Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

ALEX MORGAN

Horizontal infographics

OSCAR WILDE

Horizontal infographics

GOOGLE - SEARCH TIPS

Horizontal infographics

NORMANDY 1944

Horizontal infographics

VIOLA DAVIS

Horizontal infographics

LOGOS

Horizontal infographics

Transcript

Belgique

4 octobre 1830 Proclamation de l'indépendance

Italie

Giovine Italia

Grèce

1821-1829

Guerre d'indépendance

Les Polonais

29 novembre 1830

Inssurection contre l'occupant russe

Révoltes et guerres d'indépendance en Europe 1820-1830

Italie

Les carbonari

Les carbonari sont des sociétés secrètes rassemblant des patriotes italiens qui cherchent à mettre en place l’unité nationale et une constitution. Ils organisent des actions violentes (soulèvements, attentats) dès 1815.

Les interventions autrichiennes à Naples et au Piémont en 1821 les répriment et les contraignent de s’exiler.

Les actions des carbonari s'inscrivent dans le mouvement pour l'unification italienne, le Risorgimento (renaissance).

Tableau de Louis Dupré 1821

Charels Gustave Wappers: Episodes des journées de septembre 1830 (1834)

"L'ordre règne à Varsovie"

caricature britannique

Société secrète fondée à Marseille en 1831 par Giuseppe Mazzini, et dont le but était la libération et l'unification de l'Italie par la République.

Elle organisa plusieurs soulèvements contre le régime de Charles-Albert (notamment en Sicile [1837] et en Calabre [1843-1844]), qui échouèrent.


Les carbonari sont des sociétés secrètes rassemblant des patriotes italiens qui cherchent à mettre en place l’unité nationale et une constitution. Ils organisent des actions violentes (soulèvements, attentats) dès 1815.

Les interventions autrichiennes à Naples et au Piémont en 1821 les répriment et les contraignent de s’exiler.

Les actions des carbonari s'inscrivent dans le mouvement pour l'unification italienne, le Risorgimento (renaissance).

Le 25 mars 1821, l'archevêque de Patras donne le signal du soulèvement des Grecs contre la tutelle ottomane.

Les Grecs commencent par massacrer des Turcs de leur région. Les Turcs ripostent en massacrant des Grecs d'Istanbul. S'ensuit une longue guerre qui est d'abord favorable aux Grecs.

Mais les insurgés ne tardent pas à s'affaiblir et les Turcs reprennent l'offensive dès février 1822.

Ils massacrent la population de l'île de Scio ou Chios, ce qui suscite l'indignation de l'opinion occidentale. De nombreux Européens s'engagent comme volontaires aux côtés des insurgés grecs.

En Occident et en France en particulier, des comités de philhellènes se multiplient dans les milieux libéraux, appelant les gouvernements à intervenir aux côtés des Grecs contre les Turcs. Les gouvernements occidentaux s'y décident à contrecoeur.

A la suite de la défaite maritime des Turcs, le sultan Mahmoud II se résigne à reconnaitre à la Grèce une très large autonomie.

En février 1830, l'indépendance de la Grèce est proclamée.




L'insurrection éclate à Varsovie dans la nuit du 29 novembre 1830. La diète, autrement dit l'assemblée nationale, proclame l'indépendance du pays.

Les insurgés, d'abord victorieux, étalent très vite leurs divisions et leurs incompétences. Face à la menace d'un retour en force des Russes, ils en appellent aux gouvernements occidentaux mais ceux-ci se gardent d'intervenir.

Le tsar Nicolas Ier reprend Varsovie avec 110 000 hommes de troupe. La répression est féroce. C'en est fini de l'autonomie du pays et La Pologne devient une simple province russe.

En 1831, Giuseppe Mazzini publie dans son journal Jeune Italie, le manifeste du mouvement du même nom. Il appelle le peuple italien à se soulever contre la domination autrichienne.
« La Jeune-Italie est républicaine et unitaire. Républicaine, parce que, théoriquement tous les hommes d'une nation sont appelés par la loi de Dieu et de l'humanité, à être libre, égaux et frères, et que la forme républicaine est la seule qui assure ce destin […] ; parce que pratiquement, l'Italie ne possède pas les éléments d'une monarchie ; parce que la tradition italienne est toute républicaine. […]
La Jeune-Italie est unitaire parce que sans unité, il n'y a pas de force, et que l'Italie, entourée de nations unitaires, puissantes et jalouses, a besoin d'être forte ; parce que le fédéralisme, la condamnant à l'impuissance de la Suisse, la placerait nécessairement sous l'influence d'une de ses deux nations voisines ; parce que le fédéralisme, rendant la vie aux rivalités locales désormais éteintes, pousserait l'Italie à rétrograder vers le Moyen Âge… »
Giuseppe Mazzini, Manifeste de Jeune-Italie, 1831.

Quels arguments l'auteur avance-t-il en faveur d'une république italienne ?

Timeline Infographic

LOREM IPSUM DOLOR

1990

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer suscipit lobortis nisl

2000

Adipiscing elit, sed diam nonummy nibh

wuismod tincidunt

2010

Euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquip ex ea comodo

1995

Suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea comodo lorem ipsum dolor

2005

Duis autem vel eum iriure dolor in iusto laoreet dolore magna

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam.