Want to make creations as awesome as this one?

L'histoire dont vous êtes le héros

More creations to inspire you

Transcript

Récit de voyage

QUINONES Léa 2nde 4

Bonjour, bonsoir,
Je m'appelle Jérome et je suis un commerçant chrétien de tissus qui tient boutique au Souk de Jérusalem.
Je tiens à vous conter mon voyage, pour le moins surprenant, et retracer ma fabuleuse rencontre avec Enrico Dandolo.
Ma mission : signer un contrat avec un marchand vénitien.

J'ai 30 ans, et j'ai hérité de la boutique de mon père.

Homme d'expérience, je connais mon métier et mes clients. Je vends principalement de la laine, du lin, du coton et de la soie.
Je préfère la qualité à la quantité.

Mon voyage débute le 10 juin 1094.
Le matin de mon départ, le ciel est lympide.

Ville : Saint-jean d'Acre
Repère : Au Nord Ouest de la ville
Monument : Les Hospitaliers à Acre

Le rôle des Hospitaliers de Saint-d'Acre est de protéger les malades sur la Terre d’Israël et de préserver la sécurité personnelle des pèlerins. Ils prennent place pour la première fois, en 1110, dans la partie nord de la Cathédrale Sainte-Croix, suite à un don du roi Baudouin I. En 1135, la cathédrale est agrandie mais plusieurs bâtiments sont endommagés. L’hôpital se voit donc obligé de se déplacer et de construire un nouveau bâtiment, Au Nord Ouest de la ville.
Il correspond aux vestiges actuels du monument historique.
La salle à manger ou salle des piliers est découverte en 1960. Avec ses trois piliers de trois mètres de longs et sa hauteur de dix mètres de haut, elle reste le plus impressionnant vestige de la forteresse.


Salle des piliers de nos jours. (source : family in jordan)



Ville : Venise
Monument historique : La basilique Saint-Marc
Personnalité historique rencontré : Enrico Dandolo

Portrait d'Enrico Dandolo (source : wikimédia)

La basilique Saint-Marc est construite en 1060 ou 1063 sous le gode Domenico Contarini, après l'ancienne église Saint-Marc qui fut détruite en 976. Elle rassemble l'église Saint-Théodore et la chapelle Saint-Marc.


Ville : Jérusalem

Monument historique : Souk al-Qattanine


Le marché des marchands de coton, appelé Souk al-Qattanine, est construit en 1337. C'est un long couloir d'environ 95 mètres de long, couvert. A l'intérieur ce trouve 30 échoppes, deux hammams et un hébergement qui accueille les voyageurs et les pèlerins (appelé caravansérail).

Porte de Souk al-Qattanine, de nos jours. (source : Museum with no frontiers, dicover Islamic art)


Plan du marché de coton (source : Museum with no frontiers, dicover Islamic art)



Je quittais mon échoppe au Souk al-Qattine pour Saint-Jean d'Acre, le 10 Juin 1094.

Mon voyage en mer se passa sans encombre et voilà que déjà, je foulais la terre ferme du port de Saint-Jean d'Acre. Il y avait beaucoup de marchands et de pèlerins. J'aperçu au loin un immense batiment imposant, l'hopital tenu pour les Hospitaliers. Il m'impressionna beaucoup mais le temps fit que je ne pus rester plus longtemps à contempler cette merveille en pierre.

Je trouvai alors un marchand tout à fait honnête qui par chance était Vénicien. Je remplis ma mission en lui vendant mes tissus à un bons prix et en échange, je lui achetai de nouvelles étoffes. Il m'indiqua qu'elles venaient de Venise, et qu'elles se vendaient très chères. Fort content de ma bonne affaire, je repris la mer pour Venise, très curieux de cette nouvelle matière.

J'arrivais à Venise le 25 Juin 1094, au petit matin.

Faisant un tour au marché, je vis un vieil homme qui se tenait droit, habillé d'une magnifique drapperie bleu roi. Voulant savoir d'où venait la matière, je m'approchais et l'accostais, émerveillé. Il m'annonça d'un ton sévère qu'il n'en savait rien, mais qu'il était étonné que je l'aborde naturellement. Demandant pourquoi cela, il me répondit qu'il était le doge de Venise, Enrico Dandolo. Mon coeur ne fit qu'un tour et je réalisais la chance qui s'offrait à moi ! Je parlais avec l'Homme le plus influent de la ville, qui a fit de Venise une grande puissance maritime. C'était un honneur. Nous parlâmes quelques minutes de sa vie, de ses débuts ambassadeur.

Soudain, à notre plus grande surprise on déclara partout que les ossements de saint Marc furent miraculeusement redécouverts ! Je souris en admirant la basilique Saint-Marc avec respect.

Je cloturais alors mon voyage, ma mission accomplie, et emportant des souvenirs d'un doge très cultivé et encore vigoureux malgré son âge avancé. Je compris que l'échange était un bien très précieux, sans celui ci, je n'aurais jamais rencontré Enrico Dandolo.