Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les manifestations en 1968 dans le monde

D'après les articles présents dans la base donne europresse.om

Le contexte géopolique mondial avant 1968

Le contexte de l'année 68 en France

En France, 1968 s’inscrit au terme de l’apogée des trente glorieuses : sur le plan économique, le taux de croissance est stable et le pays est prospère. Tandis que le PIB et le pouvoir d’achat augmentent avec la condition de vie globale, les inégalités se creusent et la pression sociale et salariale grimpe en flèche. De nombreuses usines ferment, le nombre de demandeurs d’emplois atteint 500 000 (2%) et plus de 5 millions de personnes se situent sous le seuil de pauvreté. Aussi, les étudiants souffrent d’un manque cruel de matériel, de transports et d'infrastructures. Politiquement, 1968 constitue une année instable : les jeunes, de plus en plus politisés et agités, prennent part aux débats et dénoncent l’impérialisme américain, la guerre au Vietnam et les problèmes sociaux. L’année 1968 est celle de l’affirmation de la jeunesse, qui prend les mouvements révolutionnaires de Che Guevara et Fidel Castro comme modèle.

Malgré l’importance de mai 68 à l’échelle nationale, ces mouvements s’inscrivent dans une dynamique mondiale.





Le contexte de l'année 68 en Espagne

En 1936, suite à la guerre civile espagnole, l'Espagne adopte une dictature dirigée par le général Franco. Après une longue période d'autarcie, l'Espagne s'ouvre ,dans les années 50, partiellement à l'étranger pour relancer son industrialisation et son économie. Parallèlement, les idées politiques de gauche refont surface après avoir été mises sous silence durant les précédentes décennies. Ainsi, le parti communiste prend de l'ampleur et un fossé se creuse entre les étudiants et les universitaires qui proposent des syndicats fascistes obligatoires. Les manifestations commencent donc dès 1965, et s'intensifient au cours du temps.


Le contexte de l'année 68 en Angleterre

Tout comme la France et ses 30 glorieuses, 1968 en Angleterre s’inscrit dans le cadre des swinging sixties, période durant laquelle Londres est devenue la capitale de la culture populaire, de la mode et de la musique. Ce développement est principalement dû au baby boom et à la forte croissance économique d’après-guerre. Tout comme en France, dans de moindres mesures néanmoins, l’Angleterre connaît des mouvements contestataires, entrecoupés de périodes de calme.


Le contexte de l'année 68 au Portugal

En 1968, le Portugal est sous le régime autoritaire de Salazar depuis près de 35 ans. Cependant, il est remplacé en septembre par Marcelo Caetano pour des raisons de santé. Cette transition vers un nouveau régime redonne de l’espoir aux portugais, des attentes pour une plus grande liberté, mais ces espoirs restent en suspens. Les mouvements étudiants de Lisbonne, Porto et Coimbra jouent alors un rôle majeur dans l’opposition face au régime de Caetano, encouragées par les mouvements de mai 68 en France. Les étudiants portugais forceront le passage vers la révolution de 1974.


Le contexte de l'année 68 en Italie

Le miracle économique italien pré-1968, à partir de la fin des années 50, transforme peu à peu l’Italie en une puissance industrielle importante, provoquant la migration de populations et de secteurs vers le nord du pays. Cependant, de nombreuses tensions sont d’ores et déjà en place, notamment à cause des révolutions étudiantes de 62 et de la répression de 60. Les mouvements sociaux italiens présentent les caractéristiques propres à la décennie : une jeunesse politisée et engagée, une lutte contre le régime (fasciste ici), et le combat contre des inégalités malgré un boom économique sans précédent. Comme en France, le nombre d’étudiants grimpe en flèche, et les institutions ne sont pas prêtes à les accueillir correctement. Aussi, la classe ouvrière bouleversée par la refonte totale du pays rejoint le mouvement étudiant. L’année 68 en Italie est une longue année de protestation contre un gouvernement de gauche aux mesures contradictoires, qui ne tient pas ses promesses de croissance économique constante touchant toute la population.



Le contexte de l'année 68 en Argentine

L'Argentine est marquée dans les années 1960 par une forte instabilité politique. En effet, suite au coup d'État du 28 juin 1966, l'armée met en place la “Révolution argentine”, une dictature militaire. L'instigateur du push, Juan Carlos Onganía adopte une politique conservatrice stricte dans le but de repousser et d'empêcher le communisme dans le pays. Cependant, cette politique très dure va avoir l'effet inverse avec la radicalisation de la jeunesse, à l'encontre du régime. L´avortement de mesures libérales provoque un mécontentement général ce qui amène en 1968 la descente des syndicat et de la jeunesse péroniste (qui soutient le retour de Peron, président élu de 1946 à 1945 et exilé) dans les rues.



Le contexte de l'année 68 en Bolivie

A partir de 1964, le gouvernement de Paz Estenssoro est renversé par l’armée : la Bolivie fait face à une junte militaire, un coup d'État organisé par l’armée, soutenue par le gouvernement américain à travers la CIA. En 1966, le révolutionnaire Che Guevara commence une guérilla armée avec la création de l'Armée de libération nationale de Bolivie afin de lutter contre le régime dictatorial soutenu par les Etats Unis. Aussi, il vise à travers cette révolte, à améliorer les conditions de vie des boliviens. Seulement, la guérilla se solde par la capture puis l’exécution du Che en 1967 par l’armée Bolivienne. La Bolivie sera sous contrôle militaire jusqu’en 1982.



Le contexte de 68 en Uruguay

Durant les années 60, l'Uruguay traverse une importante crise. Avec la guerre froide, les Etats-Unis dominent le marché international, et les pays moins importants peinent à les concurrencer. dans le même temps, le pouvoir tente de mettre fin au protectionnisme. Cela amène à une crise économique qui elle-même amène à une crise politique et sociale. les crises entre alors dans un cercle vicieux malgré les promesses d'aide économique des Etats-Unis. En réalité, l'aide est surtout politique pour ne pas laisser un gouvernement communiste s'installer et créer une réplique de Cuba.



Le contexte de l'année 68 en Bulgarie

Avec la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la Bulgarie tombe dans la sphère d'influence soviétique. Le gouvernement communiste mis en place entretient de très bonnes relations avec l'URSS, si bien que le régime soviétique a une totale confiance dans le gouvernement soviétique bulgare. Avec l'arrivée de Todor Jivkov au pouvoir en 1953, l'économie et la politique bulgare se stabilisent pendant près de 35 ans. Cette situation explique une opinion publique pro-soviétique, ce qui implique un rejet de l'Occident dans le contexte de guerre froide qui bat alors son plein à l'aube des années 70.



Le contexte de l'année 68 en Tchécoslovaquie

Après la Seconde Guerre Mondiale, la Tchécoslovaquie rejoint le bloc de l'est en adoptant un régime communiste. Le pays connaît une croissance économique importante durant les années 50 ce qui permet une pérennisation du pays. Le président Antonin Novotny adopte une politique très autoritaire en utilisant la censure, la police politique et la planification de l´économie. Son successeur, à l'inverse, prône une relative libéralisation. Arrivé au pouvoir en 1968, Alexandre Dubcek introduit le socialisme à visage humain où il permet plus de liberté, une démocratisation de la politique et une décentralisation de l'économie. Ces mesures sont vues d'un mauvais œil par l´URSS. Après l'échec des négociations, l'URSS envahit la Tchécoslovaquie pour l'envahir. C´est le printemps de Prague.




Le contexte de l'année 68 en Jordanie

Comme le Liban, la Jordanie s'oppose tout à fait à la création et à l'expansion de l'État d'Israël qui est fortement soutenue par les américains. Suite aux différentes guerres entre Israël et différents états arabes dans les décennies succédant la Seconde Guerre Mondiale, des centaines de milliers de Palestiniens se réfugient en Jordanie. Ils sont alors très actifs dans la lutte permanente contre Israël, comme le montre l´importance du groupe El Fath dans la pays. Ce groupe rassemble des activistes armés menant des raids contre Israël depuis les territoires voisins pour libérer la Palestine.




Le contexte de l'année 68 en Palestine

Suite au retrait des troupes britannique de la Palestine et à la création de l'Etat d'Israël en 1947, la Palestine est scindée en deux avec à l'ouest l'état d'Israël et à l'est la Palestine qui est composée de la Cisjordanie à l'ouest et de la bande de gaza sur la côte sud. La population y est majoritairement arabes et souhaite la réunification de la Palestine en un État arabe. En 1950, la Jordanie, alors la Transjordanie, annexe la Cisjordanie. Lors de la Guerre des six-jours en 1967, Israël prend la Cisjordanie à la Jordanie et y implante des colonies et prend le contrôle de Jérusalem-est. L’occupation est très mal vécue par les palestiniens qui soutiennent le panarabisme représenté par le président Egyptien Nasser.




