Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Petite histoire de la rhétorique antique

Statue de Cicéron devant le palais de justice de Rome.

La rhétorique (du grec ῥήτωρ, le rhéteur, qui enseigne l’art oratoire) se définit comme « l'art de bien dire ou l'art de parler de manière à persuader » : c’est-à-dire l’ensemble des procédés et techniques à suivre pour bien composer des discours et les mettre en œuvre. Elle est une science qui s’apprend, tandis que l’éloquence désigne davantage un talent naturel.

L'art de l'éloquence naît en Grèce antique en même temps que la démocratie athénienne. Dans l’Antiquité, la
culture orale est valorisée, d’autant que l’écrit n’était pas largement diffusé comme aujourd’hui. Sur l’agora d’Athènes ou le forum romain, au tribunal ou dans la Curie, les occasions de prendre la parole en public sont nombreuses dans les démocraties naissantes et les orateurs défendent leurs idées avec éloquence ! La rhétorique devient alors un art majeur, au cœur de la vie politique. Née en Grèce, elle est portée au sommet et codifiée à Rome.

La rhétorique est la faculté de considérer, pour chaque question, ce qui peut être propre à persuader. Ceci n'est le fait d'aucun autre art, car chacun des autres arts instruit et impose la croyance en ce qui concerne son objet : par exemple, la médecine en ce qui concerne la santé et la maladie [...] La rhétorique semble, sur la question donnée, pouvoir considérer, en quelque sorte, ce qui est propre à persuader. Voilà ce qui nous fait dire qu'elle n'a pas de règles applicables à un genre d'objets déterminé.

Aristote, La Rhétorique (329-323 av J-C)

Ce qu'implique le système de la polis (cité), c'est d'abord une extraordinaire prééminence de la parole sur tous les autres instruments du pouvoir. Elle devient l'outil politique par excellence, la clé de toute autorité dans l'Etat, le moyen de commandement et de domination sur autrui. [...] Elle est le débat contradictoire, la discussion, l'argumentation. Elle suppose un public auquel elle s'adresse comme à un juge qui décide en dernier ressort, à mains levées, entre les deux parties lui qui sont présentés.

Jean-Pierre Vernant, Les Origines de la pensée grecque.

Lorsque je veux, avec le secours de l'histoire, remonter à des époques plus reculées, je vois la sagesse, et plus encore l'éloquence, fonder des villes, éteindre des guerres, établir des alliances durables, et serrer les noeuds d'une sainte amitié. Ainsi, après un mûr examen, la raison elle-même me porte à croire que la sagesse sans l'éloquence est peu utile aux Etats, mais que l'éloquence sans sagesse n'est souvent que trop funeste, et ne peut jamais être utile.

Cicéron, Rhétorique, De l'invention oratoire (46 av J.-C)

Selon une tradition grecque – mais dont la source historique n’est pas avérée– la rhétorique serait née en Sicile au Vè siècle avant J.-C., lorsqu’un mouvement démocratique chassa du pouvoir successivement les deux tyrans Hieron et Gelon. Les citoyens qui avaient été dépossédés de leurs propriétés voulaient retrouver leurs terres : il s’ensuivit des procès judiciaires plaidés devant des jurys populaires. Le rhéteur Corax et son élève Tisias auraient été les premiers à noter et enseigner les procédés qui permettaient d’obtenir la victoire.

C’est le philosophe Aristote (384-322 avant J.-C.) qui reconnut à l’art oratoire sa spécificité : il est le premier à en exposer les grands principes dans un traité intitulé La Rhétorique (et dont Cicéron reprendra le vocabulaire).

Le métier d’avocat n’existait pas à Athènes, car un plaignant devait se défendre lui-même au tribunal. On pouvait cependant louer les services d’un logographe, qui écrivait le discours à prononcer.

Eschine, Démosthène mirent leur patriotisme et leur ferveur au service de la politique : ainsi Démosthène lutta jusqu’à la fin de sa vie pour défendre la liberté de son pays face à l’expansion macédonienne. Il s’empoisonna en 322 avant J.-C.

Discours de Démosthène (XIXe), gravure sur bois.

La colline de la Pnyx, à Athènes, est le lieu où se réunissait l'Ecclesia, l'assemblée de citoyens de la cité antique d'Athènes. L'espace n'était clos que par un mur.

Démosthène, célèbre orateur, prononce un discours sur la tribune.

Sur la tribune, on trouve un autel pour les sacrifices en l'honneur de Zeus.

L'Ecclesia, assemblée de citoyens.

"Des galets dans la bouche"

Démosthène harangue les flots de la mer, plafond de l'Assemblée Nationale peint par Eugène Delacroix (1838-1847)

Démosthène s'entraîne contre les flots de la mer à prendre la parole devant une assemblée agitée.
Il est debout, à peine enveloppé d'un manteau, que le vent furieux élève autour de sa tête. Cachés à moitié par les rochers, deux jeunes paysans l'observent avec surprise.

Démosthène (384-322 avant J.-C.) fut l’un des plus grands orateurs d’Athènes. Pour y parvenir, il se serait entraîné quotidiennement « dans un cabinet souterrain » ou devant un miroir. Il aurait corrigé son bégaiement en parlant avec de petits cailloux dans la bouche et aurait fortifié sa voix en récitant des vers tout en courant sur des sentiers de montagne.

L’éloquence doit être l’une des qualités foncières d’un Romain (avec la piété, la virtus, la tempérance…).

Elle constitue même l’essentiel des « études universitaires », dont le but est de former des avocats et hommes politiques.
A partir de seize ans, après avoir suivi l’enseignement du magister puis celui du grammaticus, les jeunes gens vont à l’école du rhéteur pour apprendre à déclamer. Si la fortune familiale le permettait, ils pouvaient même compléter leur formation par un séjour en Grèce auprès d’un philosophe ou orateur célèbre.

Pour en savoir plus et apprendre à maîtriser les pouvoirs de la rhétorique :

Clément Viktorovitch, né le 29 mai 1984, est un politologue et chroniqueur français. Docteur en sciences politiques, auteur d’une thèse consacrée à la délibération parlementaire et spécialiste des dynamiques d’influence. Il enseigne, depuis dix ans, la rhétorique et la négociation à Sciences Po Paris. Il a également été chargé de cours à l’ÉNA, l’ESSEC, l’École de Guerre et l’Université Paris 13, et intervient régulièrement comme formateur et conférencier en entreprise.