60, poussant un caddie, ayant l'air blasé.


1 - Elle porte des bigoudis

2 - Elle possède un chemisier rose

3 - Elle porte une jupe bleue

4 - Elle est chaussée de pantoufles bleues

5 - Elle tient en main un caddie

6 - Elle transporte de nombreux aliments dans celui-ci

L’œuvre se nomme The Supermarket Lady et a été réalisée en 1969 mais présentée au grand public seulement en 1970 au Ludwig Forum für Internationale Kunst (Allemagne). Elle a été créée à partir d’un moule en plâtre d’une personne vivante, avec l’aide de fibres de verre, de peinture acrylique et de résine de polyester ainsi que des éléments de décorations (caddie, boites de conserve etc...). Elle est la représentation du mode de vie américain ou de l’American Way of Life. Cette œuvre est la caricature d’une femme américaine des années 60. The Supermarket Lady représente une femme portant des bigoudis, un collier jaune, un haut rose, une jupe bleue et des chaussons de la même couleur, elle semble avoir quelques ématomes sur les bras. Elle possède un air blasé et parait déambuler dans un supermarché car elle tient un caddie abondamment rempli. Cette œuvre est une représentation caricaturale la société de consommation des années 1960-1970.

Le rapport de The Supermarket LADY AVEC LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION

Tout dans cette oeuvre représente la société de consommation des année 60. En effet, l'artiste voulait ici dénoncer la soif de toujours vouloir plus produire pour les industriels et toujours vouloir plus acheter des consommateurs. The Supermarket Lady est une caricature de cette société de consommation des années 60.

Cette œuvre a été créée dans un contexte de progrès dans la communication, dans l’industrialisation et la vente de ressources dans un seul et même lieu (le supermarché) mais aussi dans un contexte de guerre contre le Vietnam, qui inspirera d’ailleurs l’auteur de The Supermarket Lady pour la création d’une de ses œuvres. D'ailleur, celui-ci, s’est inspiré de la société de consommation des années 1960-1970 pour réaliser cette sculpture. Le lien qu’entretient la sculpture avec cette société de consommation est une déformation de celle-ci en représentant la caricature des membres de cette société, son industrialisation et sa folie. En effet, la femme aux bigoudis représente les consommateurs américains des années 60-70, le caddie représente l’avancée en matière d’objets utiles du quotidien et les très nombreux aliments présents dans celui-ci dénoncent l’industrialisation de la production des aliments et la folie de vouloir toujours plus produire pour les industriels de l’alimentaire et de toujours vouloir plus acheter pour les consommateurs. Cette œuvre partage donc un lien historique mais aussi hostile avec la société de consommation, car elle la montre telle qu'elle est, sans inventions, mais sous un angle, comme nous pouvont le constater, plutôt dégradant.

Fin