Le contexte de l'année 68 au Liban

Au début du XXème siècle le Liban est une colonie française. Comme dans la plupart des pays arabes, le panarabisme, volonté de créer un seul Etat arabe, se développe au sein de la population. Cependant cette volonté est contrariée avec la déclaration Balfour de 1917 prévoyant la création d'un Etat juif sur le territoire palestinien, au mains des britanniques, alors que ces derniers avaient aussi fait des promesses à propos de la création d´un seul Etat arabe. Cette déclaration est donc très mal accueillie dans le pays et les libanais s'opposent à la création d'Israël, l'Etat juif, attisé entre autres par les vagues de migrations de Palestiniens fuyant Israël, comme le montrent les différents conflits entre les deux pays. De plus, dans les années 1960, le pays est gangrené par la corruption, provoquant des tensions dans la population, notamment chez les jeunes.



Le contexte de l'année 68 en Egypte

En 1956, Gamal Abdel Nasser devient président de l'Egypte dans un modèle de gouvernement autoritaire. Il prend plusieurs mesures sociales et combat l'influence des deux blocs dans le contexte de la guerre froide. Il refuse de s'allier aux Etats-Unis ou à l'URSS et nationalise le canal de suez en 1956 alors sous la direction des français et des britanniques. Ces mesures lui apportent le soutien de la population. De plus, il est la figure de proue du panarabisme, voulant la création d´un seul état arabe dans le monde, ce qui étend sa popularité à l'international et ne fait que la renforcer auprès des égyptiens. Ces derniers soutiennent donc la ligue arabe contre Israël.



Le contexte de l'année 68 en Irak

Le 14 juillet 1958, la monarchie irakienne est renversée, la République d'Irak est instaurée et un nouveau gouvernement soutenu par les kurdes et le parti communiste est mis en place. Il est renversé par le parti Baas (socialiste et panarabiste) en 1963 mais le pouvoir tombe entre les mains du colonel Aref qui établit une dictature militaire et qui élimine et met en prison une partie des partisans baassiste. Le secrétaire du parti Saddam Hussein organise alors depuis sa geôle des évasions et autres contestations du régime. Le parti Baas organise un second coup d'État en 1968 avec le soutien de la population.



Le contexte de l'année 68 en Inde

Après la proclamation de la république en 1950, l’Inde connaît une période prospère et s’affirme sur la scène internationale, notamment en jouant un rôle majeur dans le mouvement des non-alignés à Bandung. Cependant, les années 60 marquent une césure dans le contexte de paix indien, et ce à cause de plusieurs conflits : en 1962, l’Inde entre en guerre avec la Chine sur la frontière himalayenne ; en 1965, elle entre en guerre avec le Pakistan. A partir de 1966, une famine s’abat sur l’Inde, et plus de 100 millions d’Indiens en sont menacés. 1968 en Inde s’inscrit donc dans une période instable, entre progrès (avec la création d’institution, notamment pour l’éducation) et conflits.




Le contexte de l'année 68 en Malaisie

En 1957, la Malaisie obtient son indépendance. C'est alors une fédération regroupant une large partie du territoire actuel. Dans les années 60, de fortes tensions raciales apparaissent. En effet, la Malaisie est principalement constituée de malais et de chinois. Les Malaisiens constituent plus de la moitié de la population, et sa fraction la moins riche, et composent principalement les campagnes. Ils sont maintenus au pouvoir grâce à la constitution mise en place lors de l'indépendance, qui leur garantit une place privilégiée dans la société. Bien que minoritaires et discriminés par la constitution, les chinois dominent l'économie du pays et en composent les villes. Des groupes malais soutiennent alors des mesures radicales visant à institutionnaliser la suprématie malaise tandis que les chinois cherchent à s'en protéger.



Le contexte de l'année 68 en Allemagne

En Allemagne, les mouvements de protestations virulents s’étalent de 1967 à 1969, et constituent pour beaucoup un tournant de la RFA. La jeune génération nouvellement diplômée étant persuadée qu’il manquait un contre pouvoir efficace au Bundestag, ils appellent à l’opposition craignant le retour à un Etat autoritaire. Ainsi, tous les pans de la société et de la politique furent remis en question : le parlement, la justice, la police, les banques et grandes entreprises et les grandes institutions sociales. L’Allemagne s’inscrivit donc dans une dynamique de rejet de l’autorité en raison d’un manque de confiance.



