Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

En savoir plus

Le bon de commande est très important. Selon la réglementation commerciale, c’est sur ce document que se rencontrent en l’absence d’autre accord commercial, les consentements des deux parties, et c’est donc ici que se situe le contrat de vente. Il ne peut être signé que par une personne légalement autorisée à le faire. Les mentions portées sur le bon de commande servent de socle à toute contestation ultérieure.


En principe on fait une distinction entre le bon de commande, établi par l’acheteur à l’aide d’un document personnalisé de son entreprise, et le bulletin de commande, établi sur un document du vendeur. Toutefois les deux termes sont facilement employés dans les deux cas.


Le document est établi au moins en 2 exemplaires :

  • 1 pour le client
  • 1 pour le fournisseur


Attention : Ce n’est pas une pièce comptable


Le client conservera ce document, afin de pouvoir vérifier sa concordance avec le bon de livraison.


Le fournisseur utilisera le bon ou bulletin de commande pour :

  1. vérifier que les produits cités en référence sont disponibles (coloris, taille, quantité...)
  2. si les stocks sont suffisants, le magasinier préparera donc la livraison à l’aide de ce bon de commande.



Coordonnées du destinataire : nom, adresse (suscription)

Zones d’identification et renseignements divers sur l’émetteur du document

Identification obligatoire du document (n° de bon de commande unique)

Lieu et date de création du document

Références du fournisseur

Observations du client

Détail de la commande

Mentions importantes à compléter selon la nature des marchandises et de la vente

TVA et colonne "Montant HT" = mentions facultatives