Les manifestations de février à avril 1968

22/02/1968

Manifestation étudiante à Lisbonne contre la guerre du Vietnam et les Etats-Unis

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494977

01/03/1968

Manifestation à Francfort contre la Guerre du Vietnam

Acteurs: Allemands, pasteur Martin Niemoeller, Rudi Dutsohke

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494963

08/03/1968

Manifestation étudiante à Turin contre le quotidien la Stempa

Acteurs: étudiants, policiers, journaliste de la Stempa

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494966


26/04/1968

Manifestation d'ouvriers contre l'immigration de gens de couleur

Acteurs: ouvriers, Enoch Powell, députés anglais

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494967


Les manifestations de mai à juillet 1968

20/05/1968

Manifestation étudiante à Madrid

Acteurs: étudiants, ouvriers, policiers

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494968

10/07/1968

Manifestation ouvrière et étudiante à Montevideo

Acteurs: étudiants, ouvriers, policiers

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494971

18/06/1968

Manifestation à Berlin-Ouest d'étudiants allemands devant le mémorial de l'Armée Rouge

Acteurs: étudiants allemands, soldats soviétiques

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494962

30/07/1968

Manifestation d'étudiants allemands contre la Guerre du Vietnam à Sofia

Acteurs: étudiants allemands, bulgares et d'autres nationalités, policiers

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494964

Les manifestations d'août à octobre 1968

16/07/1968

Manifestation à Kuala-Lumpur contre l'exécution de détenus d'origine chinoise

Acteurs: manifestants malais d'origine chinoise, forces de l'ordre

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494980

22/08/1968

Manifestation antisoviétique et de support à la Tchécoslovaquie à New Delhi

Acteurs: manifestants, députés, forces de l'ordre, Nikolai Smirnov

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494978

14/10/1968

Manifestations lycéenne interdite contre la loi d'orientation sur l'enseignement supérieur

Acteurs: lycéens du lycée de la Commune de Paris, forces de l'ordre

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494961

28/08/1968

Manifestation de soutien à la Tchécoslovaquie à Paris

Acteurs: manifestants français et tchécoslovaques, Vilem Pithart, comité de soutien à la Tchécoslovaquie

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719680828%c2%b7LM%c2%b72483899

01/08/1968

Manifestation ouvrière et étudiante contre le nouveau gouvernement à La Paz

Acteurs: étudiants et ouvriers boliviens, forces de l'ordre

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494981


Les manifestations en novembre 1968

02-05/11/1968

Vague de manifestation et de grèves dans les pays arabes pour le 51ème anniversaire de la déclaration Balfour

Acteurs: étudiants et travailleurs irakiens, étudiants égyptiens, étudiants libanais, manifestants jordaniens, forces de l'ordre, commandos d'El Fath,

travailleurs cisjordaniens, forces d'occupations israéliennes

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494983


22/11/1968

Manifestation étudiante à Naplouse suite à la mort d'activistes nationalistes

Acteurs: étudiants

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494975

11/11/1968

Manifestations de pro et anti-soviétiques à Prague

Acteurs: manifestants pro)soviétiques, manifestants anti-soviétiques, policiers, journalistes soviétiques

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494970

07/11/1968

Manifestations pro-soviétiques à Prague

Acteurs: manifestants pro-soviétiques, Oldrich Cernak

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494969

21/11/1968

Manifestations étudiantes silencieuses à Lisbonne en réaction à l'interdiction d'un de leur représentant de s'exprimer

Acteurs: étudiants lisbonins

Références de l’article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494976


Les manifestations en décembre 1968

12/12/1968

Manifestation étudiantes à New-delhi

Acteurs: étudiants, conseiller municipales communiste, vice-chancelier, forces de l'orde

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494979

10/12/1968

Manifestation étudiantes contre les plus riches à Rome et à Milan

Acteurs: étudiants milanais et romains, Gian Marie Volonté, Ugo Cregoretti

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494965

12/12/1968

Manifestation syndicale et étudiante pour la libération d'un syndicaliste et l'ouverture d'une université populaire

Acteurs: C.G.T, M. Ongaro, étudiant et travailleurs argentins

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494972

06/16/1968

Manifestation en soutient au parti Baas à Bagdad.

Acteurs: patriotes irakiens, parti Baas

Références de l'article:

https://nouveau.europresse.com/Link/U032500T_1/news%c2%b719681014%c2%b7LM%c2%b72494973